Trahison #2 – Présent composé > Lucie Chatel

A PARAÎTRE LE 13 MAI AUX EDITIONS BLACK INK EDITIONS

LIEN D’ACHAT – ICI

Voilà deux ans que Maëva s’est confrontée aux démons de son passé. Elle a enfin obtenu les réponses qu’elle croyait indispensables à son équilibre, mais à quel prix ? En pensant trouver la paix, elle a déclenché la guerre et de nouveaux problèmes se profilent à l’horizon.
Tourner la page n’est pas chose aisée quand on n’a pas fini de l’écrire. Et Kayden hante toujours les pensées de Maë, comme un goût d’interdit et d’inachevé.
Un concert à Paris et une meilleure amie fan du groupe vont bousculer le quotidien de Maëva. Kayden est devenu une star internationale, tout a changé, mais il a toujours le pouvoir de réveiller chez elle des désirs qu’elle pensait enfouis.
Les fils du destin tissent une toile à laquelle il est impossible d’échapper, Maë en fera l’amère expérience. Peut-on guérir d’une trahison en conjuguant son futur au passé ?


❤❤❤❤❤

UN COUP DE CŒUR MONUMENTAL…

Je ne sais pas si vous vous souvenez de mon avis sur le premier opus… Je n’avais pas été emballée par la romance, la dynamique du « Je t’aime, moi non plus » et les incessantes disputes de Kayden et Maëva m’avait fatiguée et du coup l’histoire d’amour ne m’avait pas spécialement plu, mais Lucie Chatel avait réussi à me harponner avec son histoire de fond que j’avais trouvé touchante et originale, cela avait motivé mon envie de poursuivre avec ce second opus qui s’avère être un coup de cœur monumental… Avouez que c’est ahurissant, non ?

Je suis une lectrice exigeante, j’en ai conscience mais c’est parce que je lis énormément de romances… je deviens donc tatillonne et un peu casse pied, vous pouvez le dire ^^ Bref, je ne savais pas trop où je mettais les pieds avec cette suite… Mais je voulais donner leur chance à Kayden et Maëva de m’émouvoir et de me faire rager une fois de plus.

Ce roman s’avère être une surprise à laquelle je ne m’attendais pas. Commencé sur un coup de tête dès que je l’ai eu chargé dans ma liseuse… Je ne suis généralement pas fan des… deux ans après… (Ou cinq ans après), enfin voilà ce n’est pas forcément une configuration qui me plaît habituellement et ici Lucie Chatel en a fait une force pour son histoire, mon dieu ! Si je m’attendais à ça, j’aurais préparé la boite de mouchoir à portée de main, de la glace pour me réconforter, mon homme réveillé et en forme pour assouvir mes envies soudaines… Bref, je n’étais PAS prête !

DES PERSONNAGES MÉTAMORPHOSÉS MAIS QUI RESTE MALGRÉ TOUT EUX-MÊME… 

Est-ce que cette phrase d’accroche veut dire quelque chose franchement ? Je ne me l’explique pas moi-même, mais je vais essayer d’être claire avec vous, je vous dois bien ça ! Bref, Kayden et Maëva m’avait usé dans le premier opus, mon dieu, des têtes à claque quoi. Je n’en pouvais plus d’eux, ils me sortaient par les yeux. Deux ans plus tard, le constat est déroutant, perturbant et fatal ! Je retrouve des personnages meurtris et brisés par leur histoire commune. Ils ont changés, mais ils conservent leur personnalité propre, ils sont toujours aussi passionnés, impulsifs, imprévisibles, touchants et bien plus mâtures, alléluia ! Maëva est maintenant infirmière, elle s’est jetée corps et âme dans les études pour essayer d’avancer… Kayden est quant à lui mondialement connu avec son groupe. Bien sûr, le destin est taquin… cruel même ! La confrontation est brutale, dévastatrice et annonciatrice de nouvelles épreuves… Rancœur, colère et haine sont toujours palpables entre nos deux héros… Maëva n’a pas eu la possibilité de s’expliquer et deux ans plus tard, les non-dits sont toujours pesants. Nos héros sauront-ils faire face au passé ? Et si le présent venait tout chambouler ?

Maëva m’a tellement émue, mon dieu ! Elle m’a touché et j’aurais aimé être à ses côtés pour traverser toutes les nouvelles épreuves. Cette héroïne que j’avais eu du mal à supporter dans le premier opus est devenue une jeune femme tellement différente, elle garde sa fougue et son impulsivité mais elle est bien plus mâture. La vie l’a mise à rude épreuve et elle porte les stigmates de tout ce qu’elle a traversé. Kayden est quant à lui toujours fidèle à lui-même, je l’ai détesté dans un premier temps, et ce qui fut le plus intéressant c’est de voir la vitesse à laquelle j’ai pu m’attacher à lui par la suite. Il vous réserve des surprises qui mettront à mal toutes ses certitudes. Kayden est un jeune homme qui a du succès, mais il reste très humble malgré son côté roquet fougueux.

Les personnages secondaires sont tellement intenses. Ils peuplent cette histoire déchirante et familiale. J’ai particulièrement aimé les liens qui se sont tissés au fil des pages, les remises en question de chacun et la façon d’aller vers le pardon.

UNE INTRIGUE QUI A FAIT EXPLOSER E MON CŒUR…

Je ne suis clairement pas ressortie indemne de cette lecture, c’est un tour de force de la part de Lucie Chatel d’avoir su me surprendre et m’émouvoir à ce point. Le premier opus m’avait fait ressentir des émotions contradictoires et parfois désagréables… Ici, mon cœur a explosé en plein vol.

Je n’ai pas de mot pour décrire l’histoire de fond, vous connaissez les grandes lignes, Maëva avait besoin de réponses, de savoir pourquoi son père l’avait abandonné… Les thèmes sont approfondis dans cette suite, exploités à la perfection avec intelligence, tact et sensibilité. La romance est plus structurée avec des agents perturbateurs de taille. L’amitié est sublimé, le pardon abordé avec ingéniosité et douceur.

J’ai versé beaucoup de larmes pendant ma lecture, submergée par les émotions qui ont tout ravagé sur leur passage. Lucie Chatel a trouvé un bel équilibre entre drame et espoir dans ce second opus. Elle a su toucher ma corde sensible, me faire aimer ses personnages imparfaits. Je n’en reviens toujours pas d’ailleurs. Qu’on se le dise, le premier opus était vraiment bien, j’avais déjà été bluffée par l’histoire profonde de Maëva, mais ici le récit regroupe tout ce qui m’émeut et cela a fait toute la différence pour l’histoire d’amour.

UNE HISTOIRE D’AMOUR Ô COMBIEN MAGNIFIQUE…

Le contexte des retrouvailles de nos héros est particulier. Les émotions affluent, dévastent tout et tout le monde. Cette histoire d’amour ne repose pas uniquement sur le fait que Maëva et Kayden ressentent des sentiments l’uns pour l’autre… Lucie Chatel a su construire une relation sur des ruines… Sur des fondations branlantes… (Ça se dit ça ? :p) Tous les personnages de cette histoire sont concernés et apportent leur pierre à l’édifice !

La notion de confiance est vraiment bien exploitée au fil des pages, j’ai vraiment aimé la tournure des événements, les problématiques et les éléments perturbateurs… Mes nerfs ont été mis à rude épreuve, et oui, nos héros sont encore un peu agaçants mais c’est un vrai point positif de retrouver leur combativité qui est cette fois-ci employé de la bonne manière (selon moi).

EN BREF : 

Mes mots reflètent bien peu ce que j’ai pu ressentir avec cette suite. Ce coup de cœur est arrivé de nulle part… Lucie Chatel a su m’émouvoir tout au long de l’histoire, elle a réalisé un véritable tour de force en me touchant à ce point. Maëva et Kayden ont réussi à me prendre dans leurs filets alors que je m’étais débattue avec eux dans le premier opus. On est maintenant des potes inséparables… J’ai comme l’impression que cette lecture m’a bouleversée, j’ai ressenti un lien spécial entre Maëva et moi, et ce jusqu’à la toute fin de l’histoire. La romance nous réserve bien des surprises, merci à l’autrice pour ce moment spécial, pour ces beaux messages et pour toutes ces émotions.


Quand je suis montée dans l’avion qui me ramenait droit en France, j’ai laissé une partie de moi à Los Angeles. J’y ai laissé mon cœur. Les jours qui ont suivi mon retour, je suis restée enfermée dans ma chambre, seule et meurtrie. C’était ce que je méritais, alors je me suis infligé cette solitude. Je ne mangeais plus, je ne dormais plus, je me lavais parce que c’était nécessaire sous les regards tristes de ma tante, de mon oncle et de Léa. J’ai vécu l’horreur pendant un moment.
La seule qui est parvenue à me sortir de cet enfer, c’est Anna. Elle est restée présente pour moi malgré le mal que j’ai engendré et malgré la distance qui nous séparait. Elle ne m’a pas jugée, comme les autres l’ont fait, non. Elle a été une oreille attentive, car elle seule pouvait comprendre ce que j’avais vécu avec Lui. Je sais que Léa est ma meilleure amie, elle est au courant que je suis tombée amoureuse de Kayden, le frère de ma patronne et belle-mère, mais elle ne sait rien de plus sur lui. Et j’ai envie de dire : heureusement.

Je remercie les éditions Black Ink pour cette lecture. 

RETROUVEZ MON AVIS SUR LE TOME PRÉCÉDENT

TRAHISON #1 - LES CICATRICES DU PASSE  

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Un commentaire sur “Trahison #2 – Présent composé > Lucie Chatel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *