Premières lignes #71

 

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

*[QUANTUM #7] de M.S. FORCE paru aux éditions HTJB, Inc.

*[DANGEROUS] de ROSE BECKER paru aux éditions ADDICTIVES.

 

Elle le rend dingue… De plus d’une façon.
Chaque fois que Leah Holt rencontre Emmett Burke, le conseiller juridique principal de Quantum Productions, la seule chose à laquelle elle arrive à penser, c’est combien elle veut le lécher. Partout. Elle n’a jamais eu ce genre de réaction auparavant avec un homme, et le fait qu’il soit un collègue bien plus âgé qu’elle rend son attirance incontrôlable plus compliquée qu’elle ne devrait l’être. Chaque jour, elle apporte une nouvelle question juridique à Emmett, dans l’espoir d’attirer son attention afin qu’il la voie comme une femme adulte qui le désire éperdument. C’est un équilibre délicat pour elle entre le besoin de se comporter en professionnelle en tant qu’assistante de la superstar Marlowe Sloane, et l’attrait irrésistible de l’avocat sexy de Marlowe.Pour Emmett, Leah est une mouche qui bourdonne autour de sa tête et qu’il n’arrive pas à chasser. Elle est toujours là, à le regarder, à lui poser des questions juridiques qui n’ont rien à voir avec le droit du divertissement, sa spécialité, et de façon générale à le rendre fou avec son sex-appeal évident et son côté impertinent. Il veut la jeter sur son bureau et lui faire perdre son insolence, pas du tout ce qu’un professionnel qui aime son travail doit faire au bureau – surtout avec une collègue jeune, fraîche et sexy. En tant qu’auteur de la politique des relations au travail de sa société, il est tout à fait conscient des nombreuses raisons pour lesquelles il devrait rester bien loin d’elle et de la tentation alléchante qu’elle représente.Puis Leah a l’opportunité de se prouver à Emmett, de l’aider à faire face à un malheureux « accident » et de lui montrer qu’elle est bien plus qu’une petite maligne au corps sexy. Quand elle se rend compte qu’elle a des sentiments sincères pour lui – sentiments qui sont réciproques – elle se demande s’il va tenter sa chance avec elle ou continuer à la garder à distance. Lentement mais sûrement, elle réduit la résistance d’Emmett et il commence à avoir envie d’aller plus loin avec elle. Mais il sait que s’il la laisse entrer dans sa vie, il lui faudra s’ouvrir complètement à elle. Que pensera-t-elle quand il lui révèlera son style de vie BDSM ? Voudra-t-elle encore de lui ou, horrifiée, se sauvera-t-elle ? Et que fera-t-il, si elle lui échappe ? Quand une terrible menace du passé de Leah refait surface, Emmett est obligé de reconnaître que sa « petite mouche pénible » s’est aussi frayé un chemin jusqu’à son cœur – et son lit.Venez aussi rejoindre toute l’équipe de Quantum au vignoble de la société à Napa pour le mariage de Hayden et Addie, amis et collègues de Leah et Emmett !

Premières lignes

Leah

Je veux le lécher. Je veux le mettre nu et lécher tous les monts et toutes les vallées de son corps musclé. Je veux savoir si tous ses muscles sont aussi gros que ceux de ses bras. Je veux le monter comme une cowgirl. Et après, je veux le monter comme une cowgirl à l’envers.
Mon obsession pour Emmett Burke a commencé dès mon premier jour à Quantum Productions…

Il est insupportable. Elle est ultra agaçante. Ils vont devoir vivre ensemble. April Moore et Terrence Knight n’ont rien à faire ensemble. Mais ils héritent d’une maison dans laquelle ils sont forcés de cohabiter s’ils ne veulent pas tout perdre ! Alors il va bien falloir faire un effort. Ce serait plus simple s’il n’y avait pas entre eux une attirance physique indéniable et de dangereux secrets. Car ce qu’April ne dit pas, c’est qu’elle vient d’un univers très sombre, une secte dont les moyens semblent être sans limites… Entre l’inaccessible Terrence et April la rescapée, tout est trop explosif pour être simple. Le passé n’est jamais loin…

Premières lignes

Quelque chose va se produire.
Quelque chose de grave.
Deux corbeaux lancent leurs croassements et s’envolent à tire-d’aile, dans un froissement de plumes noires. Ils tournent dans le ciel avant de fondre en piqué vers la forêt.
Une voix.
J’entends une voix.
Et des hurlements.
Des hurlements étouffés par une main.
C’est grave. Je sais que c’est grave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *