Laisse tomber la neige ! » Cécile Chomin

Editeur : J’ai Lu

Livre : ICI

Le jour où tout a commencé ? Celui où je me suis embourbée dans la neige, en pleine nuit, à 600 km de Paris, après avoir été plaquée devant l’autel. La Reine des neiges, c’était moi, version robe en lambeaux et pieds gelés. C’est là que j’ai cru voir un grizzly. Un plantigrade genre Chabal, debout sur ses pattes arrière et plein de poils, qui a rugi :  » Qu’est-ce que vous faites sur ma propriété? « . Hourra ! il y avait un habitant dans ce coin perdu. J’ai avisé la propriété : en fait, c’était un vieux chalet. Mais si je ne voulais pas mourir de froid, j’avais intérêt à convaincre l’autochtone de m’héberger pour la nuit…

 

❤️❤️❤️❤️❤️

Comment ne pas fondre avec ce livre de Cécile Chomin ? Déjà rien que pour l’humour présent dans cette aventure c’est un régal. Pour la petite anecdote (ne vous foutez pas de moi hein) à peine à la page 20 du livre, je me suis pris un fou rire monstrueux que j’ai eu du mal de calmer. C’est con, un simple jeu de mot, mais je suis partie en vrille totale, pour poursuivre ma lecture j’ai eu du mal, déjà rien que pour passer à la page suivante c’était galère, dès que je voulais m’y remettre, je relisais ce passage et paf c’était reparti pour un fou rire. (Il faut le lire dans le contexte pour en avoir tout l’effet, mais c’est le passage que je vous ai mis en extrait sous ma chronique). Je ne me souviens pas avoir eu un tel fou rire avec une de mes lectures, et wow, cela fait un bien phénoménal. Juste, ben heureusement que j’étais chez moi à ce moment-là, sinon je serais passée pour une folle 🙂

Claire est dans de sales draps, elle c’est fait plaquer le jour de son mariage, ou du moins son futur mari ne c’est pas présenté ce jour-là alors qu’elle était déjà en robe de mariée et que tout le monde était présent. De là, elle a décidé de monter dans sa voiture et de rouler, la voilà qui se retrouve dans la neige, embourbée, pas moyen de faire avancer sa voiture. Elle se retrouve à 600 km de Paris, heureusement sa sœur connait le coin et lui conseille de se rendre dans un gîte. Mais là, ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que le pire est encore à venir !

En sortant de sa voiture pour capter un peu mieux le réseau, elle se retrouve à devoir prendre ses jambes à son cou parce qu’elle se retrouve face à deux loups, tout cela pour finir par rencontrer un ours mal léché du nom de Hugo. Les loups ne seront en fait que les chiens d’Hugo, mais elle qui a une phobie avec les chiens, eh bien pour elle cela revient au même que si c’étaient réellement des loups. Première rencontre fracassante avec Hugo qui va la secourir en l’amenant au gîte, parce que en fait ben c’est chez lui, une rencontre explosive. Ce que lui ne sait pas à ce moment-là, c’est que cette fameuse rencontre va changer pas mal de choses. Ce petit-bout de femme ne va pas le ménager, elle va le mettre dans tout ses états, elle va littéralement mettre le bordel dans sa vie.

Claire qui a besoin d’un changement d’air suite à son mariage raté, va vouloir s’incruster chez lui. Un bien ? Un mal ? Comment gérer cette histoire sans faire trop de dégâts ? C’est certain que pour une histoire entre eux, ce n’est pas du tout gagné, mais c’est sans compter sur la proximité qu’engendre la situation, ils vont devoir faire avec la présence de l’autre à chaque moment de la journée et de la nuit. Petit à petit l’oiseau fait son nid, et Claire décide qu’elle passera deux semaines chez Hugo afin de l’aider à ouvrir le gîte dont il a hérité suite au décès de sa mère.

Je peux vous certifier que cela donne des situations cocasses pleines d’humour, mais que si on y regarde bien, cette histoire est beaucoup plus profonde qu’il n’y paraît. Au final il pourraient se guérir l’un l’autre, Claire de son mariage foiré et Hugo de tout ses doutes. Il y a pas mal de remises en questions sous la légèreté de cette romance et j’ai adoré les voir évoluer, les voir se chamailler, mais ne dit-on pas qui aime bien châtie bien ?

Laisse tomber la neige, c’est une romance qui fait du bien, elle n’est certes pas gagnée d’avance cette romance, Cécile Chomin n’a pas ménagé ses personnages, ils en prennent tous pour leurs grade, mais quel bonheur ! J’ai eu un petit coups de cœur pour ce livre, pas un énorme, mais même un petit reste un coup de cœur malgré tout, je ne peux que vous recommander de vous lancer dans cette aventure qui ne pourra que vous faire passer un très bon moment, un véritable régal ^_^

Ting, ting, ting. Oh putain ! Mon téléphone ! Il a retrouvé du réseau ! Tu es le meilleur ! Réseau Orange, je ne te critiquerai plus jamais !
– Allô ? Sophie ?
– Oui… Clai… va… je… inq… chrutalo ?
– Chrutalo ? Ca veut dire « Tout va bien, je t’ai envoyé les secours », ça ? Sophie ? Tu m’entends ?
– Ch… chrutalo ?
– Quoi chrutalo ? Quoi ? Non, Chruta-whisky pour moi, s’il te plaît !
C’est officiel : je deviens tarée.

Merci à Eric Poupet Presse et Communication pour sa confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 commentaires sur “Laisse tomber la neige ! » Cécile Chomin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *