Des collectors 10/18 à mettre sous le sapin

 

Besoin d’idées pour des livres à offrir cette année ?

Voici les collectors des éditions 10/18.

 

Captive de Margaret Atwood

Sur Amazon : ICI

Nombre de pages : 624

Prix : 10,00€

Résumé :

1873. Grace Marks, seize ans, est condamnée à la réclusion à perpétuité pour le double meurtre de son jeune employeur et de sa gouvernante. Victime sous emprise ou monstre en jupons ? Face à l’échec des rapports psychiatriques, le Docteur Jordan s’empare du dossier, bien décidé à la sortir de son amnésie. Mais pourquoi lui cache-t-elle les troublants rêves qui hantent ses nuits ?

Inspiré d’un sanglant fait divers qui a bouleversé le Canada du XIXe siècle, Margaret Atwood nous offre un roman baroque où le mensonge et la vérité se jouent sans fin du lecteur. Captive est aujourd’hui adapté en série TV

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Une chambre à soi de Virginia Woolf

Sur Amazon : ICI

Nombre de pages : 176

Prix : 7,50€

Résumé :

Bravant les conventions avec une irritation voilée d’ironie, Virginia Woolf rappelle dans ce délicieux pamphlet comment, jusqu’à une époque toute récente, les femmes étaient savamment placées sous la dépendance spirituelle et économique des hommes et, nécessairement, réduites au silence. Il manquait à celles qui étaient douées pour affirmer leur génie de quoi vivre, du temps et une chambre à soi.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Demande à la poussière de John Fante

Sur Amazon : ICI

Nombre de pages : 240

Prix : 8,50€

Résumé :

Dans les années trente, Arturo Bandini, fils d’ immigrés italiens, quitte le Colorado pour l’Eldorado, Los Angeles, avec son unique roman en poche et un rêve : devenir un écrivain reconnu. Vénérant les femmes et la littérature, il débarque dans une chambre d’hôtel miteuse, prêt à saisir la vie à bras-le-corps. Une errance sublime parmi les laissés-pour-compte du rêve américain.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Les étoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese

Sur Amazon : ICI

Nombre de pages : 320

Prix : 8,90€

Résumé :

Lorsque Franklin Starlight, âgé de seize ans, est appelé au chevet de son père Eldon, il découvre un homme détruit par des années d’alcoolisme. Eldon sent sa fin proche et demande à son fils de l’accompagner jusqu’à la montagne pour y être enterré comme un guerrier. S’ensuit un rude voyage à travers l’arrière-pays magnifique et sauvage de la Colombie britannique, mais aussi un saisissant périple à la rencontre du passé et des origines indiennes des deux hommes. Eldon raconte à Frank les moments sombres de sa vie aussi bien que les périodes de joie et d’espoir, et lui parle des sacrifices qu’il a concédés au nom de l’amour. Il fait ainsi découvrir à son fils un monde que le garçon n’avait jamais vu, une histoire qu’il n’avait jamais entendue.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Le garçon sauvage de Paolo Cognetti

Sur Amazon : ICI

Nombre de pages : 140

Prix : 7,50€

Résumé :

Le Garçon sauvage commence sur un hiver particulier : Paolo Cognetti, 30 ans, étouffe dans sa vie milanaise et ne parvient plus à écrire. Pour retrouver de l’air, il part vivre un été dans le Val d’Aoste. Là, il parcourt les sommets, suspendu entre l’enfance et l’âge adulte, renouant avec la liberté et l’inspiration. Il plonge au cœur de la vie sauvage qui peuple encore la montagne, découvre l’isolement des sommets, avant d’entamer sa désalpe, réconcilié avec l’existence. Néanmoins, ce séjour initiatique ne parvient pas à l’affranchir totalement du genre humain :  » je pourrais me libérer de tout, sauf de la solitude. « 

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Dictionnaire des mots rares et précieux (livre collectif)

Sur Amazon : ICI

Nombre de pages : 342

Prix : 9,00€

Résumé :

Savez-vous comment se joue le manichordion ? De quelle manière se porte la devantière ? Feuilletez ce livre sans tarder ! Pour le bon plaisir des curieux et des gourmands, ce dictionnaire puise dans les trésors intarissables de la langue française. Et le monde regagne, au fil des pages, l’authenticité des mots retrouvés… Véritablement ludique et instructif.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *