Premières lignes #66

Premières lignes est un rendez-vous initié par Ma lecturothèque. Le principe est simple, tous les dimanches, je vais vous citez les premières lignes d’un ouvrage. J’aime beaucoup le principe de donner les premières lignes d’un roman pour se donner une idée du roman qu’on va lire. Rdv dont j’ai pris connaissance sur le blog La couleur des mots.

Aujourd’hui découvrez les premières lignes des romans suivant :

*[ET PUIS QUOI ENCORE !] de MARIANA ZAPATA paru dans la COLLECTION Lj.

*[SOMETHING WILD] de LEXI RYAN paru aux éditions J’AI LU.

 

Et si votre contrat de travail se transformait en… (mais on ne vous dira pas en quoi !)
« Une chose est sûre : un jour, je vais étrangler Aiden Graves. Mon mobile ? Pendant deux ans, j’ai été l’assistante multitâche de ce grossier personnage pour lequel je me pliais en quatre, sans jamais un bonjour ni un merci en retour ! Exigeant, entêté, vegan, et aussi aimable qu’une porte fermée — n’importe quelle fille l’aurait plaqué et c’est ce que j’ai fait (avec un pincement au cœur, j’avoue). Et cet ingrat n’a pas eu un mot pour me retenir… Alors, vous n’imaginerez pas une seconde ce qu’il est venu faire chez moi aujourd’hui. Et encore moins ce qu’il a en tête !… »

Premières lignes

Une chose était sûre : je finirais par l’étrangler. Un jour. Longtemps après que je serais partie, pour que personne ne me soupçonne.

Samuel Bradshaw a une réputation qui le précède, celle d’un bad boy qui collectionne les filles. Un homme tel que lui à l’âme d’un don juan et au coeur de pierre ne changera jamais, nul besoin d’espérer en faire un amoureux transi. Si Liz en a parfaitement conscience, elle ne peut pour autant faire taire la voix intérieure qui la pousse à se jeter dans ses bras. Samuel pourrait briser ses illusions d’un claquement de doigts, mais Liz s’en moque. Elle ne cherche pas le grand amour, elle veut vivre une aventure excitante et sensuelle…

Premières lignes

Liz : Mon téléphone en manque de sexe aimerait inviter votre téléphone frustré à échanger quelques SMS inconvenants que nous regretterons lorsque nous aurons déssoûlé.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *