The Shakespeare Sisters #2 – A la grâce de l’automne > Carrie Elks

PARU LE 11 AVRIL 2019 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

Juliet Shakespeare en a sa claque de l’amour. Entre le développement de sa boutique de fleurs et son adorable fille qu’elle élève seule après une séparation houleuse avec son futur ex-mari, sa vie de femme est assez compliquée comme ça.
Mais quand Ryan Sutherland, séduisant père célibataire d’un petit garçon, emménage dans la maison voisine, tout change. Malgré ses efforts pour l’ignorer, Juliet ne peut rien contre le magnétisme de son voisin, un Roméo décontracté qui suscite en elle des émotions irrépressibles.
Ryan est photographe. Il n’est revenu dans sa ville natale du Maryland que pour quelques mois. Alors, à quoi bon tomber amoureux d’une femme qu’il devra rapidement quitter ? Mais c’est méconnaître Juliet, la mystérieuse et belle rouquine d’à côté. Et en elle, il se pourrait bien qu’il ait trouvé tout ce qu’il a jamais désiré au monde…


⭐⭐⭐⭐

UN SECOND OPUS A LA TONALITÉ DIFFÉRENTE MAIS TOUT AUSSI ADDICTIF…

Ce second tome se concentre sur l’histoire de Juliet Shakespeare… J’ai particulièrement aimé que l’ambiance du roman soit totalement différente par rapport à celui sur Cesca. Direction la petite ville de Shaw Haven dans le Maryland pour découvrir l’histoire de Juliet et Ryan.

Juliet peine à s’en sortir depuis sa récente séparation avec son mari Thomas Marshall qui lui mène la vie dure avant que le divorce ne soit officiellement prononcé… Juliet est désabusée, elle ne se fera plus avoir, l’amour ne lui fera plus prendre de décision hâtive… Juliet est fleuriste et elle se démène pour élever sa fille et lui apporter ce dont elle a besoin. Mais le jour où Ryan Sutherland s’installe dans la maison à côté de la sienne, elle sait déjà que les complications arrivent avec ce bel inconnu et son fils de six ans. Pourra-t-elle réprimer l’attirance qu’elle ressent pour son voisin ?

DES PERSONNAGES ATTACHANTS QUE J’AI AIME SUIVRE AU FIL DES PAGES ! 

Juliet Shakespeare est l’opposé de Cesca. Elle a un tempérament un peu effacé et elle n’a de cesse de se faire marcher sur les pieds par son futur ex-mari… Juliet est une femme qui a besoin de contrôle, elle n’est pas du genre spontanée ou insouciante, il faut dire qu’elle a des responsabilités et tant que son divorce n’est pas prononcé elle doit composer avec la pression que lui met Thomas. Juliet est touchante, elle se donne à fond dans son commerce et pour sa fille. J’ai apprécié son personnage au fil des pages, j’avais envie qu’elle sorte de sa chrysalide, qu’elle prenne le taureau par les cornes et qu’elle se fasse respecter par cette horrible Thomas. Juliet est une héroïne qui évolue et c’est ce qui m’a plu, qu’elle se déride et qu’elle vive enfin pour elle et sa fille.

Ryan Sutherland est un héros avec un gros potentiel de séduction… C’est un papa génial, un homme attentionné et à l’écoute. Il revient à Shaw Haven des années après être parti faire le tour du monde grâce à son métier de photographe. Il n’est revenu que pour quelques mois, alors faire taire son attirance pour sa charmante voisine est la meilleure chose à faire, n’est-ce pas ? Ryan est décontracté, il vit au jour le jour, il profite de ce que la vie a à lui offrir. J’ai adoré cet homme, il a du charme et il sait apporter du réconfort. J’ai aimé sa philosophie de vie et sa façon d’aider Juliet à sortir de ses règles trop rigides.

Le petit plus de ce second opus, c’est les enfants de nos héros. J’ai craqué pour Poppy et Charlie, ils sont trop mignons !

UNE INTRIGUE CLASSIQUE MAIS QUI FONCTIONNE A MERVEILLE ! 

Parfois, il n’y a pas besoin de faire compliqué pour que cela fonctionne. L’intrigue est assez simple, j’ai aimé ce côté rivalité entre deux familles de Shaw Haven, la famille de Thomas (l’ex-mari de Juliet) et la famille de Ryan. Shaw Haven est une petite ville, les ragots vont bon train, nos héros sont épiés malgré eux.

Leur relation amicale va lentement se transformer, j’ai aimé la dynamique de la romance qui n’est pas précipité, l’autrice a pris en compte le contexte particulier de la vie de Juliet ainsi que les projets de Ryan.

J’ai beaucoup ragé à cause de Thomas Marshall, j’ai cru que j’allais balancer mon livre à plusieurs reprises, j’étais en colère de l’inaction de Juliet, de sa façon de se laisser maltraiter par ce sale type… Mes nerfs ont été mis à rude épreuve ! Mais je me suis laissée adoucir par la belle histoire entre Juliet et Ryan.

EN BREF : 

Un second opus très addictif et divertissant. Carrie Elks nous propose un Ryan et Juliet qui pourrait s’apparenter à l’histoire de nos célèbres amants maudits. J’ai aimé la tonalité de la romance, l’autrice a su nous offrir un second opus très différent, à l’image de la seconde sœur Shakespeare. C’est une nouvelle réussite pour ma part. A lire si vous aimez les comédies romantiques pleines de charme.


« Ce n’était qu’un baiser, non ? Une bouche pressée sur une autre. Même pas un premier baise – cet honneur revenait à l’étreinte dans la cuisine, une délicieuse embrassade contre le bois dur du plan de travail. Ce soir-là, ils avaient cédé à l’impulsion et échangé un baiser spontané. Libre de toute anticipation et dénué de sens profond.
Mais pas ce baiser. Celui-là, elle l’avait anticipé toute la matinée. Elle s’était demandé quand – et pas si – il se produirait. Si ce serait aussi bon que la première fois, chez elle.
Le fait qu’il paraissait plus délectable avant même qu’il se concrétise. L’hésitation, exquise tant elle se chargeait de besoin et de signification, pulsait dans son corps au point que sa peau picotait de plaisir.
Il était lourd de sens, parce que c’était son choix. Sa décision. Elle ne subissait plus les choses, elle les provoquait. Elle revendiquait ses désirs, sans craindre les conséquences. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle vivait dans l’instant, consciente que tout pouvait s’arrêter.
Et elle s’en délectait. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture. 

RETROUVEZ MON AVIS SUR LE TOME PRECEDENT

THE SHAKESPEARE SISTERS # - LES PROMESSES DE L’ÉTÉ 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

2 commentaires sur “The Shakespeare Sisters #2 – A la grâce de l’automne > Carrie Elks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *