Le Grogneux rempile » Iris Rivaldi

Editeur : BoD

Livre : ICI

Il n’aspirait qu’à la paix et à la tranquillité, mais voilà que de nouveaux soucis se pointent pour le commissaire principal Paul Berger dit le « Grogneux », et donc de nouveaux grognements en perspective ! Heureusement sa charmante épouse Émilie est là pour apaiser son esprit… Le voilà de nouveau confronté à un crime odieux dont il devra éclaircir le mystère et sa retraite tant attendue n’est plus à l’ordre du jour. Les lendemains ne s’annoncent pas de tout repos. Le petit commissariat de province de Sernon est en effet le théâtre de nombreuses péripéties. Les dossiers s’empilent au grand dam de notre fin limier, autour duquel gravitent amis et collègues, qui se serrent les coudes quand le sort s’acharne. En reprenant du service, notre Grogneux n’a pas laissé ses bons sentiments dans les classeurs métalliques de son bureau ; toujours aussi fleur bleue, sa douce Émilie lui communique sa joie de vivre et son amour qui l’aideront à supporter bien des tourments. Elle apportera aussi son aide pour réconforter les âmes en peine de passage.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Le retour du Grogneux ^_^

Lui qui était censé prendre enfin sa retraite, partir en voyage de noces avec Emilie, et enfin avoir un peu de tranquillité, le voilà obligé de remettre tout ses projets en attente. Il l’a pourtant touchée du doigt cette fameuse retraite, mais au moment du pot de départ, un événement est survenu, impossible pour lui de pouvoir jouir de cette retraite.

Emmanuel, celui censé prendre la relève, son remplaçant, vient juste de se faire assassiner. Pas d’autres remplaçants sous la main, il doit rester en place. De cet assassinat découlent beaucoup de questions, Emmanuel semblait être un type correct et sans ennuis, alors qui a voulu le tuer, qui a pu commettre cet acte odieux ?

Tout comme pour le premier tome (bien que chacun des livre peut être lu indépendamment) il n’y a pas qu’une enquête, c’est la vie d’un policier, il a donc toujours plusieurs dossiers en cours, plus ceux qui viennent s’y ajouter au fil des jours qui passent. Je trouve d ‘ailleurs que cela rend ce livre plus réel que s’il n’y avait qu’une seule enquête.

Le Grogneux coule des jours heureux avec sa jeune épouse, même si pour ma part, je trouve toujours que quelque chose cloche avec elle (cette impression ne me quitte pas et j’espère pour lui que je me trompe). Nous en apprenons un peu plus sur le boulot et les journées d’un flic. Iris Rivaldi donne toujours autant de rythme avec des rebondissements et des chapitres assez courts.

Mon seul souci vient des temps employés, un peu trop d’imparfait qui sonne mal à l’oreille. Du présent et du passé simple auraient beaucoup mieux sonné à la lecture, bien que je ne sois pas une super lumière en conjugaison. Hormis cela, j’ai passé un très bon moment en compagnie du commissaire Paul Berger dit « le Grogneux ».

Si les tomes peuvent être lus indépendamment, je vous conseille néanmoins de les lire dans l’ordre, déjà parce que je trouve cela simplement logique, mais surtout parce que l’histoire se poursuit dans le tome suivant, certains éléments du premier se retrouvent dans celui-ci et ainsi de suite dans le suivant vu qu’une nouvelle enquête voit le jour en fin de livre.

Les gens voulaient dire  » NON à la violence, à la libre circulation des armes et à tous ces crimes odieux. « 

Merci à Iris Rivaldi et à BoD pour l’envoi de ce livre.

Retrouvez mon avis sur l'opus précédent :
#1 Le Grogneux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *