Legal Lovers #3 – Le pari de la séduction » Lisa Childs

Editeur : Harlequin

Livre : ICI

Ennemis jurés… et amants passionnés !

Stone Michaelsen ne perd jamais aucun procès, et ce n’est certainement pas Hillary Bellows qui lui prouvera le contraire ! Pourtant, l’avocate – et sa plus grande rivale en affaires – s’est donné pour objectif de lui voler la vedette lors du procès qui les opposera prochainement. Un défi que Stone a hâte de relever, tout comme celui de mettre la belle Hillary dans son lit, une fois, deux fois…

 

⭐⭐⭐⭐

Le tome précédent m’ayant laissé un goût un peu amer, je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec celui-ci. A nouveau déçue, ou au contraire à nouveau ravie de poursuivre ? Eh bien ce troisième opus de la série Legal Lovers est beaucoup mieux que le précédent, mais en même temps il y a forcément un tome que l’on aime moins dans une saga, bien souvent c’est mon cas, donc je ne vois pas pourquoi celle-ci aurait été différente. Espérons maintenant que le dernier sera à la hauteur et clôturera ce série de quatre tomes de manière magistrale.

La révélation quant à la taupe qui sévit dans les locaux de Street Legal n’est pas encore pour maintenant, mais je commence à avoir de sérieux doutes malgré tout, à voir si ceux-ci sont fondés ou pas, je le saurai dans le quatrième et dernier tome. Malgré tout, Lisa Childs dissémine quelques indices, ce qui me conforte dans mon idée, mais ne me dit pas si j’ai raison ou tort.

Ce que j’ai aimé dans Le pari de la séduction, c’est la « guerre » que se livre Stone et Hillary, que ce soit en parole ou dans l’intimité, c’est explosif entre eux, mais quel plaisir pour le lecteur ! Si la relation Stone/Hillary est plaisante à lire, je dois dire que là où Lisa Childs m’épate c’est bien dans le secret et la recherche de cette fameuse taupe. Je pensais sérieusement que nous saurions qui est cette taupe bien avant la fin, mais non elle garde le suspens jusqu’au bout et c’est juste génial.

Je n’ai qu’une chose à dire, vivement que je me plonge dans le dernier opus ^_^

– Tu me rends fou, chuchota-t-il.
Elle répondit d’un gémissement fiévreux. Il lui faisait exactement le même effet. Elle devait être folle, en effet pour l’avoir laissé entrer dans sa chambre, dans son lit ! Elle ne pouvait même pas le jeter hors de chez elle, à présent, son corps avait bien trop besoin de lui.

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin pour leur confiance.

Retrouvez mes avis sur les opus précédents :

#1 Au jeu du désir

#2 Dangereuse attirance

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *