Blood Of Silence #3 – Sean » Amheliie & Maryrhage

Éditeur : Autoédition

Livre : ICI

Sean est l’un des premiers membres du club de bikers « Blood Of Silence ». Après avoir passé deux ans en prison avec Rhymes, son jumeau, le Blood est libre de reprendre sa vie au sein du club qui a énormément évolué depuis leurs départs. Dans la ville, les choses ont également changé, à commencer par les nouvelles arrivantes, un club de bikers cent pour cent féminin ; les Hell’s Pussy. Lemon, en est la Vice Présidente, femme au fort caractère, elle ne se laisse pas marché sur les pieds et encore moins si son adversaire est un homme. Lorsque les deux clubs se rencontrent pour affaires, une puissante attirance entre Sean et Lemon se crée. Un jeu dangereux, où se mêlent désirs et sentiments, passés et croyances, envies et obligations, mais où des choix devront se faire au risque de se brûler.


⭐⭐⭐⭐⭐

Il était temps que je retrouve les Blood of Silence, et bon sang, quel plaisir. Ce troisième opus frôle le coup de cœur, je pense que je l’ai dévoré bien plus vite que les précédents, allez savoir pourquoi :p

UNE HISTOIRE EXALTANTE, FRUSTRANTE ET HYPER ADDICTIVE !

Sean sort tout juste de prison avec son jumeau Rhymes. Deux ans de leur vie derrière les barreaux, beaucoup de choses ont changé à l’extérieur et ils vont devoir reprendre leurs marques. Le MC des Blood a pris de l’ampleur, leurs affaires sont au beau fixe et ils vont faire connaissance avec les Hell’s Pussy, un MC 100% féminin qui s’est installé non loin du leur. C’est à cette occasion que Sean va rencontrer Lemon, la vice présidente des Chattes. Entre eux, l’attraction est immédiate, viscérale et dangereuse… un jeu de désir et de pouvoir va s’installer entre eux, jusqu’à ce que les sentiments s’en mêlent. Mais Sean et Lemon sont pareils, ils sont fiers et ont un caractère forts qui va les entraîner dans une spirale infernale où le désir sera leur seul salut.

DES PERSONNAGES AUX CARACTÈRES BIEN TREMPES !

Nos deux héros sont exceptionnels, je dois dire que j’ai adoré Lemon, ce petit bout de femme qui en a sous le capot, Lemon est une femme indépendante qui a déjà un vécu assez costaud, elle a une forte personnalité, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle n’est pas la vice présidente des Hell’s Pussy pour rien. Mais Sean va venir ébranler son self-contrôle. Lemon affiche une image de dure à cuire, mais franchement elle a aussi une certaine sensibilité en elle, chose qu’elle n’avait pas soupçonné jusqu’à présent. Lemon est un phénomène, je l’ai adoré !

Sean est cet homme au regard froid et à l’attitude déroutante. Son charme est dur et étourdissant, il en déstabiliserait plus d’une… Sean est un personnage complexe qui a dû se forger un caractère impénétrable. Il ne s’attache pas, il vit pour son MC et après avoir passé deux ans en taule il n’attend plus rien de la vie. Sa rencontre avec Lemon va bousculer toutes ses certitudes mais peut-il se laisser aller ? Aimer une femme ne serait qu’une faiblesse que l’on pourrait utiliser contre lui, son monde est trop dangereux pour se laisser aller avec une femme. Sean souffle le chaud et le froid, aux prises avec sa raison. J’ai adoré son personnage parce qu’il n’est pas simple à déchiffrer, Sean a lui aussi un vécu difficile et cela le rend plus mystérieux encore.

On retrouve avec plaisir toute la bande des Blood of Silence, des membres sont venus agrandir les rangs de ce MC qui ne cesse de se développer. La petite nouveauté de ce troisième opus, c’est le nouveau MC 100% féminin que forment les Hell’s Pussy. Ce sont de véritables dures à cuire, je dois dire que j’ai adoré le fait qu’un groupe de femme soit aussi influente que leur amalgame masculin. Les personnages secondaires ont une place de choix au sein de l’intrigue. Vous n’allez pas vous ennuyer.

UNE BELLE CONTINUITÉ DANS L’INTRIGUE AVEC DES REBONDISSEMENTS DE TAILLE.

Chaque tome se consacre à un couple différent, mais l’intrigue suit un fil rouge hyper addictif qui est rythmé avec beaucoup de rebondissements. L’univers est toujours aussi sombre et il s’intensifie de tome en tome. Le MC des Blood a réussi à prendre le l’ampleur, leurs affaires vont bon train mais le danger rôde sans cesse… Il y a pas mal d’action dans cette suite, j’ai adoré l’alliance entre les Blood et les Hell’s Pussy, cela apporte de la nouveauté, des interactions entre les personnages totalement dingues et surtout beaucoup d’action.

UNE ROMANCE EXPLOSIVE ET TORRIDE. UN VÉRITABLE RAZ-DE-MARÉE ÉMOTIONNEL ET SEXUEL !

Le SEXE, c’était une véritable constante dans la vie de Sean et Lemon. Ils aiment tous les deux le sexe sans engagement, jusqu’à présent cela ne leur avait jamais posé de problème. La BAISE était leur exutoire, leur façon de décompresser et de prendre du plaisir sans complication… L’amour ? C’était vraiment une nouveauté dans leur monde chaotique et violent… et pourtant, Sean et Lemon ne sauront maîtriser leurs sentiments.

J’ai trouvé cette romance dévastatrice, mes émotions ont fait des bonds, j’ai adoré la tension sexuelle et la frustration qu’elle a engendré. Sean et Lemon sont explosifs, ensemble c’est du feu et les braises du désir ne feront qu’être attisées. Le sexe est très présent dans ce troisième opus, les scènes sont absolument divine, la baise se mue très rapidement en quelque chose de plus significatif. L’érotisme est grisant, l’excitation est impossible à maîtriser, j’ai adoré fondre de plaisir, je dois dire que mes sens ont été mis à rude épreuve. Mais je me suis laissé porter par l’envie et les mots des deux autrices.

EN BREF :

Ce troisième opus est à ce jour mon préféré, je suis tombée amoureuse de Lemon et Sean. J’ai adoré la continuité de l’histoire qui nous permet de retrouver les personnages que l’on aime tant. Amheliie et Maryrhage m’ont offert une suite à la hauteur de mes attentes, tout y est… L’action, le sexe, l’amour… des rebondissements surprenants et une intrigue qui ne cesse de s’intensifier. Les personnages secondaires ont une place importante dans l’intrigue et je peux vous dire que la suite s’annonce démente ! Un presque coup de cœur pour ce troisième opus qui a su mettre mes sens sans dessus dessous et qui m’a véritablement touchée.

« – Je suis complètement stone, dit-elle en riant.
Je ris aussi en la serrant un peu plus, au moins elle ne souffre plus c’est l’essentiel. Je caresse son dos, elle a fini par poser son cuir et elle a revêtu un simple débardeur, toujours pas de soutien-gorge.
– Sean, je ne suis pas en état pour ça…
Sa jambe s’appuie une peu plus sur mon érection, c’est mécanique avec elle, dès qu’elle est dans les parages je bande.
– J’y peux rien, j’ai rencontré une femme têtue, caractérielle, fière et qui se promène toujours presque à poil, ça me fait bander dès qu’elle est là.
– J’aime cette femme, dit-elle en frottant son nez froid contre moi.
– Ouais, moi aussi.
Je me redresse pour attraper les couvertures après avoir envoyer bouler mes bottes. Je récupère Lemon dans mes bras et la recouvre pour qu’elle n’ait pas froid. Elle ne se recouche pas, elle reste à me regarder, ses yeux vert épuisés aux pupilles dilatées par les antidouleurs me jaugent. Elle sourit et je comprends ce qui la rend heureuse en me retraçant notre petite conversation. Je l’aime, ça ne fait pas un pli et je ne compte pas le nier. J’ai déjà beaucoup perdu à nier l’évidence avec elle, à croire que seul son cul m’intéressait. Cette journée n’a été que des révélations sur ce que je ressens pour elle. Et ça me terrifie, ne pas être à la hauteur, la perdre, ou tout ce qui pourrait venir perturber ce regard vert qui m’envoûte. Mais ouais je l’aime et je ferai avec, j’encaisserai les coups durs et je tenterai d’assurer. Lemon me sort un grand sourire, elle est vraiment shootée, sa tête tangue, j’ai bon espoir qu’elle ne se souvienne même pas de ce qu’on s’est dit à son réveil.
– Moi aussi, finit-elle par dire en se recouchant sur moi.
Je baisse la tête pour la regarder, elle rougit, je sens mon cœur cogner ma poitrine, de la voir si… touchante, si femme et si fragile. Elle est comme moi, elle est forte en apparence, elle encaisse les coups et se redresse, mais pour ce qui est de son cœur, il est bien à l’abri derrière ses barricades de fierté et elle ne laissera personne le voit. Me dire « moi aussi » c’est me dire qu’elle m’aime, à sa façon, à la nôtre. »

⭐⭐⭐⭐⭐

Vous savez quoi ?

Amhéliie et Maryrhage vont finir par avoir ma peau avec les Blood of Silence, ce troisième opus, c’est une explosion de sensations, de saveurs, d’émotions, de rebondissements, de sexe. J’avais hâte de retrouver les Blood, plus les tomes avancent, plus j’en attends, plus mes exigences deviennent hautes. Au niveau de mes attentes, que dire d’autres que cette fois encore elles sont largement comblées ?

Sean et Rhymes, les jumeaux des Blood of Silence, viennent de sortir de deux années de prison, deux années qui furent longues, deux années qu’ils vont devoir rattraper parce que la vie à l’extérieur a continué, tout ne c’est pas arrêté avec leur incarcération. Des changements, il y en a eu pas mal, au sein des Blood, mais également en ville où un autre MC est venu s’installer, un MC 100% féminin. Eh oui, un MC où il n’y a que des femmes, cela existe également, et croyez-moi, vous ne voudriez pas avoir à faire avec elles, elles sont autant tigresses que chattes. Y a pas à dire, ça décoiffe chez les Hell’s Pussy !

Ce tome est centré sur Sean, mais nous retrouvons tout les membres des Blood, ceux que nous avons déjà rencontré précédemment et les petits nouveaux qui sont venus agrandir la famille. J’adore continuer de les voir évoluer, les tensions qui se font entre certains des membres, bref, la vie continue et j’adore toujours autant les Blood. Dans cet opus, il y a pas mal de moments très forts en émotions, celui de fin à juste failli avoir ma peau, il m’a donné envie de directement me lancer dans le tome suivant… une véritable torture de devoir attendre, mais ne dit-on pas que l’attente rend les choses encore meilleures ? Je pense d’ailleurs que Sean et Lemon ne me contrediront pas sur ce point 🙂

Si au départ, entre Sean  et Lemon, c’est plus un jeu de séduction qui se met en place, ils vont très vite comprendre que le besoin de l’autre devient vital, que entre eux ce n’est pas qu’une histoire de sexe, même si celui-ci est vachement intense entre eux. Mais ce n’est pas du sexe pour du sexe, je l’ai plutôt ressenti comme une manière de s’exprimer, chacun d’eux a du mal avec les mots, ils s’expriment donc à travers leurs corps. Mais cela deviendra très rapidement plus puissant et intense que ce petit jeu auquel ils pensaient tout les deux jouer.

Pour faire bref, je dirais que cet opus est dans la parfaite continuité de l’histoire, que les auteures ont failli avoir ma peau à plusieurs reprises, mais que j’en redemande encore. Je suis totalement accro et les Blood deviennent ma drogue dure.

Je les scrute un par un, ils me sont tous familiers sauf deux. Les deux qui se ressemblent presque comme deux gouttes d’eau. Des jumeaux. La seule différence qu’on peut distinguer, c’est la cicatrice qu’a celui qui se tient aux côtés du gros con aux longs cheveux bruns et qui nous mitraille du regard.
Pourtant, je n’arrive pas à décrocher mon regard de celui du jumeau à la cicatrice, il éveille en moi un étrange sentiment. Son regard bleu, froid, presque glacial fait naître un feu entre mes cuisses, il respire le danger, la froideur, le sexe et l’arrogance. Et j’aime ça. Le défi silencieux et interdit qu’il m’évoque.

Retrouvez nos avis sur les opus précédents :

#1 Hurricane & Creed

#2 Liam

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *