Les livres de… Ellen Raven Martin

Ce RDV remplace celui que je postais précédemment « La biblio de », catégorie que je dois remettre à jour.

« Les livres de » est donc le nouveau nom mais rien ne change à part cela, sauf que ce n’est plus une fois par semaine, mais bien un samedi sur deux.

Cette semaine, ce sont les parutions de Ellen Raven Martin que je vous propose de découvrir, si ce n’est pas déjà fait.

 

Livre : ICI

Lire ma chronique : ICI

Résumé :

Le temps est venu pour un nouvel ordre mondial. Les conflits armés font le bonheur des marchands de mort, membres de l’organisme qui chuchote à l’oreille des grands de ce monde. On crache sur son nom : Conglomérat, tout comme on s’incline face à son gigantisme. Des cendres des États-Unis est née la Fédération, amalgame de quatorze Districts gouvernés par la despotique et non moins sulfureuse Présidente Erika Lawson. Face à la rébellion qui fait rage, celle-ci doit prendre des mesures drastiques. Le Conglomérat se rencontre à l’occasion d’un nouveau sommet. Il décide de lui fournir l’avenir. Cyborgs de guerre ou machines douées d’une âme humaine, le nom de ces créatures reste incertain. Une chose est certaine : ce sont des Vipers. Car tous sont membres du Project Black Viper. Oserez-vous vous aventurer dans cet univers cyberpunk, mêlant technologie et noirceur humaine ? Découvrez le début du Project Viper.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Livre : ICI

Lire ma chronique : ICI

Résumé :

2071. Au cœur de la nuit, un hovercraft de fret d’Harmattan Associés se fait abattre. Un évènement fortuit ? Étrange, oui. Une mission digne des Black Vipers. Quand Blayne met la main sur un chargement inattendu, le jeu commence. Le maître de celui-ci ? On ne connaît ni son nom ni son visage. On le nomme Augure et le dit terroriste ; lui se voit comme un modeste joueur d’échecs.
Il trouve en Kayla un moyen d’abattre roi et reine. La jeune femme, mue par son amour pour Blayne, sème la discorde au sein de la fraternité. La rivalité entre Shadow et Centurion s’embrase, faisant couler leur sang au gré de leurs différends. Elle rend les Vipers fragiles, menace la sécurité d’Aryan Turner et de la Présidente elle-même. Une occasion rêvée pour les rebelles d’agir. Et s’ils étaient, eux aussi, contrôlés par l’Augure ?

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Livre : ICI

Lire ma chronique : ICI

Résumé :

Le jeu continue. L’Augure a filé et a un nouvel objectif dont la vengeance d’un ami est la façade. Successeur de Victor Winslow, mort par sa seule bêtise, l’Augure décide de sacrifier sa société pour faire chuter le Conglomérat. Pour l’arrêter, les Vipers doivent s’unir malgré leurs blessures. Quand Aryan Turner lui-même tombe malade du fait d’une neurophine défectueuse, le ton est donné. L’Augure a-t-il vraiment comme seul but de créer un scandale sanitaire ? L’affaire mènera la fraternité dans une France fracturée, un territoire dévasté par la guerre, à la recherche d’une ombre. Dans le clair-obscur des lumières de la tour Eiffel se fomentent intrigues et attentats. Les Vipers sauront-ils tous les déjouer ?

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Livre : Précommande ICI

Résumé :

Weyän, notre terre, a été noyée dans le sang ; submergée par des cendres, débris de nos espoirs anéantis. Que pleurent tous ces spectres à la face fanée, échappés au fil de Vatrish, fendeuse de morts ! Car le roi de Fer reviendra, et il se vengera ! »
Paroles d’un auspice funeste.

Il y a mil ans, Weyän s’inclinait face à Herlingar, le roi de Fer. Il guerroyait, détruisait ses ennemis et dirigeait son royaume avec cruauté. Arendal mena la révolte et, aidé de ses Servants, il mit fin au règne d’Herlingar. Le roi de Fer fut ainsi exécuté et son essence, scellée. À la fin de cet âge de Héros, un Ordre mystérieux fut créé et se jura de garder cette dernière.
Un jour, ces Héros découvrirent combien leur acte avait mis Weyän en danger, combien ils s’étaient montrés idiots.
Herlingar fut et est encore haï. Craint. Ce roi de Fer était-il vraiment un fou, ou s’agit-il là de contes pour âmes crédules ?
Et si les Héros avaient menti ?

« Rien ne saurait vaincre le Fer ! La fin est inéluctable ! »


A bientôt pour un nouveau RDV « Les livres de… »

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *