À quelques battements de cœur > Kira Schevalier

Éditeur : Autoédition

Kindle : ICI

Alexandre, vingt-six ans, mannequin, est un homme imbu de lui-même. À la suite d’un accident, il sort d’un coma de plus trois mois. Commence pour lui une remise en question de tous les choix qui l’ont amené à devenir ce qu’il est aujourd’hui.
Au fur et à mesure qu’il avance dans sa propre quête, il se rend compte qu’il n’est pas celui qu’il espérait être enfant. À quel moment de sa vie s’est-il perdu? Et pourquoi a-t-il autant de mal à accepter l’homme qu’il voit dans le miroir ?

Mais le plus troublant est que, depuis, il rêve d’une jeune femme. C’est en partant à sa recherche que tout commence, ou se termine.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Cette nouvelle de Kira Schevalier est classée dans la catégorie romance, pour ma part, je la placerais plutôt dans les lectures mystérieuses. Oui, il y a bien de la romance, mais celle-ci est en arrière-plan, ce n’est pas ce qui, pour moi, définit cette histoire.

Nous rencontrons Alex sur un lit d’hôpital, ce mec, il est totalement imbuvable, insupportable. Cependant, ce n’est pas cet Alex que nous découvrons, celui avec qui nous allons passons un peu de temps est très loin de cet homme. Suite à un accident, suite à un coma, il souffre d’amnésie, on se dit que finalement ce n’est pas plus mal qu’il puisse avoir oublié cet être arrogant qu’il était.

Pourtant, au fil des pages, nous apprenons à le connaître, nous voyons derrière cette apparence, derrière cette carapace qu’il s’est forgée au fil des années.

Grâce à une jeune femme qu’il rencontre dans ses rêves, il va lui aussi apprendre à se retrouver, et lorsque nous prenons enfin connaissance du pourquoi du comment, il nous devient alors impossible de ne pas apprécier Alex.

Kira Schevalier nous offre ici une histoire touchante et émouvante, une histoire courte que l’on dévore. C’est une nouvelle qui ne peut que nous émouvoir et que je vous conseille de découvrir vous aussi.


Merci à Kira ainsi qu’au site Simplement.Pro.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *