Quand la nuit tombera > Reru

PARU LE 10 AVRIL 2019 AUX EDITIONS MxM BOOKMARK

LIEN D’ACHAT – ICI

Adec est un druide guérisseur. Depuis l’extermination de sa meute d’adoption, dix ans plus tôt, il a décidé qu’il ne s’attacherait plus à personne, et encore moins à un Sélène loup.
Eivind a fui avec sa meute lorsque son village a été attaqué par des tueurs de Sélènes. L’alpha, secoué par cette agression et par la trahison de son ancien amant, semble trouver en Crépuscule un havre de paix où il pourra s’établir avec les siens et se reconstruire.
Adec et Eivind n’avaient pas prévu de se rencontrer.
Ils n’avaient pas prévu de se plaire.
Pour s’aimer, ils devront dépasser leurs passés et leurs blessures. Mais surtout, ils devront échapper au groupe d’assassins extrémistes qui semblent penser que le monde serait plus beau sans les descendants des dieux.


⭐⭐⭐⭐

UNE TRÈS BELLE DÉCOUVERTE ! 

Il y a plusieurs années de cela je ne lisais que des romans fantastiques, et puis j’ai délaissé le genre en découvrant la romance… Pour ce roman, je me suis laissée tenter après le superbe thread de Johanna sur Twitter. Je ne pouvais pas passer à côté de cette romance fantastique. Et je ne regrette absolument pas mon choix de lecture, [Quand la nuit tombera] fut vraiment un moment hors du temps, j’ai particulièrement aimé l’univers de l’autrice ainsi que l’ensemble de l’histoire.

Dès les premières lignes, je me suis familiarisée avec l’univers de Reru, elle nous offre de belles descriptions qui permettent au lecteur de s’immerger rapidement dans l’histoire. Le prologue m’a émue presque aux larmes, j’étais déjà tellement investie dans la destinée d’Adec.

DES PERSONNAGES INSPIRANTS, TOUCHANTS ET ATTACHANTS…

Adec a vu son monde s’écrouler lorsqu’il a perdu sa meute dix ans auparavant… Depuis, le druide a bien du mal à s’attacher et à s’engager à quelque personne que ce soit. Il s’est forgé une carapace, il tient les autres à distance pour ne plus jamais souffrir de la perte… Mais saura-t-il rester insensible au charme et à l’attraction qu’exerce sur lui Eivind, un sélène loup ? Adec est touchant et j’ai aimé son personnage malgré son côté obstiné… Il est dévoué aux autres mais fait toujours passer ses besoins en dernier. Il va beaucoup évoluer au fil des pages et cela m’a plu qu’il ne reste pas figé sur le passé. J’ai adoré le fait qu’il soit druide, j’ai découvert des tas de choses captivantes.

Eivind quant à lui est l’alpha de sa meute, mais j’ai vraiment aimé qu’il ne soit pas le genre « mâle alpha », c’est un homme très doux et attachant. Il gère sa meute avec altruisme et bienveillance. J’ai adoré son personnage parce qu’il est vraiment tourné vers les autres, il est un bon chef et il a ce côté romantique totalement craquant.

Vous allez faire la connaissance de personnages tous plus merveilleux les uns que les autres. Je me suis laissé attendrir par Pia et Stenna, mon dieu, trop adorables. Mais aussi par les liens qui unissent tous les habitants de Crépuscule. J’ai aimé l’entraide, la bonne entente et le côté « communauté ».

UNE INTRIGUE PLUS COMPLEXE QU’IL N’Y PARAIT !

Je ne savais pas trop où j’allais avec cette histoire, j’ai tout simplement fait confiance à l’autrice et j’ai adoré le cheminement de l’histoire qui mêle habilement univers fantastique, mythologie et romance.

Le récit s’intensifie à mesure que l’intrigue se construit, j’ai laissé mon imagination mettre en scène l’histoire dans ma tête. J’ai été captivée par l’histoire de nos héros, on pourrait croire que le scénario est assez classique en tenant compte du résumé, mais il n’en ai rien, l’autrice a su plonger ses lecteurs dans une histoire surprenante avec des rebondissements étonnants et bien trouvés.

Nos héros vont être aux prises avec une menace extérieure qu’ils vont devoir exterminer pour vivre sereinement. Mais cela ne se limitera pas au groupe extrémistes qui souhaitent l’extinction des Sélènes.

UNE ROMANCE COMME JE LES AIME.

La romance est tellement mignonne. J’ai adoré l’histoire d’amour entre Adec et Eivind, la dynamique est assez classique dans le début de leur relation, d’un côté on a un Adec qui ne souhaite pas s’engager malgré son attirance et de l’autre on a un Eivind qui a eu un coup de foudre pour le druide… Il y a cette petite période où nos héros se cherchent sans conséquences et puis enfin la consécration… Reru a su rendre sa romance toute douce et elle n’empiète pas sur l’intrigue principale, ce qui est une bonne chose car les émotions sont d’autant plus intenses.

J’ai particulièrement aimé la plume de l’autrice qui s’avère très agréable, elle écrit avec passion et nous entraîne dans son univers mystique et fantastique. C’était une vraie découverte pour moi que de m’immerger dans un récit imaginaire et quel plaisir ce fut.

EN BREF : 

[Quand tombera la nuit] est un récit fantastique captivant et addictif. La romance s’intègre à merveille dans une histoire qui mêle mythologie et intrigue à suspens avec la lutte contre les assassins qui menacent la sérénité des meutes Sélènes. Le roman démarre en douceur pour monter en puissance au fil des pages, j’ai passé un excellent moment et cela a vraiment stimulé mon imagination.


« Rien n’est plus solide que la meute. Ni les liens du sang, ni l’amitié, ni l’amour. Les membres d’une meute sont unis par un fil intangible qui relie leurs coeurs et leurs âmes plus sûrement que le plus résistant des noeuds, plus irrémédiablement qu’une promesse aux Eternels. Perdre la meute, c’est perdre un morceau de soi. La douleur et le vide laissé persistent, jusqu’à la mort, sans espoir d’oubli. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *