Dangerous » Rose-M Becker

Editeur : Addictives

Livre : ICI

Il est insupportable. Elle est ultra agaçante. Ils vont devoir vivre ensemble.

April Moore et Terrence Knight n’ont rien à faire ensemble. Mais ils héritent d’une maison dans laquelle ils sont forcés de cohabiter s’ils ne veulent pas tout perdre ! Alors il va bien falloir faire un effort. Ce serait plus simple s’il n’y avait pas entre eux une attirance physique indéniable et de dangereux secrets. Car ce qu’April ne dit pas, c’est qu’elle vient d’un univers très sombre, une secte dont les moyens semblent être sans limites… Entre l’inaccessible Terrence et April la rescapée, tout est trop explosif pour être simple.

Le passé n’est jamais loin…

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Lorsque tout vous oppose, même votre passé, mais que pour exaucer le vœu d’un ami ou d’une personne de votre famille récemment décédée, qui a la volonté de vous faire cohabiter durant une année complète pour que vous puissiez profiter de l’héritage… Premièrement vous n’êtes pas au bout de vos surprises, mais vous allez avoir droit à des situations pas piquées des vers et carrément jouissives !

Mon seul regret, c’est que nous n’avons pas le point de vue de Terrence, j’aurais aimé avoir de temps en temps son ressenti. Mais malgré tout, on réussi à le cerner et le comprendre, cependant, j’aime lorsque nous avons les deux points de vue. Je trouve qu’il aurait eu pas mal de choses à nous apprendre, et peut-être même nous surprendre vu certaines de ses réactions, certains de ses agissements.

Quand je dis que tout oppose Terrence et April, l’un un on ne peut plus à l’aise financièrement, alors que pour elle, eh bien les petits boulots s’enchaînent pour pouvoir subvenir à ses besoins. De là à imaginer qu’elle n’est pas étrangère au fait de se retrouver sur le testament de Basil, le lien est facile à faire, mais est-ce la réalité ? Si April était amie avec Basil, ce n’est en rien pour son argent, loin de là au contraire, il lui a sauvé la vie, et comme elle le dit si bien, s’il n’avait été présent pour elle, eh bien elle ne serait certainement pas là aujourd’hui à devoir cohabiter avec Mr-plein-de-pognon-et-bouffeur-de-viande.

Il y a environ quatre ans, April c’est échappée de la secte où elle a grandi, elle pense ne plus jamais croiser leur route, mais est-ce réellement le cas ? Surtout lorsque certains événements viennent perturber son quotidien, des choses que seules ceux de cette secte peuvent savoir. Comment peuvent-ils avoir retrouvé la trace de la jeune femme ? Et les cauchemars qu’elle fait depuis son départ, signifient-ils quelque chose ? Si oui, cela ne lui réserve rien de bon. Pourra-t-elle compter sur Terrence le moment venu ? Encore faudrait-il qu’il sache ce qu’a pu vivre sa colocataire. Il y a certaines choses de notre vie que l’on préfèrerait gardé bien enfouies, mais parfois les secrets sont aussi nos pires ennemis.

J’ai eu du mal à cerner Terrence, cela vient du fait aussi que nous n’avons pas son point de vue, mais pendant longtemps je lui trouvait un quelque chose de mystérieux et dangereux. C’est le genre d’homme à qui tout réussi dans la vie, qui a un égo plus que surdimensionné, qui peut se montrer arrogant, mais qui, si on dépasse cette apparence, peut cacher une personne extraordinaire.

Quant à April, autant j’ai pu m’attacher très vite à elle, autant par moments ses réactions ont pu m’énerver et faire lever les yeux au ciel. De par son passé, elle est restée fragile sur bien des points, mais veut pourtant se montrer forte, ce que l’on peut aisément comprendre. Pourtant, face à Terrence, j’ai eu du mal avec certaines de ses réactions, mais je lui pardonne 😉

Dangerous, c’est un récit carrément addictif, avec lequel nous ne sommes pas à l’abri d’un retournement de situation, cependant, impossible de savoir lequel, de savoir à quel moment il va nous tomber dessus. C’est également une plume qui se montre juste, carrément jouissive par moments (tout autant que lorsque notre duo se laisse aller à leur désir), c’est chaud chaud, et on en  redemande volontiers. Un livre à lire sans hésiter.

Je vais le tuer. Je vais le zigouiller. Je vais lui brûler la plante des pieds. Je vais lui arracher les poils du nez à la pince à épiler. Et le forcer à manger son poids en tofu soyeux.

Merci à Carole et aux éditions Addictives pour leur confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *