L’espace d’un instant aux éditions Elixyria

 

Second tome de Obsydian de Céline Walkowiak.

 

Kindle : 4,99€ ICI

Livre : 16,90€ ICI

Résumé :

Mes pensées se diluent au cœur de l’incandescence glacée des étoiles.
L’azur éthéré du regard d’Hibana s’est à jamais voilé d’orage. Me pardonnera-t-elle ?
L’angoisse poignarde mon âme, prisonnière d’une histoire qu’elle a trop longtemps tenté de fuir.
Je suis de retour, après de longues années d’exil.
Je suis de retour, et tout est désormais si différent…
Je ne reconnais aucun des visages qui croisent mes errances solitaires. Une horde de soudards à la solde d’un énigmatique colosse arpente à présent les coursives. Je sais Kassian complice du mystère qui entoure cet obscur personnage au regard d’hiver. Les manifestations effroyables du mal qui s’empare de l’équipage aux abords de cette nébuleuse oubliée présagent de nouveaux dangers alors que l’Obsydian frémit l’espace d’un instant…
Je suis de retour.
Une unique certitude m’étreint… une indéfectible promesse : quelle que soit l’issue de ce cauchemar, la peur plus jamais n’étendra son linceul amer sur mon chemin…


Céline Walkowiak

Céline Walkowiak est née sous le soleil méditerranéen de Nice.
Elle voue très tôt une passion irraisonnée aux chevaux et à la littérature, deux mondes totalement différents et sources de richesses infinies. Elle commence dès l’âge de 10 ans l’écriture de son premier roman, motivée par les lectures dérobées dans la bibliothèque paternelle. Elle grandit en compagnie de nombreux auteurs de littérature fantastique et horrifique des années 70 (Lovecraft et Richard Matheson lui ont, entre autres, légué d’impérissables souvenirs). Elle dévore également d’innombrables ouvrages de science-fiction et d’anticipation (Theodore Sturgeon, Clifford Simack, Aldoux Huxley, etc.).

À l’âge de 16 ans, elle part vivre une année en immersion au sein d’une famille américaine à San Diego, en Californie. Cette expérience difficile, mais enrichissante, la marque profondément.
De retour à Nice, elle s’ennuie rapidement au sein du système scolaire français et décroche sans grande conviction son baccalauréat littéraire. Elle s’inscrit à la faculté et poursuit des études de philosophie qui ne semblent la mener nulle part. Elle décide alors de mettre sur pieds un projet un peu fou, la création d’un pub musical au centre de Nice. Après deux longues années de combat acharné tant sur le plan financier qu’administratif, l’ONYX ouvre ses portes. Céline pourra laisser s’exprimer alors toutes ses passions, organisant des concerts, des cafés-philos, des pièces de théâtre, des jeux de rôles grandeur nature, des débats littéraires…
Ce lieu magique voué à la création doit finalement fermer ses portes trois ans plus tard, suite à une inondation dévastatrice, mais il aura acquis entre temps ses lettres de noblesse et fait désormais partie de la « légende » du monde de la nuit et des milieux artistiques niçois.
La fermeture de l’Onyx pousse Céline, désormais mariée, à quitter sa région natale pour venir s’installer à la campagne, dans la région bordelaise. Elle décide alors de renouer avec sa passion première et c’est ainsi que naît son élevage de chevaux.

L’écriture durant toutes ces années a été le fil rouge immuable, la magie qui l’a soutenue lors de tous ces changements de vie. Un univers entier est né il y a plus de 10 ans dans son esprit et s’est étoffé au fil du temps, jusqu’à devenir une véritable épopée, un monde parallèle dans lequel elle plonge avec délectation et qu’elle souhaite partager avec vous.
Elle vit aujourd’hui loin de l’agitation de la ville, dans la campagne charentaise en compagnie de son mari et de son fils.

Pour suivre Céline Walkowiak : Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *