La trilogie des instants – Une part d’infini » Rachel B.Magnaval

Editeur : HLAB

Kindle : ICI

Elle avait prévu la soirée parfaite, un Nouvel An à se perdre et à danser toute la nuit. Pourtant après une dispute avec sa mère, l’envie s’évapore, et elle renonce à cette nuit de folie. Et si le destin profitait de l’occasion pour venir frapper à sa porte ?

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐, 5

Avec La trilogie des instants, l’auteure nous offre des histoires courtes et remplies d’émotions, du moins en ce qui concerne celle-ci qui est la première, n’ayant pas encore lu les autres, je ne peux dire si c’est également le cas.

La trilogie des instants, comme son nom l’indique, ce sont des instants, ceux d’une rencontre, un moment partagé, des émotions. Ici, nous avons une jeune femme qui était censée passer une merveilleuse soirée de nouvel an, mais cela n’est pas le cas, elle décide finalement de rester chez elle plutôt que d’aller faire la fête avec sa meilleure amie.

Et si le destin avait décidé de ne pas la laisser seule chez elle ?

Larsen, lui était à la fête, mais il a décidé d’en partir et de venir se réfugier chez sa meilleure amie qui est la voisine de notre héroïne. Malheureusement porte close, il va alors sonner à la porte de I (le surnom de notre héroïne) histoire de voir si elle n’aurait pas la clé.

C’est ainsi que vont commencer à se parler nos deux protagonistes, de tout et de rien, de leurs vies, de leurs passions. Finalement ils ne seront plus seuls chacun de leurs côtés, signe du destin ou pas ? Allez savoir !

Il n’y a pas réellement de fin, à nous d’imaginer la suite, à nous de voir si nous décidons que le destin sera clément ou pas envers eux et si cet instant restera unique ou s’il sera rejoint par d’autres par la suite.

Une part d’infini, eh bien c’est pas mal d’émotions dans un récit assez rapide à lire, mais qui donne le sourire, et c’est le principal, non ?


Merci aux éditions HLAB ainsi qu’au site NetGalley.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 commentaires sur “La trilogie des instants – Une part d’infini » Rachel B.Magnaval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *