Blood Of Silence #7 – Creed & Hurricane » Amheliie & Maryrhage

Éditeur : Autoédition

Livre : ICI

La mort a gagné la dernière bataille. Une tragédie vient de frapper le MC des Blood of Silence. La Faucheuse leur a pris un frère et a plongé les bikers dans le doute et la colère. Tandis que l’heure de la vengeance a sonné, les Blood doivent ruser pour assembler deal et alliances en évitant une Guerre de rue qui risquerait de leur prendre plus que ce qu’ils ont déjà perdu. Quand les fantômes du passé reviennent les hanter en dévoilant quelques secrets, le présent semble se voiler d’une obscurité inquiétante alors que tout est remis en question. La lutte sera des plus intenses pour que justice soit faite, en évitant de briser des vies et des cœurs. Il n’y a pas qu’en amour que le combat sera rude.


⭐⭐⭐⭐⭐

UN UPPERCUT… LE CHAOS TOTAL ! 

Mais comment vais-je vous parler de ce septième opus ? Mais comment vais-je m’en remettre surtout ?

On le savait, en terminant le tome précédent, sous le choc, on savait que cela ne serait plus jamais comme avant… La mort a frappé les Blood of Silence. Ils ont perdu un de leur frère ! La tristesse, la colère et doute se mélangent pour nous offrir une suite totalement renversante.

UN CHOIX AUDACIEUX ET NÉCESSAIRE. 

Amheliie et Maryrhage ont fait un choix déchirant… C’était audacieux et nécessaire à mes yeux pour la bonne marche de l’histoire. Pour la cohérence aussi car nos Blood évoluent dans un monde fait de violence et de sang. Ils côtoyaient la mort sans jamais l’avoir vraiment rencontrée, c’est chose faite hélas.

Je félicité les autrices d’avoir fait ce sacrifice, malgré les torrents de larmes que cela a provoqué en moi, malgré le fait que cela m’a déchiré le cœur, cela a rendu la saga meilleure et plus réaliste. Elle ont géré cette disparition à la perfection, je n’en reviens toujours pas de l’intensité des émotions ressenties. Mais cet opus ne se limite pas à cette perte, cela va bien au-delà et je crois que je n’ai jamais été aussi surprise dans cette série.

DES REBONDISSEMENTS AHURISSANTS, UNE INTRIGUE QUI S’ÉTOFFE AU FIL DES PAGES ! 

On plonge la tête la première dans le quotidien des Blood. Les rebondissements de cet opus m’ont coupé le souffle, ils ont mis mes nerfs à rude épreuve, et si j’avais eu un flingue entre les mains, je peux vous dire que je n’aurais pas hésité à m’en servir !

Je crois que cette suite m’a totalement dévastée, retournée, émue et rendue vraiment nostalgique. Une fois que l’on entre dans cette grande famille qu’est les Blood of Silence, on en ressort jamais. A la vie, à la mort, on se bat et on encaisse.

J’ai été chahutée pendant cette lecture. Mon livre a bien failli passer par la fenêtre un nombre incalculable de fois, j’ai usé un stock de mouchoir astronomique, j’ai été d’une humeur de chien après certaines scènes… Bref, imaginez la tête de mon homme alors que je me transformais en mode pit-bull !!!

Ce roman m’a vraiment heurté, tout ce que s’y passe est tellement intense… Je ne m’attendais pas à la moitié de ce que nos héros vont vivre. J’ai été touchée par ce que j’ai appris sur certains personnages… C’était très complexe, troublant et en même temps une véritable révélation de la puissance de cette saga.

EN BREF : 

Cet opus fait mal, j’ai eu le cœur brisé, j’ai souffert le martyr et pourtant je trouve que c’est le tome le plus abouti de la saga en terme d’intrigue et de prise de risque, il ne suit aucun schéma et entraîne le lecteur dans une romance passionnée et déchirante, mais pas que… J’applaudis Amheliie et Maryrhage d’avoir pris ce risque, d’avoir rendu cette saga plus vivante et plus crédible avec ce sacrifice. Cette suite a énormément à offrir, c’est le dernier tome des Blood première génération et il envoie du lourd ! On se retrouve très vite avec les suivants ^^

Je suis mort…
A l’instant où le coup de feu est parti, je suis mort. L’organe dans ma poitrine a cessé de battre normalement, il s’est figé et ne repartira plus.
Je me suis éteint lorsque j’ai assisté sans rien pouvoir faire a cet acte TRAÎTRE.
Je suis mort quand j’ai réalisé qui était la cible de ce revolver.

⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Aussi loin que je me rappelle mes chroniques, je n’ai jamais eu autant de mal à écrire un avis en fin de lecture. Non pas parce que je n’ai rien à dire, mais pas simple dans le fait qu’il faut vous laisser découvrir ce tome sans vous spoiler. Pourtant, il y a tellement de choses à dire, mais il faut faire attention à chacun des mots que l’on vous livre avec un avis.

Tout d’abord, c’est chaque fois un énorme plaisir que de retrouver les Blood. Ce tome, je l’ai appréhendé, vu la fin du tome précédent, on sait avant de le débuter qu’il sera très fort en émotions, qu’il va falloir se préparer à le lire avec un stock de kleenex à nos côtés. Car oui, je confirme, les émotions sont à leurs paroxysme avec ce septième tome, le rythme est intense et les événements s’enchaînent.

Je ne vous cacherai pas que sur certains passages, j’ai du faire une pause, les larmes trop abondantes m’empêchant de lire, croyez-moi, lorsque je dis que c’est intense, cela l’est à un point que je n’imaginais même pas avant de débuter ma lecture.

L’heure de la vengeance a sonné pour les Blood, il faut que leur frère soit vengé, c’est juste impensable qu’il en soit autrement. Mais attention, la vengeance pourrait se montrer douloureuse si celle-ci n’est pas préparée, si elle est mise en place sans prendre le temps de réfléchir. Si en plus de tout ce que les Blood sont entrain d’encaisser, vous ajoutez le passé qui revient au triple galop, que ce que vous pensiez savoir va être mit à rudes épreuves, que ce que vous pensiez acquis va être mit sur la balance, … Vous comprenez que cela fait énormément de choses à gérer pour notre club de bikers qui en bave déjà un maximum.

Comme chaque fois, on retrouve tout les Blood, il ne manque personne, … , sauf cette fois-ci où un des Blood est bel et bien absent, malheureusement il le restera. Outre la vengeance, il y a maintenant la reconstruction, se faire à l’idée qu’un des leurs, que leur frère, ne sera plus jamais à leurs côtés. Comment aller de l’avant et encore croire en l’avenir lorsque l’on vous enlève brutalement une partie de vous ?

Ce septième tome est immensément riche en tout ce que l’on peut en attendre, Amhéliie et Maryrhage sont allées au-delà de ce que moi j’en attendais d’ailleurs ! Et ce final qui est juste parfait, qui clôture ce tome à merveille, et qui introduit tellement bien la suite !

Les deux sergents d’armes sont assis l’un à côté de l’autre dans la pièce de bikers. Un calme étrange règne. Depuis le départ de Klax, nous n’avons pas tellement reparlé du road trip des sergents. On désire cette vengeance plus que tout, pour venger la mémoire de notre frère, et pOur montrer aux yeux des autres qu’il ne faut plus se frotter aux Blood Of Silence, sous peine de représailles.

Retrouvez nos avis sur les opus précédents : 
#1 Hurricane & Creed
#2 Liam
#3 Sean
#4 Klaxon
#4.5 Christmas Bike
#5 Nirvana
#5.5 Irish Blood
#6 Rhymes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *