Comment mon été est parti en fumée > Jennifer Salvato Doktorski

PARU LE 9 MAI 2019 AUX EDITIONS HUGO NEW WAY

LIEN D’ACHAT – ICI

Rosie a toujours été impulsive. Mais sûrement pas au point de mettre le feu à la voiture de Joey, son ex qu’elle a surpris en train de la tromper. Ça non, jamais ! Ni d’appeler ce traître toutes les dix minutes pour lui expliquer ce qu’elle pense de lui…
En tout cas, la voilà qui écope d’une ordonnance restrictive qui l’empêche d’approcher Joey à moins de cinquante mètres. Alors, quand son ami Matty annonce à ses parents qu’il part pour l’été en road-trip avec deux copains, ils ont la bonne idée de l’incruster dans l’aventure, histoire de l’éloigner un peu.
L’enfer ! Au début, Rosie n’a qu’une idée en tête : s’enfuir illico, faire du stop et rentrer scruter le moindre des mouvements de Joey. Mais l’air de la route, les expériences inédites et les nouveaux amis lui font vite voir la vie sous d’autres horizons…


⭐⭐⭐⭐

PRÉPAREZ L’ÉTÉ… PARTEZ EN ROAD-TRIP AVEC ROSIE…

Les éditions Hugo New Way ont encore frappé avec un roman Young Adult qui nous offre une bonne dose de bonne humeur, de bonnes réflexions au fil du récit, une héroïne en plein doute, à la recherche d’elle-même.

[Comment mon été est parti en fumée] est le genre de roman qui met en perspective des thématiques qui toucheront les jeunes lecteurs, Rosie, notre héroïne est totalement dépassée depuis que son petit ami l’a trompée, cela l’a conduite à certaines extrémités comme mettre le feu à sa voiture, et le harceler… (juste un tout petit peu…). Quand Matty, son meilleur ami, lui propose un road-trip, elle n’est pas spécialement emballée, mais si ce voyage s’avérait libérateur ? Rosie a tout à vivre et à apprendre…

DES PERSONNAGES TERRIBLEMENT ATTACHANTS…

Dès les premières lignes, on se rend compte que notre Rosie est un sacré phénomène. Impulsive ? Un petit peu. Indécise ? Totalement. Perdue ? Assurément ! Rosie est une adolescente qui doit faire face à son premier chagrin d’amour. Gérer une rupture n’est pas chose aisée lorsque l’on ne comprend pas pourquoi… Rosie est imparfaite, elle se laisse guider par ses émotions, entre désespoir et colère, elle ne sait plus comment refaire surface. Surtout qu’elle doit assumer les conséquences de ses actes. Pour s’éloigner de Joey (l’infidèle) elle va partir en road-trip avec Matty (son meilleur ami) et deux de ses potes. Elle va apprendre à vivre avec trois geek pendant plusieurs jours. Sortira-t-elle indemne de cette aventure ? Aura-t-elle appris de ses erreurs ?

Rosie a un tempérament qu’elle a du mal à contenir, elle est passionnée et elle est parfois égoïste. Ses caprices vont lui valoir quelques problèmes qui nous offrent des situations assez cocasses. Matty, Spencer et Logan vont accompagner notre héroïne au fil de la route, lui permettant de se remettre en question. J’ai particulièrement aimé notre quatuor. Matty est adorable, Spencer hyper drôle et Logan… Et bien lui est assez intriguant au départ. Il a une attitude hostile envers Rosie mais c’est un jeune homme très intéressant qui m’a plu.

UN ROAD-TRIP RYTHMÉ… UNE VRAIE BOUFFÉE D’AIR FRAIS !

Je suis une grande fan de road-trip ! Ici l’ambiance durant cette aventure est géniale, inconstante et pleine de rebondissements. La cohabitation de nos héros ne sera pas chose aisée et c’est ce que j’ai aimé.

L’autrice nous offre beaucoup de réalisme dans cette histoire. Notez qu’elle s’adresse d’abord à des jeunes lecteurs, il est donc « normal » que nos personnages aient des réactions adaptées à leur âge.

Le récit est truffé d’humour, d’autodérision, de remise en question, d’éveil à l’amour et à l’amitié. Rosie va vivre un certain nombre d’aventure aux côtés de trois garçons qui lui permettront d’ouvrir les yeux sur son quotidien, ses priorités, sa personnalité et sa vision de la vie. Elle saura trouver des réponses aux questions qu’elle se pose en devenant plus mâture même si certaines de ses décisions restent impulsives et inexplicables, mais c’est vraiment propre à la période de l’adolescence.

ET L’AMOUR, DANS TOUT ÇA ?

J’ai particulièrement aimé l’approche de l’autrice en ce qui concerne les sentiments amoureux. Rosie est dévastée par sa rupture, elle va devoir faire face à des émotions violentes qu’elle aura du mal à gérer. Bon, en brûlant la voiture de son ex, on se rend compte qu’elle n’a vraiment pas su gérer, haha ! Bref, l’amour dans ce roman est très bien amené, rien n’est définit, tout reste à venir. Nos personnages vont apprendre beaucoup sur eux-même tout au long de ce road-trip. Les liens vont se tisser, se modifier et prendre vie. La notion d’amitié est aussi abordée et de manière tout aussi importante par rapport aux sentiments amoureux, j’ai trouvé cela très important que l’on puisse se rendre compte de la différence.

EN BREF :

[Comment mon été est parti en fumée] est un roman inspirant, fun et rafraîchissant. L’autrice nous offre une héroïne un peu déjantée aux prises avec des émotions qu’elle va devoir gérer tout au long de ce road-trip infernal qu’elle partagera avec trois geek au grand cœur. L’histoire est originale, les thématiques sont vraiment bien exploitées pour nous offrir un récit jeune et dynamique. J’ai adoré voyager à travers les Etats-Unis, pris beaucoup de plaisir avec l’ambiance country que l’autrice installe dans son histoire. Un roman à lire pour se mettre de bonne humeur.

A lire si vous aimez…

  • Les road-trip.
  • Les héroïnes qui se cherchent et qui apprennent de leur erreurs.
  • Les récits Young adult.
  • Les thématiques fortes et bien exploitées.

« – Je suppose que Joey a appelé la police.
– Tu crois ?
J’ai l’impression d’être tombée la tête la première. Mes parents vont flipper. Ils m’ont déjà consignée à la maison après l’appel de la mère de Joey samedi matin, pour protester contre cet incendie de voiture dont je serais l’auteur. Et voilà que s’y ajoute cette ordonnance restrictive. Maintenant, mes parents vont m’enfermer dans une tour jusqu’à ce que je termine le lycée en juin prochain. Un court instant, je me demande si je ne pourrais pas garder le secret. Comme si ça pouvait marcher… Je ne pourrais jamais plus brûler une boîte de souvenirs sans alerter la police. Je ne comprends pas ce qui m’est arrivé.
– C’est peut-être une erreur, dis-je encore.
Matty me prend les trois feuillets des mains.
– Bien voyons ! C’est adressé à l’autre Rosie Ariana Catalano avec qui sortait Joey, et qui a aussi mis le feu à sa voiture. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture.

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *