Calendar Girl #9 #10 – Septembre et Octobre d’Audrey Carlan en version de poche

PARU AUX EDITIONS LIVRE DE POCHE ROMANCE

LIENS D’ACHAT – SEPTEMBREOCTOBRE

Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl…
Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal.
Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles.
Mia est totalement dévastée.
Elle va prendre la seule décision qui s’impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l’hôpital, va obtenir ce qu’il veut. En tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire.


⭐⭐⭐⭐⭐

J’avais hâte de retrouver Mia pour la suite de ses aventures. Cette relecture a été intense, je ne me souvenais pas de ce virage à 180° dans la saga.

J’ai beaucoup stressée aux côtés de Mia, elle est préoccupée, d’une part parce qu’elle doit de l’argent à Blaine mais aussi parce qu’elle n’a plus de nouvelles de Wes depuis de nombreuses semaines. Son monde semble s’écrouler malgré sa façon de vivre. Mia va devoir être forte…

Le côté dramatique de l’histoire est mis en avant dans cet opus, mais l’auteure contre-balance très bien avec la force de caractère des personnages. Mia n’est désormais plus seule avec Maddy et Ginelle. Non, Mia a su s’entourer de personnes de confiance à travers ses missions, et elle peut compter sur tous ses amis pour traverser les épreuves qu’elle va devoir affronter. Tout son entourage la tire vers le haut. Et Maxwell sera un pilier sur lequel elle pourra s’appuyer. Evidemment, la tonalité de ce mois de septembre est bien moins légère que ce qu’Audrey Carlannous réservait habituellement. Ici l’angoisse et le désespoir vous prendra peut-être au dépourvu, vous aurez envie de hurler, envie d’avoir les réponses à vos questions. Pour ma part, les questions les plus importantes concernaient WesDésolée mais voilà Wes c’est mon chouchou et très certainement le vôtre aussi non ?  Mais où est Wes ??? Pourquoi ne donne-t-il plus signe de vie à Mia et à son entourage ? 

Beaucoup d’interrogations dans cet opus, beaucoup d’angoisse et d’émotions. Malgré le côté dramatique cela reste un de mes préférés parce que l’on se rend compte que Mia pourrait tout perdre, on est pris aux tripes…

J’ai eu l’impression de tout découvrir à nouveau, le moindre détail et les personnages qui épaulent Mia dans cette difficile épreuve.

En bref, ce mois de septembre est un véritable tournant dans l’année de Mia. Audrey Carlanfrappe très fort avec une suite plus grave, moins légère mais tout aussi addictive et intense émotionnellement. Pour ma part, septembre est à la hauteur de mes attentes car mon intérêt est sans cesse relancé. Quand je fais le bilan, je me dis que décembre sera très vite là et je n’ai pas envie de quitter Mia et tous les merveilleux personnages  de cette série. Audrey Carlan a misé gros sur cette saga, et pour ma part c’est une réussite ! Cette saga ne cesse de se bonifier, Audrey Carlan a su nous réserver des surprises de taille mois après mois. 


Mia est de retour à Malibu, où elle a choisi de vivre. Sa dette est payée et son ex n’est plus une menace. Finie la vie d’escort. Son nouveau job ? Bosser à la télévision pour l’émission du célèbre docteur Hoffman, qui veut confier une rubrique à Mia : Vivre en beauté. Dans cette ville où tout est faux, Mia va devoir trouver de belles personnes, des gens qui, par de modestes actions, rendent le monde autour d’eux plus agréable. En réalité, elle trouvera bien plus.

⭐⭐⭐⭐,5

J’ai directement enchaîné avec ce mois d’octobre. Je me suis d’ailleurs aperçu que j’aurais aimé lire les douze à la suite, franchement je pense que j’aurais pu les dévorer en seulement quelques jours.

En octobre, Mia va devoir affronter de terribles épreuves, elle va retrouver Wes mais devra faire preuve de compréhension et d’amour. Je n’ai pas ressenti les mêmes émotions que lors de ma première lecture.

Les détails qui m’avaient énervés m’ont semblé tellement secondaires que j’ai savouré l’essence même de ces retrouvailles.

L’aspect psychologique est énorme ici et il va falloir être attentifs à tous les signes pour que Mia et Wes retrouvent un semblant de sérénité.

L’érotisme est ici assez intense et je vous avoue que je comprends mieux pourquoi, les personnages ont besoin de contact charnel pour s’aider à prendre leur revanche sur la vie. J’ai été très inquiète une fois de plus pour Wes, il faut dire que c’est un héros que j’ai aimé dès le mois de janvier donc voilà… j’ai eu peur !

Audrey Carlan nous propose une suite avec un contenu très psychologique, j’ai aimé vraiment cet aspect car on plonge vraiment dans des sujets très sensibles, et malgré le format court de l’histoire, j’ai trouvé que l’auteure a su s’en sortir avec brio. Mia est vraiment une héroïne qui se métamorphose un peu plus chaque mois, elle garde bien sûr des réactions parfois un peu puériles, mais elle est humaine, et elle évolue vraiment dans le bon sens.

Cet opus nous amène à côtoyer les personnages des tomes précédents, ce qui est un véritable régal, on prend plaisir à découvrir que Mia ne sera plus jamais seule pour affronter les obstacles que la vie mettra sur son chemin. Evidemment, mon cœur de midinette fond face à l’amour qu’il y a entre Mia et Wes,  mais attention Audrey Carlan orchestre son histoire diablement bien, et on ne sais vraiment pas ce qu’il pourrait advenir dans la suite de la saga…

En bref, cette relecture m’a fait frissonner, le plaisir est au rendez-vous ainsi que les émotions plus intenses. Je dois dire que je trouve la saga encore meilleure que la première que je l’ai lu car je ne me focalise pas sur les mêmes détails. En bref, que du bonheur !


« Wes.
Mes larmes coulent déjà, il pose une main sur ma joue.
-Je t’ai manqué ? demande-t-il en souriant.
J’en perds la tête. Aussi rapide qu’un Ninja, je pousse sur le dos et m’installe au-dessus de lui. Une partie très impressionnante de son corps semble ravie de me dire bonjour, mais je m’en occuperai plus tard. Je dépose des baisers sur chaque centimètre de son visage, son front, ses joues, son menton et sa barbe qui me chatouille. Je prends néanmoins soin d’éviter son cou recouvert d’un pansement.
Mon dieu, je n’arrive pas à croire qu’il est là en chair et en os.
Je pose enfin mes lèvres sur les siennes, et il ouvre la bouche. Sa langue est chaude, mouillée, et je réalise combien elle m’a manqué pendant deux mois. Je prends son visage dans mes mains et nos langues commencent leur danse. Ses mains caressent mon dos et il avance une cuisse entre mon entrejambe, m’apaisant autant qu’il m’excite.
-Besoin d’être en toi, Mia. Répare-moi, grogne-t-il en reculant brièvement le visage.
Sans rompre notre baiser, je me dresse sur mes genoux pour me débarrasser de ma culotte. Ensuite, je me débats avec son boxer et le baisse le long de ses jambes, finissant de l’enlever avec mes pieds. Sa verge est longue, épaisse et dure comme du fer, prête à rentrer à la maison.
Je n’ai pas besoin de préliminaires, de caresses ni de paroles coquines. Il ne s’agit pas de faire l’amour ni de baiser. Il s’agit de prendre possession l’un de l’autre. C’est animal et passionné. »

Je remercie les éditions Le livre de Poche Romance pour ces deux lectures. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *