Le sang des sauvages #2 – Le prix d’Alcibiade > Farah Anah

PARU LE 14 NOVEMBRE 2018 AUX EDITIONS BLACK INK

LIEN D’ACHAT – ICI

Le retour de Sanaé à Celestia s’accompagne de nombreux questionnements.
Son séjour chez les « Sauvages » a profondément ébranlé ses convictions.
Le danger rôde, Sanaé ne sait plus en qui placer sa confiance. Éloignée de Leith, sa détermination à découvrir les secrets de Celestia ne faiblit pas, mais est-elle prête à sacrifier ses compagnons d’armes dans ce combat ?
Entre sa loyauté envers son peuple, sa quête de vérité et ses sentiments contradictoires, Sanaé devra traverser l’horreur pour frayer son chemin.
Son Sauvage lui a prouvé qu’il possédait de multiples facettes. Sanaé découvrira de la pire des façons jusqu’où la souffrance peut exacerber la cruauté d’un homme.
Est-elle armée pour supporter tout ce que le destin lui réserve ?
Et si son pire ennemi n’était autre que Leith?


⭐⭐⭐⭐

Le premier opus avait eu le don de me surprendre, je dois vous avouer que je l’avais terminé passablement sur les nerfs… Tout ça c’est la faute de Farah Anah hein ! Alors j’étais curieuse de voir ce que me réservait cette suite.

UNE SUITE PLUS SOMBRE, RYTHMÉE ET HYPER ADDICTIVE ! 

Sanaé est de retour à Celestia, son séjour auprès des Sauvages a instillé le doute en elle… Est-il possible qu’elle ne connaisse pas aussi bien son peuple ? Sanaé va devoir faire la lumière sur tout ça.

Sanaé qui était d’une impulsivité sans faille va devoir revoir ses priorités, elle se retrouve à Celestia mais l’accueil n’est pas celui qu’elle avait espéré… Elle va devoir surmonter énormément d’épreuves. Ses investigations vont la conduire au devant du danger…

J’avais quelques a priori avant de commencer cette suite. J’avais particulièrement aimé l’univers fantastique de Farah Anah même avec les petits aspects qui m’avaient titillés… J’ai très vite retrouvé la colère que j’ai ressenti à la fin du premier opus, mais je vous avoue que j’avais cette hargne qui m’a poussé à dévorer les pages de ce roman. L’ensemble du roman est très sombre, nos personnages vont être aux prises avec leurs convictions, ils vont devoir faire preuve de courage mais aussi de pragmatisme et de sang froid…

DES PERSONNAGES TOUJOURS AUSSI MYSTÉRIEUX ET PASSIONNANTS ! 

J’avais hâte de retrouver Sanaé, elle qui était déjà déterminée dans le premier opus, devient une véritable acharnée, motivée par ses doutes et son envie d’obtenir des réponses, elle va vraiment faire preuve de courage. Elle ne va pas ménager ses efforts, ses émotions vont être mises à rudes épreuves. C’est une vraie guerrière, j’ai aimé sa façon de se comporter, elle a gommé les défauts que je lui avais trouvé dans l’opus précédent. Sanaé se sent investie d’une mission, elle prend cette quête à cœur. Son retour à Celestia et sa séparation avec Leith l’ont rendu moins confiante envers son entourage, la méfiance est sa principale alliée. Elle va retrouver ceux qu’elle a appris à connaître pendant son entraînement à la Savage Task, mais peut-elle leur faire confiance ? Sont-ils réellement du bon côté ? Alliés ou ennemis ? Elle ne sait vraiment plus sur qui compter. Elle a été marquée par sa relation avec Leith… Mais avait-elle vraiment quelque chose avec le Sauvage ? Ne s’est-il pas juste amusé avec elle ?

Leith est encore plus imposant dans ce second tome. Je vous avoue que j’avais la rage envers lui. Mon dieu, avec des envies de meurtres… Leith est un personnages charismatique qui représente son peuple à la perfection. C’est un homme de principe qui ne veut que la paix pour son peuple mais pour cela il a fallut qu’il tourmente Sanaé. Et ce n’est que le commencement. C’est difficile d’admirer un personnage et de le haïr en même temps. J’ai cru que je ne pourrais jamais pardonner Leith, honnêtement c’est rare qu’un héros me fasse ressentir des émotions si vives, que ce positif ou négatif !

Une multitude de personnages gravitent autour de nos héros pour rendre le récit plus complexe, je dois dire que j’ai été ravie d’en découvrir certains plus que d’autres… Depuis le premier opus, j’ai eu un intérêt particulier pour Sendrik… et cela a perduré avec cette suite 🙂

UNE PLUME ENCORE PLUS CAPTIVANTE.

Farah Anah avait su me bluffer avec son premier tome, elle avait réussi à se faire une place dans le genre de la fantasy avec un univers très bien ancré, et ici j’ai trouvé que sa plume était encore plus captivante, je l’ai sentie plus investie dans son intrigue, elle a poussé son lectorat plus loin en faisant des choix audacieux. L’ensemble de l’histoire a une belle continuité et l’ambiance plus sombre de cet opus m’a charmé car le cheminement suivait un scénario surprenant.

Le style de Farah Anah est un mélange de genre, son écriture est habilement menée, action, suspense et amour son au rendez-vous. Le mystère est omniprésent et c’est ce que j’ai aimé.

UNE ROMANCE SINGULIÈRE QUI AURAIT PU ME FAIRE GRINCER DES DENTS.

La romance est trouble, elle s’insère dans un climat fait de tension, en temps de guerre, l’amour n’a pas forcément sa place et pourtant ici c’est ce qui motivera nos héros. Ce qui les fera des risques, qui échauffera leurs sangs.

Farah Anah a joué avec mes nerfs. Elle m’a fait ressentir beaucoup d’émotions, de celles qui font grincer des dents, des sentiments contradictoires qui auraient pu me faire hurler…

EN BREF : 

Un second opus oppressant et nettement plus sombre. Des personnages qui se battent pour une liberté chèrement payée, j’ai été embarquée dans le tumulte ambiant. Moi qui ne suis pas une grande habituée de la fantasy, je peux vous dire qu’avec [Le sang des sauvages] j’ai passé un moment intense de lecture. Entrerez-vous dans la bataille ?


« Je soupire de désespoir. Moi aussi, au-delà de la vengeance, je me battais pour libérer les Celestiens du joug de cette terreur qu’instaurent les Sauvages… Mais il se pourrait qu’on se soit en réalité trompés d’ennemis. »

Je remercie les éditions Black Ink pour cette lecture. 

RETROUVEZ MON AVIS SUR LE TOME PRÉCÉDENT 

LE SANG DES SAUVAGES #1 - SAVAGE TASK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *