Hybrides #4 – Justice » Laurann Dohner

Editeur : Milady

Livre : ICI

Justice North et le chef et le symbole des Hybrides. Il a consacré son existence à son peuple et a juré de tout faire pour les protéger, y compris choisir une compagne hybride… Mais la seule femme qui fait battre son cœur est humaine. Depuis leur rencontre, la belle Jessie n’a qu’une envie : apprendre à Justice à se détendre et profiter de sa liberté durement acquise. Et si elle-même est douloureusement consciente que leur histoire ne peut que se terminer dans les larmes, Jessie n’est pas pour autant prête à renoncer à un seul instant de la passion sauvage qui les consume…

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Depuis ma première rencontre avec Justice, j’avais hâte de découvrir ce tome qui lui est consacré, y a pas à dire, mais c’est un sacré morceau cet Hybride !

Depuis le début de cette saga, c’est celui qui m’attire le plus au niveau des Hybrides, il est d’un charisme phénoménal, il a tellement de responsabilités que l’on en vient à se demander si lui aussi un jour aura le droit de souffler un peu et de prendre le temps d’aimer. Il c’est donné pour mission de tout faire pour protéger son peuple, ces Hybrides qui, comme lui, ont vécus l’enfer des laboratoires de Merciles Industries, et croyez-moi, ce n’est pas une fonction de tout repos. Mais cette mission, c’est ce qu’est sa vie et il se fait un honneur de l’honorer, jours et nuits. Il est sur tout les fronts, que ce soit avec les politiques, avec la presse, avec les emmerdes à gérer au quotidien, avec tous ces groupes extrémistes qui font tout pour que leur peuple soit éradiqués.

Les Hybrides ont-ils demandés ce qui leur est arrivé ? Ont-ils demandés à ce qu’ils soient utilisés pour une histoire d’argent ? Non, ils subissent depuis leur plus jeune âge, et après leurs libération, ils doivent encore subir parce qu’ils sont différents des humains. Elle est où la justice ? Lui qui doit déjà gérer tellement de choses, comment faire lorsqu’une tornade rousse débarque dans sa vie, une tornade humaine, qui de plus est la fille d’un sénateur qui les aide ? Enormément de choses sont en jeu, peut-il dès lors se permettre d’aimer une humaine, alors que tout est déjà si tendu entre humains et Hybrides ?

Jessie, fille de sénateur, fait partie d’une équipe qui aide les Hybrides, les Hybrides femelles qui se retrouvent captives d’hommes friqués, des Hybrides qui leurs servent d’esclaves, autant sexuelles qu’autre choses. Elle est attirée par le « chef » des Hybrides, mais comment cet homme pourrait s’intéresser à elle ? Et pourtant, une expression dit qu’il ne faut jamais dire jamais !

Dès leur première rencontre, on peut dire que c’est assez explosif entre eux, un lien assez fort va immédiatement se faire entre eux. Mais ce ne sera pas simple, pour toutes les raisons que j’ai déjà cité plus haut. Justice doit en plus de tout cela, faire que le plus gros secret des Hybrides ne soit pas ébruités, car ce serait mettre de l’huile là où il faut de l’eau pour calmer toutes ces factions qui leurs en veulent et font tout pour les pousser à bout.

J’ai adoré ce tome, peut-être parce qu’il concerne principalement Justice North et que j’aime beaucoup ce personnage depuis le début. Quoi qu’il en soit, dans son ensemble, c’est pour moi le tome le plus complet jusque maintenant, mais forcément nous avons déjà eu pas mal de données dans les précédents, ce qui fait que le monde des Hybrides ne nous est plus tout à fait inconnu. Une saga que je vous conseille fortement, tant au niveau de l’histoire, que des personnages, que des moments chauds (voir bouillants), que pour la plume que j’aime également beaucoup.

Aucun Hybride n’avait demandé à avoir son ADN mélangé à celui d’un animal, ils n’avaient pas eu le choix. Leur seul crime était d’avoir survécu à des années de mauvais traitements infligés par des scientifiques, médecins et chercheurs qui s’étaient servis d’eux pour concevoir des molécules. Et comment les remerciait-on pour cette contribution forcée aux avancées médicales ? Par des flots de haine.

Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

Retrouvez mes avis sur les opus précédents :
#1 Rage
#2 Slade
#3 Vaillant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *