Des auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue » Collectif

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Dans ce recueil, vous trouverez 17 nouvelles ayant pour thème commun le harcèlement de rue. Parce que nous l’avons déjà vécu et qu’il est toujours mieux d’en parler, de montrer à quel point ça peut arriver à n’importe qui, et ce, peu importe la manière dont on est habillé, peu importe la saison, l’heure, ou encore ce que nous sommes en train de faire. Comme une boite de chocolats, découvrez des histoires diverses dans la forme et dans le fond. Certaines vous révolteront quand d’autres parviendront à vous faire sourire et à vous redonner de l’espoir.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Après vous avoir parlé des nouvelles de ce recueil durant pas moins de 17 semaines, il est temps maintenant de vous en donner un avis global. Sachez aussi, que je ne l’ai pas lu en une fois, mais bien à la même cadence pour laquelle je vous parlais des nouvelles, donc, une par semaine. Eh oui, je n’ai jamais pris autant de temps pour lire un livre. En tout cas, j’espère que vous avez aimez le fait d’avoir quelques mots des auteurs concernés chaque semaine, moi j’ai pris plaisir à mettre cela en place en tout cas, et surtout de parler différemment d’un recueil que de le lire d’une traite, poster un avis et hop on passe au livre suivant.

Place maintenant à mon avis 🙂

Avant de débuter ma découverte des nouvelles de ce recueil, il faut savoir que je ne connaissait qu’une seule des plumes présentes, celle de S.N. Lemoing, pour les autres, eh bien là aussi, ce fut une totale découverte pour moi. Des auteurs que je ne connaissais parfois que de nom, des auteurs dont le nom m’était parfois totalement inconnu (la plupart d’ailleurs). J’y ai même découvert une plume venant de ma ville natale que je ne connaissais pas du tout !

Chacune des histoires présentes dans ce recueil nous parle de harcèlement, du harcèlement à différents niveaux, comme de plusieurs manières d’être harcelés. Il faut également savoir que les nouvelles ont un classement au sein de ce recueil, la première étant la plus « soft ».

Une en particulier m’a carrément laissée sans voix, sans mots, lorsque j’ai du écrire mon avis sur cette novelle, ce fut très difficile, ce récit m’a fait réellement mal, et pourtant il fait réfléchir, il sonne tellement juste qu’il n’est pas compliqué de comprendre qu’il est bel et bien réel. Cette nouvelle dont je vous parle, c’est celle d’Elie Bouët « Quatre fois maudit-e ». Je suis loin de dire que les autres ne m’ont pas touchée, je mentirais ouvertement, toutes l’ont fait à différents niveaux, de manières différentes. Aucune ne peut laisser le lecteur indifférent, c’est impensable et impossible.

Je ne sais pas si ce recueil fera changer les choses, mais peut-être réussira-t-il malgré tout à ouvrir les yeux de certaines personnes, peut-être que cela permettra aux victimes à passer le cap de parler, peut-être que les harceleurs verront leurs gestes différemment. En tout cas, j’espère qu’il ne laissera personne indifférent et qu’il permettra de faire que ce fléau ne fera plus partie de ce que l’on cache, de ce que l’on a trop honte pour en parler. Aucun harcèlement, aussi minime soit-il, ne doit rester secret, peu importe l’importance de celui-ci, il aura toujours des conséquences et il faut que les gens en parlent, peu importe à qui, que ce soit une personne de confiance, que ce soit à un membre de leurs familles, que ce soit un médecin, peu importe il faut absolument en parler.

Un recueil à lire, à relire, et à relire encore. Un recueil dont il faut parler.

Retrouvez mes avis sur chaque nouvelles :
Ainsi que quelques mots des auteurs concernés.
#1 Baume au cœur de Iléana Métivier
#2 Une fille pour un soir de Sam Castel
#3 Table ronde de Elie Crapson
#4 Tous solidaires de Charlotte Blanchard
#5 No smile de Matilda Milliau
#6 Je n’ai pas passé une bonne semaine de Fanny Méplomb
#7 Comédie réussie de Natalia Vikhalevsky
#8 En colère de S.N. Lemoing
#9 Une journée banale de Laura Pierre-Joseph
#10 Le bar de l’angoisse de Joëlle Laurencin
#11 Entrez dans la ronde de Guillaume Marin
#12 Même pas peur de Alexandra Estiot
#13 Affamé de Laetitia Mahy
#14 Panique de Carine Petit
#15 C’était une mauvaise mère de DeathCodeValid
#16 Quatre fois maudit-e de Elie Bouët
#17 Ninja de Marlie Miller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *