Léna » Valorie Blue

Editeur : Editions Elixyria

Kindle : ICI

Livre : ICI

Entre deux mondes : voilà qui pourrait décrire à la perfection l’univers de Léna. Elle, pourtant bien vivante, peut communiquer avec les morts. Un don qu’elle cherche à refouler, surtout depuis le décès de son père, mais ce choix lui appartient-il ?
Confrontée aux sentiments et à la véritable nature de son mystérieux voisin, Vadim Blake, ainsi qu’à des événements inattendus, Léna va saisir toute l’importance de ce pouvoir qu’elle considérait jusqu’alors comme une malédiction.
… Parce qu’un Passeur d’âmes ne peut échapper à sa destinée !
… Parce qu’ici-bas, l’amour obéit à des lois !

Réédition du roman « Entre deux mondes » nouvelle version éditoriale.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Si j’ai franchement passé un excellent moment en compagnie de Vadim et Léna, la fin me laisse un peu dans le flou total, j’ai une impression de manque ou d’inachevé. Effet voulu ? Y a-t-il une suite prévue ? Est-ce réellement la fin prévue ? Mon ressenti personnel est que soit il va y avoir une suite, soit je suis complètement frustrée parce que ce n’est pas réellement une fin.

Ce qui quelque part me chagrine malgré tout, parce que l’intrigue est bien écrite, je me suis facilement laissée entraîner dans l’univers de Léna, j’ai aimer faire sa connaissance, j’ai carrément adoré Vadim. Donc voilà où j’en suis en fin de lecture, j’ai l’impression qu’il manque un morceau ou que ce fameux morceau va arriver plus tard dans une suite. Mais je n’ai vu d’informations nulle part à ce sujet, donc je ne pense pas que ce soit au programme.

Léna est une jeune fille à laquelle je me suis rapidement attachée, de par son vécu on peut comprendre qu’elle soit souvent seule. Elle a également une particularité, c’est qu’elle voit et parle aux fantômes, même si quelque part elle préfèrerait franchement ne pas avoir ce don qui pour elle est plus une malédiction qui l’oblige à déménager trop souvent et à ne se lier avec personnes.

Vadim, garçon de son école est aussi son voisin, c’est un jeune homme mystérieux, j’avoue qu’au départ j’ai eu beaucoup de mal avec lui, j’avais du mal à le cerner, ses intentions envers Léna n’étaient pas simple à décoder. Cependant, au fil des pages, il a réussi à me faire changer d’avis sur lui, j’ai fini par carrément l’adorer, d’où ma super frustration pour laquelle je ne dirai rien de plus pour ne pas vous spoiler.

Grâce à Vadim, Léna va rencontrer d’autres personnes qui comme elle peuvent voir les fantômes, l’un d’entre eux, Raphaël, va d’ailleurs l’aider à maîtriser son don. Elle va apprendre que sa propre mère lui a cacher énormément de choses sur sa famille, sur ses ancêtres, sur leur histoire. Mais les choses vont s’accélérer et Léna va devoir faire face à un immense danger pour elle. Heureusement elle n’est pas seule, mais, il y a toujours ce mais plus que frustrant, elle va apprendre également que Vadim et elle ne peuvent pas ressentir d’amour l’un pour l’autre, qu’il y a des règles dans leur monde et que cet amour transgresse cette règle.

Vadim et Léna sont irrémédiablement attiré vers l’autre, mais cet amour interdit pourra-t-il trouver une fin heureuse en sachant justement qu’il est interdit ?

Un univers que j’ai aimé découvrir, même si j’ai ce sentiment d’incomplet comme je le dis au début. Un univers que vous devriez apprécier tout autant que moi et que je vous conseille d’ailleurs de découvrir.

Je m’appelle Léna Cordier. J’ai un don. Ou plutôt, je suis frappée par une malédiction, de mon point de vue. Pourquoi ? C’est simple. Je vois les fantômes.

Merci à L.S. Ange et aux éditions Elixyria pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *