Driven #7 – Hard Beat > K. Bromberg

PARU LE 11 OCTOBRE 2018 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE POCHE

LIEN D’ACHAT – ICI

Ce spin-off de la Série Driven, est centré sur un nouveau couple (Tanner et Beaux) et peut se lire indépendamment des autres titres.
Tanner Thomas, correspondant de guerre à l’étranger, accro à l’adrénaline de son métier revient dans l’arène.Pour surmonter la perte d’un être cher, il concentre toute son énergie à dénicher le prochain scoop. Mais lorsqu’il rencontre sa coéquipière, la superbe photojournaliste, Beaux Croslyn, il perd son objectif de vue –; et prend encore plus de risques.
Charriant des secrets qu’elle refuse de révéler, Beaux est loin d’être une femme ordinaire. Elle se rapproche malgré tout de Tanner pour se cacher derrière les étincelles de la passion. Mais lorsque le passé de Beaux commence à mettre leur relation –; et leurs vies –; en danger, Tanner est déterminé à faire éclater la vérité. Quitte à la pourchasser jusqu’aux confins de la terre…


⭐⭐⭐⭐,5

UN TOME A LA TONALITÉ TOTALEMENT DIFFÉRENTE ! 

Avec ce septième opus, K. Bromberg nous offre une romance totalement différente par rapport aux tomes précédents. Tanner, le frère de Rylee est sous les projecteur, et je vous avoue que j’ai aimé découvrir un univers peu abordé dans la new romance.

Tanner Thomas est correspondant de guerre à l’étranger, après un drame qui l’a pas mal secoué, il reprend tout juste du service et il va alors faire la connaissance de sa nouvelle coéquipière Beaux Croslyn, qui est photojournaliste… Le contexte de leur rencontre est assez insolite et cela va les mener sur des charbons ardents. Leur collaboration va être tendue, et le danger ne fera qu’accentuer cette tension. Et quand le désir entre en jeu… Rien ne va plus !

DEUX HÉROS CAPTIVANTS ET PLEINS DE SECRETS.  

Tanner et Beaux sont deux héros que j’ai eu du mal à cerner. Tanner est un homme d’action, il a besoin de se donner corps et âme dans le travail, il est bon dans ce qu’il fait. Tanner est viril et il a un côté macho assumé. Je vous avoue que j’ai eu plusieurs fois envie de le remettre à sa place ! Evidemment dans son métier, il côtoie le danger à chaque minute, mais cela n’explique en rien qu’il pense qu’une femme ne puisse pas assurer dans ce job. Beaux est quant à elle le gros point d’interrogation de ce roman… La narration est 100% du point de vue de Tanner, nous ne savons donc rien de Beaux, et elle ne laisse rien transparaître, elle ne se livre que très peu à Tanner, je n’avais donc pas beaucoup d’éléments pour me faire un avis sur elle. Pourtant c’est une femme déterminée, elle a du répondant et elle semble faite pour être sur le terrain. C’est une tête brûlée qui a un sacré tempérament, suffisamment pour tenir tête à Tanner. Leur duo est explosif, vraiment et j’ai aimé l’alchimie entre eux malgré la relation floue qu’ils entretiennent.

UNE INTRIGUE ADDICTIVE OÙ L’ACTION ET LE DANGER RYTHMENT LES PAGES ! 

Il y a beaucoup d’action et de rebondissements dans ce roman. Le danger est omniprésent et le contexte politique très anxiogène. Nos héros ont choisi une carrière dangereuse qui les forcent à vivre dangereusement. Il n’y a pas de place pour une vie dite classique avec la maison, les enfants et le chien… Tanner et Beaux ont besoin d’adrénaline pour exister et leur idylle va leur ouvrir les yeux.

Je ne savais pas trop où j’allais avec cette histoire, et même pendant la lecture, j’attendais le truc qui allait bouleverser ce que je lisais. Je n’ai pas été déçue car K. Bromberg a su me surprendre. Je n’y pensais pas vraiment car la tonalité de ce roman est vraiment inédite dans cette saga. Ce tome se démarque totalement, grâce aux personnages mais aussi grâce à l’univers dans lequel ils évoluent.

UNE ROMANCE HALETANTE ET SURPRENANTE ! 

La dynamique amoureuse m’a beaucoup plu, c’était assez perturbant au départ, on ne peut pas dire que nos héros soient partis sur de bonnes bases, j’ai aimé la tension entre eux, ce désir à peine contenu, cette façon de s’apprivoiser… Tanner s’est totalement révélé aux côtés de Beaux, et j’ai trouvé cela fantastique qu’il puisse se remettre en question. Je me suis sentie plus proche de lui étant donné que l’on avait pas les pensées de l’héroïne.

La romance est intense et assez chaotique. A l’image même du monde qu’ils côtoient dans le profession. L’amour est au centre de l’histoire, K. Bromberg a su le mettre en valeur, elle a su nous démontrer la complexité de ce sentiment.

UNE PLUME TOUJOURS AUSSI ADDICTIVE QUI NE CESSE DE ME CAPTIVER ! 

L’autrice arrive toujours à me surprendre, sa plume s’adapte à tous les univers qu’elle explore. Ici j’ai aimé le côté grave de l’histoire et le contexte de la romance. J’ai été surprise par les révélations et l’action présente du début à la fin. L’écriture de K. Bromberg est très addictive, ici elle nous offre une narration masculine qui nous permet d’être très proche du héros. Je n’avais jamais lu de roman mettant en scène un correspondant de guerre, j’ai trouvé le thème bien abordé, j’ai appris des choses à travers cette fiction.

EN BREF : 

Ce septième opus se démarque totalement de tous les tomes précédents. K. Bromberg nous offre une histoire très rythmée avec beaucoup d’action et de rebondissements. La romance est à l’image de nos héros, trouble et mystérieuse. J’ai été surprise par plusieurs aspects de l’histoire et je ressors sur une bonne note !


« Physiquement.
Et émotionnellement.
Elle est mon petit morceau de paradis dans cet enfer. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *