Midnight Blue > L.J Shen

A PARAÎTRE LE 4 AVRIL 2019 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent. Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller.
Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au coeur de trop de scandales médiatiques.
Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons.
Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son CŒUR.


💙💙💙💙💙

ALERTE CONNARD EN VUE… MAIS ATTENTION, CONNARD CANON EN VUE ! 

Si vous connaissez les autres romans de L.J Shen, vous savez déjà que ses héros masculins ont une forte tendance à être des connards. Je pense que c’est un peu sa marque de fabrique et cela fonctionne à la perfection.

Alex Winslow est malgré tout une autre sorte de connard… Il est célèbre, une star du rock qui est totalement partie en sucette après avoir sombré dans l’alcool et la drogue, vous allez me dire pour un rockeur c’est assez cohérent, mais… Alex s’est un peu perdu en sortant un album qui a fait un flop ! Il doit donc se reprendre sérieusement s’il ne veut pas que sa carrière s’arrête prématurément. Et quoi de mieux qu’une babysitter pour le surveiller durant sa prochaine tournée ? N’est-ce pas une idée merveilleuse de la part de son agent ? C’est là qu’Indigo, notre héroïne, entre en jeu !

UNE HÉROÏNE QUI A DU CRAN ET UN HÉROS CRAQUANT ET MAGNÉTIQUE ! 

Grâce à la double narration, il est facile de cerner nos deux héros. J’ai fortement apprécié d’avoir le point de vue d’Alex, cela m’a permis de ne pas vraiment le détester… C’est un sombre connard, aucun doute là-dessus, mais… Alex Winslow est une star, un génie qui est capable d’écrire des chansons qui feront vibrer toute la planète. Alex en impose, il n’est pas le cliché de la rock star en puissance et c’est un aspect qu’il est important de relevé. L.J Shen nous offre encore un héros hors norme qui a une personnalité totalement en décalage avec le commun des mortels… Alex est un Dieu du rock, il se livre à ses fans à chaque concert, c’est d’ailleurs la seule chose qui le préoccupe, que ses fans soient chouchoutés. Forcément, faible comme je suis, j’ai craqué pour ce héros qui cache bien plus de chose qu’une carrière qui tombe en ruine à cause de ses excès. Mon avis a continuellement évolué en ce qui le concerne, parce que bon c’est quand même un odieux personnage par moment.

« Alex a une vulnérabilité cachée. Il est comme Halloween : flippant de l’extérieur, mais dès qu’on y regarde de plus près, il est plein de bonnes intentions. »

Indigo Bellamy est LA femme qui pouvait faire descendre Alex de son piédestal ! LA seule et l’unique. Cela ne l’enchante pas plus que cela de devoir babysitter Alex Winslow mais elle a besoin d’argent, terriblement besoin d’argent et elle se sent capable de discipliner ce grossier personnage. Mais a-t-elle toutes les cartes en main pour mener à bien sa mission ? Indie est géniale, elle a une personnalité solaire, c’est une artiste et elle a des rêves plein la tête. Hélas sa réalité est bien loin de ce merveilleux rêves, alors passer trois mois aux côté d’un ancien drogué qu’elle doit surveiller comme un nouveau-né, pourquoi pas. Indie est petite, elle a les cheveux bleu, elle porte des robes toutes plus excentriques les unes que les autres… Elle respire la liberté et elle est déterminée. Elle en a dans le pantalon, elle est admirable, elle va tenir tête à notre rock star jusqu’à s’infiltrer sous sa peau. Indie est une petite chose addictive ! Je l’ai adoré, elle est magique !

« – Bon aloooors ? Balance, il est comment ?

Dégoûtant. Superbe. Mal élévé. Sexy. Tordu. Spirituel. Taciturne. Insupportable. Dangereux. Dangereux. Dangereux.« 

Les personnages secondaires sont très intéressants. J’ai trouvé qu’ils rendaient l’histoire plus profonde, que l’intrigue prenait une autre dimension grâce à eux.

TROIS MOIS SUR LES ROUTES, UNE TOURNÉE DE LA DERNIÈRE CHANCE…

L’intrigue est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Indie s’engage à passer trois mois sur les routes avec Alex et ses musiciens… L’histoire ne se limite pas à la surveillance d’Alex, vous allez être surpris par les tenants et les aboutissants de l’histoire.

Le récit est haut en couleur, l’humour est décapant, les joutes verbales jouissives et la romance absolument démente ! Le roman est d’une bonne longueur ce qui laisse le temps à l’intrigue de prendre de l’ampleur, les relations de nos héros sont compliqués, leurs affrontement sans pitié… Et ça m’a énormément plu !

Les rebondissements sont addictives, ils nous dévoilent un scénario bien ficelé et je vous avoue que je suis restée bouche grande ouverte après certaines révélations.

« – Tu es heureux, Alex ?

– Je suis un artiste. C’est mon boulot de ne pas être heureux. C’est mon boulot de ressentir, de souffrir et d’éveiller les mêmes émotions chez les autres. »

DE LA HAINE A L’AMOUR, IL N’Y A QU’UN PAS ! 

La dynamique de la romance est géniale. On sait plus ou moins que nos héros ne vont pas s’apprécier d’entrée de jeu, ce qui rend leur relation particulièrement addictive. On attend leur interactions avec impatience,  leurs sentiments sont mis à mal…

La tension entre Alex et Indie est explosive. Ils ne sont pas les seuls concernés, les autres personnages s’immiscent dans leur duo, rendant l’ambiance un peu tendue par moment !

La romance a un côté sexy très bien dosé, l’érotisme ne pollue pas l’histoire, l’autrice a su rendre les scènes grisantes et sensuelles, poussant ses lecteurs à se tortiller de désir !

« – Tu as le goût du sel, souffle-t-elle dans ma bouche.

– Tu as le goût de l’innocence, je réplique. »

EN BREF : 

L.J Shen a encore frappé. Elle nous revient avec un rockstar exécrable que l’on prend plaisir à détester. Le récit est rythmé par la musique, la lutte constante que nos héros mènent, une tension sexuelle explosive, un humour corrosif et une histoire addictive au possible. Indigo se démarque dans le roman grâce à sa singularité et à sa personnalité unique. Je me suis vraiment éclaté avec ce roman, c’est un petit coup de cœur, L.J Shen est douée pour nous faire succomber et ressentir des sensations fortes.


« Inaccessible. Froid. Perturbé.
Tout ça, je le savais. Après tout, je ne suis pas stupide. Mais c’est peut-être justement ce qui m’attire chez Alex. Il est catégoriquement inaccessible ; jamais il ne me donnera ni son cœur ni sont avenir, ni même une part acceptable de son existence et pourtant, il me donne quelque chose. Du carburant pour fonctionner, tandis que j’assemble des morceaux remplis de rêves idiots et idéalisés nous concernant. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture. 

Un commentaire sur « Midnight Blue > L.J Shen »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *