Les cadeaux du coeur » Corinne Falbet-Desmoulin

Éditeur : BoD

Livre : ICI

Maxime vit dans le souvenir de sa femme, peintre atypique disparue en mer.

Persuadée que sa mère est vivante et décidée à la retrouver, leur fille Romane enquête à sa manière, sans savoir qu’elle rencontrera l’amour en cours de route.

Violaine, la tante malentendante de Romane, écrit mystérieusement dans un vieux cahier.

Entre réalité et fiction, secret de famille, rebondissements inattendus, l’auteure nous offre une histoire à trois voix, emplie de suspense.

Et si la vérité n’était pas celle que l’on croit?

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Je me suis familiarisée avec la plume de Corinne Falbet-Desmoulin à travers les trois recueils de nouvelles qu’elle a écrit. Par contre, je ne savais pas du tout ce que cela pourrait donner dans un roman, l’écriture d’une nouvelle n’est pas la même que celle d’un roman. Cependant, je me suis lancée en toute confiance en la plume de l’auteure.

Malgré le fait que ce soit bel et bien un roman et non une nouvelle, on sent bien que l’auteure maîtrise l’écriture d’histoires courtes pour lesquelles la chute doit pouvoir étonner le lecteur. C’est le cas ici également avec son premier roman, la chute est totalement imprévisible et étonnante, elle a réussi à plus que m’étonner d’ailleurs.

Le thème du handicap est un sujet qui tient à cœur à l’auteure, que ce soit à travers certaines de ses nouvelles, ou ici, ce thème est bien présent. On ressent qu’elle maîtrise ce sujet de manière très proche. Elle le fait avec justesse et toujours avec une certaine délicatesse.

Les cadeaux du coeur est une histoire très prenante à lire, remplie de sentiments et d’émotions. Je me suis très vite attachée à Romane, cette jeune femme en souffrance depuis la perte de sa mère et qui cherche des réponses.

Pour le reste, je vous laisse faire la découverte par vous-même. Si ce n’est pas encore fait, il faut absolument que vous découvriez la plume de cette auteure.

Comme à chaque fois que je suis nerveuse, j’entortille l’une de mes boucles rousses autour de mon index. Puis je respire un grand coup pour me donner du courage et je me lance. Depuis deux semaines exactement, je pense à ce moment. Celui où j’enverrai un message privé à cet homme, ce Camille Leroy, à partir de sa page Facebook. J’ai rédigé plusieurs brouillons, affinant peu à peu mon texte. Cela n’a pas été facile. Il faut que j’aie l’air d’une jeune femme comme les autres. Une de celles qui vont à coup sûr le contacter, pour obtenir des renseignements sur les stages qu’il anime. Rester simple, naturelle. Il ne doit se douter de rien.

Merci à Corinne pour sa confiance et l’envoi de son roman. 

4 commentaires sur « Les cadeaux du coeur » Corinne Falbet-Desmoulin »

  1. Coucou ! Grâce a votre générosité je vais lire votre livre !L histoire est vraiment ce que j aime !Je vous embrasse très fort ! MERCI ! Bonne après midi ! Ne changez pas vous êtes formidable ! Je suis contente de vous connaître !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *