Company of killers #2 – A la recherche d’Izabel > J.A. Redmerski


PARU LE 19 SEPTEMBRE 2018 AUX EDITIONS MILADY

LIEN D’ACHAT – ICI

Des cendres de Sarai renaîtra Izabel.
Bien déterminée à rester aux côtés de l’assassin qui l’a libérée, Sarai entreprend seule de régler ses comptes avec un ancien démon au sadisme répugnant. Mais sa témérité lui fait voir la mort de très près… Elle impose alors à Victor un ultimatum : l’aider à devenir une tueuse comme lui ou la laisser se débrouiller seule à ses risques et périls. Afin de la protéger, Victor accepte de l’entraîner. Il reste à la jeune femme toutefois un dernier test à passer qui risque d’anéantir tous ses efforts et qui remettra en question toute la confiance qu’elle a placée en Victor Faust…


⭐⭐⭐⭐,5

UNE SUITE SOUS HAUTE TENSION OÙ LA VENGEANCE A UNE PLACE DE CHOIX ! 

Le premier opus avait mis en place l’univers sombre de cette saga, la romance n’avait pas eu une place très importante mais j’avais adoré ma lecture, j’avais hâte de poursuivre et surtout de savoir comment Sarai allait retrouver Victor…

Ce second opus a eu ma préférence, je dois dire que l’autrice m’a donné tout ce que je souhaitais pour nos héros. Sarai était retournée à une existence tout ce qu’il y a de plus normale en gardant en tête sa vengeance envers ceux qui l’ont fait souffrir, mais cette vie monotone n’est pas fait pour elle. Sarai veut être aux côtés de Victor, elle veut apprendre à devenir une tueuse, saura-t-elle le persuader ?

DANGER, PASSION ET SUSPENSE SONT AU RENDEZ-VOUS…

J’ai adoré l’évolution de l’intrigue, nous retrouvons nos héros huit mois après la fin du premier opus, Sarai et Victor ont continué leurs vies respectives mais leurs destins étaient liés… Sarai est déterminée, elle a choisi cette vie faite de danger mais pour cela il faut que Victor l’aide. Le danger est omniprésent dans ce second opus, Sarai n’est pas disciplinée, elle fait les choses à sa manière alors qu’elle n’y connaît rien du tout. Elle a des prédisposition depuis qu’elle a tué celui qui l’a séquestrée pendant toutes ces années. Mais il lui reste beaucoup de choses à apprendre.

La tension est importante dans ce roman, je dois dire que j’ai eu du mal à cerner les personnages, Victor reste mystérieux, ce fut difficile de savoir si il était vraiment sincère avec Sarai. On retrouve Fredrik, un allié qui est encore plus flippant que les autres protagonistes, il est hyper intriguant mais je vous avoue qu’il m’a fait froid dans le dos…

LA CONFIANCE NE SE GAGNE PAS N’IMPORTE COMMENT ! 

Dans cette suite, tout est une question de confiance. Comment faire confiance à des gens que l’on ne connaît pas et qui détiennent votre vie entre leurs mains ? Sarai va devoir passer par plusieurs étapes dans sa formation, et j’ai été surprise par certains rebondissements. L’effet de surprise était absolument saisissant car je n’avais rien deviné…

UNE ROMANCE PLUS POUSSÉE ET DES SENTIMENTS A FLEUR DE PEAU !   

On dirait que les mois qui ont séparés Sarai et Victor ont accentués leurs sentiments. On les retrouve avec beaucoup de passion. Ils ne savent pas comment qualifier leur relation et pourtant c’est indéniable ils ont besoin l’un de l’autre. J’ai trouvé que le côté romance était super bien intégré dans l’intrigue à suspense. Le danger est un facteur qui peut mettre à mal leurs émotions car s’attacher c’est se mettre en danger.

Leur couple est passionné, j’ai aimé leur alchimie et leur façon de « s’aimer ». Ils sont tous les deux des tueurs mais malgré cela il garde une part d’humanité très importante qui pointe le bout de son nez lorsqu’ils sont ensemble dans l’intimité.

EN BREF : 

Ce second opus est tout simplement génial, la continuité de l’histoire ne souffre d’aucune longueur, l’histoire est addictive et très sombre, motivée par le besoin et l’envie de nos héros. Le danger accentue toutes les émotions pour nous emmener vers un dénouement des plus surprenants. J’ai hâte de poursuivre cette saga qui me captive.


« J’avais pressenti depuis le début – depuis l’instant où elle avait insisté pour les tuer elle-même – qu’ils ne seraient que les premiers d’une longue liste. J’avais pu lire dans son regard une soif de vengeance et de sang. C’était le fait d’avoir abattu Javier Ruiz de ses propres mains qui avait scellé le destin de Sarai. Le premier meurtre est toujours le déclencheur, le moment qui fait tout basculer dans la vie d’un tueur, l’instant qui change radicalement sa personnalité. »

Je remercie les éditions Milady pour cette lecture. 

RETROUVEZ MON AVIS SUR LE TOME PRÉCÉDENT

COMPANY OF KILLERS #1 - A LA RECHERCHE DE SARAI 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *