Love is strong, mon amour » Laurent Bagnard

Editeur : Brandon et Compagnie

Livre : ICI

Un recueil de nouvelles évoquant l’amour, la musique ou encore les voyages. Love is strong, mon amour n’est pas qu’un recueil de nouvelles mais aussi une playlist avec son bonus track. Ce n’est pas de la littérature mais de la musique, ce n’est pas de la chansonnette mais du rock, à vous en faire vibrer. L’amour y gratte, y grince, y grésille comme un accord de guitare électrique. L’amour se chante autant qu’il désenchante ; l’amour s’y cherche en Harley ou en Chevrolet ; l’amour se perd sur les routes autant qu’on l’y trouve à chaque page.

 

⭐⭐⭐⭐

Ce recueil de nouvelles est assez surprenant, déjà de par sa présentation, mais également par son contenu. Les histoires présentes ont toutes un point commun, elles parlent d’amour, ce sentiment qui peut se décliner de différentes manières mais qui au final ont toutes le même but, nous faire vivre quelques tranches de vie.

La plume de l’auteur est elle aussi assez surprenante, elle se montre souvent poétique mais j’ai parfois eu du mal à réellement cerner le point d’arrivée des nouvelles de ce recueil. C’est une jolie plume mais avec un petit quelque chose qui gêne, un peu comme si au lieu de mettre uniquement du sucre dans votre café, vous y ajoutiez également quelques grains de sel, cela aura toujours le goût du café sucré mais avec ce petit goût en plus qui fait que votre café aura un goût étrange. Je sais que ma comparaison est un peu étrange, mais c’est la comparaison qui m’est venue à l’esprit lorsque j’écrivais mon avis au brouillon dans mon carnet.

Je ne vous cache pas que je l’ai lu deux fois, une première comme un livre normal, une deuxième fois accompagnée par les playlists de l’auteur. Honnêtement c’est cette deuxième fois qui a tout changé sur mon avis qui au départ tirait plus du côté négatif, mais le fait de mélanger lecture et musique m’a donné une autre vision des histoires et j’ai trouvé cela très intéressant. J’ai eu l’impression de lire un tout autre livre alors que c’était ma deuxième lecture et que je venais à peine de le terminer, c’est assez difficile à expliquer, mais j’ai ressenti les histoires différemment. Comme si l’un ne pouvait aller sans l’autre, qu’il faille absolument avoir les textes et les musiques, c’est assez déroutant.

Je connais des personnes à qui il faut le calme pour lire, du coup je ne leur conseillerai pas ce recueil, mais si vous aimez avoir un fond musical, alors il faut que vous découvriez la plume de Laurent Bagnard.


Merci aux éditions Brandon et Compagnie ainsi qu’au site Simplement.Pro.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *