Famous love #3 – Will > Rachel Van Dyken

PARU LE 23 JANVIER 2019 AUX EDITIONS MILADY

LIEN D’ACHAT – ICI

Sous le feu des projecteurs, rien n’est impossible !
Will Sutherland, ancien chanteur du groupe Adrenaline, ne s’est jamais vraiment remis de sa rupture avec l’actrice Angelica Greene. Désormais agent, il accepte malgré tout d’aider la jeune femme à relancer sa carrière et lui obtient un rôle dans un film. Will est déterminé : il conservera une relation strictement professionnelle avec celle qui a détruit leur relation à cause de son addiction à la drogue. Mais lorsque leurs amis les forcent à confronter leur passé tumultueux, Will se rend bientôt compte qu’Angelica pourrait une nouvelle fois lui voler son cœur, celui-là même qu’elle a si cruellement brisé des années plus tôt…


⭐⭐⭐,5

UNE BELLE HISTOIRE DE SECONDE CHANCE ! 

Rachel Van Dyken nous revient avec un troisième opus qui met en scène une belle histoire de seconde chance. Je n’avais pas d’attentes particulières sur ce tome, si ce n’est de retrouver les personnages des opus précédents. C’est d’ailleurs ce qui a contribué à rendre ma lecture plus agréable.

Will est l’ancien chanteur du groupe Adrenaline, maintenant agent, il a accepté de relancer la carrière d’Angelica Greene, la femme qui lui a brisé le cœur… Cette relation professionnelle s’annonce tendue et pleine de ressentiment. Arriveront-ils à faire table rase du passé ?

UNE BANDE D’AMIS SOUDÉE ET DES HÉROS MEURTRIS PAR LE PASSE !

Ce troisième opus nous permet de retrouver cette bande d’amis que j’adore, Will et Angelica vont avoir besoin de leur aide pour surmonter toutes leurs émotions. Ce fut un plaisir de retrouver Zane qui a une place de choix dans ce roman.

Will est devenu aigri depuis sa rupture avec Angelica. Leur histoire est trouble et ils n’ont jamais vraiment tentés de s’expliquer sur ce qu’ils ont vécu. Will est un personnage intéressant qui a vraiment du potentiel. C’est un homme qui doit vraiment travailler sur lui-même. J’ai bien aimé son évolution dans l’histoire, même si j’avais parfois envie de le remettre à sa place.

Angelica a sombré dans la drogue des années auparavant, ça lui a coûté son couple avec Will. Chose qu’elle regrette plus que tout. Elle a su s’en sortir mais comment revenir sur le devant de la scène après avoir fait souffrir tant de personnes ? Angelica avait tout de la méchante pour moi, j’avoue que de savoir ce qu’elle avait fait m’avait donné une mauvaise image d’elle, mais finalement les apparences peuvent être trompeuses.

UNE INTRIGUE UN PEU TROP SIMPLE MAIS ADDICTIVE.

La plume de Rachel Van Dyken est toujours aussi addictive, malgré la simplicité de l’intrigue, l’ensemble fonctionne plutôt bien et il y a même un élément que je n’avais pas deviné.

C’était donc très sympa à lire, le plus plaisant, c’est la multitude de personnages qui sont adorables…

Dans cet opus, on parle de seconde chance, de rédemption et d’acceptation de soi. C’est une belle histoire, pleine de bons sentiments. L’ensemble reste assez classique néanmoins.

EN BREF : 

Une belle saga qui se termine avec un couplé épaulé par une bande d’amis soudée et adorable. Rachel Van Dyken est une autrice à découvrir pour ses récits addictifs et sa plume vibrante de sincérité.


« J’avais un plan. Un plan solide. La mettre dans une situation gênante à la soirée barbecue après une matinée de tournage épuisante. Elle s’empresserait alors d’aller dormir pour m’oublier, oublier le passé, oublier le monde entier pendant que je tenterais de garder la tête hors de l’eau.
Mais mon plan n’avait pas fonctionné.
J’avais oublié un léger détail concernant mes amis : ces gens que je représentais étaient extrêmement indulgents.
Et loyaux.
Si l’un d’entre eux se décidait à donner une seconde chance à quelqu’un, alors tout le monde suivait l’exemple. C’était une famille soudée même s’ils n’étaient pas tous liés par le sang.
En fin de soirée, c’était moi le plus fatigué, à rêver d’un oreiller pendant qu’Angelica gloussait avec les filles autour du feu de camp.
La première fois que j’entendis son rire, je me figeai.
La deuxième, je crus halluciner.
La troisième…, eh bien, la troisième, je fus forcé de la regarder. Le souffle coincé dans mes poumons. Ce rire… Mon Dieu, ce rire était l’un de mes sons préférés au monde.
Ou, en tout cas, il l’avait été naguère.
Si je pouvais mettre le rire d’Angelica en bouteille – je parle de son rire sincère, bien sûr – je serais un homme riche. Elle s’y adonnait pleinement, rejetait la tête en arrière et découvrait son cou élégant ; son corps d’animait et ses yeux brillaient. »

Je remercie les éditions Milady pour cette lecture. 

RETROUVEZ MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

FAMOUS LOVE #1 - LINCOLN

FAMOUS LOVE #2 - ZANE 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *