Broken Soulmates (1/3) » Amy Hopper

Editeur : Addictives

Kindle : ICI

Elle le croyait mort depuis sept ans… Il réapparaît sur le pas de sa porte.

***

Beth a fait le deuil d’Oliver, son amour de jeunesse, disparu brutalement alors qu’ils étaient adolescents. Lorsqu’il réapparaît sur le pas de sa porte, sept ans plus tard, toutes ses certitudes s’écroulent. La dernière fois qu’elle l’a vu, il était son meilleur ami… Elle se retrouve face à un étranger.
La stupéfaction se mêle à la colère et les questions l’assaillent : qui est vraiment cet homme au regard sombre, couvert de cicatrices et de tatouages, qui n’a plus rien à voir avec le garçon qu’elle a connu ? Qu’a-t-il vécu pour être devenu si farouche ? Et pourquoi est-il revenu ?
La réalité dépasse l’entendement, et Beth est-elle prête à écouter les réponses ? Osera-t-elle soulever l’armure de plomb d’Oliver, au risque d’y découvrir une vérité qui pourrait les éloigner à jamais ?

 

⭐⭐⭐⭐

Cela faisait un moment que je n’avais pas lu de parution en épisode, mais celle-ci commence très fort. Nous découvrons donc ici le premier tiers de Broken Soulmates de Amy Hopper, un premier tiers qui me fait dire que la suite ne sera pas de tout repos, tant au niveau de l’émotion, que de l’action et des rebondissements.

Oliver a disparu de la vie de Beth alors qu’il n’avait que 15 ans, il a suivi son frère dans un deal et n’est jamais revenu, de là, une enquête a été mise en place, pourtant l’ado de l’époque n’a jamais été retrouvé. Au cimetière de Charleston, il y a d’ailleurs une tombe vide qui porte son nom. Le lien qui unissait Oliver et Beth a toujours été très fort, ils étaient le soutien de l’autre, la branche à laquelle on a parfois besoin de s’accrocher pour ne pas sombrer, entre eux, il n’y avait pas forcément besoin de mots pour savoir ce que pensait l’autre. La perte de son ami a ébranlé la jeune fille, elle a du se faire à son absence, à sa « mort », elle a du continuer d’avancer dans sa vie, elle n’a pas eu d’autres choix car après tout la vie continue. Cela fait sept ans qu’il a disparu, et pourtant il est toujours bien présent quelque part en elle.

Beth est maintenant une jeune femme, étudiante en droit, elle n’a pas eu une vie aisée, mais elle c’est accrochée, elle a eu une bourse qui lui a permis de faire des études, elle cumule études et boulot afin de ne pas paraître d’un milieu plus pauvre que tout ces étudiants qui côtoient l’université. Malgré la perte de sa moitié sept ans plus tôt, on peut dire qu’elle a réussi dans la vie. Jusqu’au jour où Oliver refait surface d’entre les morts, il se trouve là, juste devant elle lorsqu’elle ouvre la porte. Comment peut-il se trouver là alors qu’il est mort ? Est-ce une hallucination où est-ce réellement lui ? Tellement de questions qui commencent à se bousculer dans son esprit que cela en devient une cacophonie sans nom.

Pourtant c’est bien lui, son Oli qui a bien changé depuis son départ, mais c’est bel et bien lui qui se trouve face à elle. Après le choc, vient le moment de la réalité. Si ce n’est pas simple pour elle, cela ne l’est pas non plus pour Oliver, on comprend rapidement qu’il n’a pas eu le choix, qu’il n’ a pas pu revenir avant et ce même s’il l’avait voulu. Mais comment réussir d’un côté à poser les questions, d’un autre de donner des réponses, comment retrouver ce lien unique qu’ils partageaient avant cette absence ?

Oliver est devenu un homme mystérieux qui cache de multiples cicatrices, tant physiques que psychologiques. Qu’a-t-il subit durant tout ce temps pour en devenir à ce point différent ? Pourtant, Beth ne peut s’empêcher de se sentir irrémédiablement attirée vers lui, tout comme c’était déjà le cas avant. Pour Oliver, cela semble être le cas également, pourtant il a l’air de souffrir de tout cela, alors qu’il connaissait Beth comme personne d’autre, maintenant elle est une étrangère pour lui, même si certaines choses ne changent pas, même si certains comportements ne trompent pas, Beth est elle aussi bien différente de la jeune fille qu’il a perdue sept ans auparavant.

Le final de cette première partie fait franchement froid dans le dos, elle pourrait éclaircir certaines questions, mais en poserait tellement d’autres. D’un côté on espère vraiment que tout ne soit qu’une erreur, mais il a été absent si longtemps que finalement tout cela pourrait être vrai. Cette première partie est assez intense à tout les niveaux, la suite s’annonce mouvementée et tout aussi intense si ce n’est plus encore.


Merci à Carole et aux éditions Addictives pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 commentaires sur “Broken Soulmates (1/3) » Amy Hopper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *