Un Best-Seller pour Noël » Angie Le Gac

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Sébastien et Loris se sont rencontrés dans un groupe de passionnés de littérature, sur Facebook. Depuis, ils sont amis.
La fin de la trêve hivernale approche et Sébastien, artiste maudit, connaît des difficultés financières et risque fort de se retrouver à la rue. En désespoir de cause et ayant déjà vendu tout ce qu’il possédait, il s’apprête à se séparer de son ordinateur, son outil de travail.
Loris, alarmé par la situation de son ami virtuel, lance une cagnotte destinée à récolter les fonds nécessaires au remboursement des dettes de Sébastien. Le jeune homme parvient à réunir de quoi payer le loyer de son ami pendant quelques mois, mais en contrepartie, celui-ci s’engage à écrire un roman à l’intention des donateurs.
Loris pense avoir un plan pour que le futur livre de Sébastien soit un succès…

 

⭐⭐⭐⭐, 5

Voilà une romance tout en douceur et joliment écrite. Dans l’air du temps aussi, c’est grâce aux réseaux sociaux que Sébastien et Loris vont se rencontrer. Il n’y a pas que de mauvais côté aux réseaux sociaux 🙂

Loris et Sébastien ne se connaissent pas dans la vie réelle, uniquement grâce à Facebook et tout est virtuel. Sébastien est auteur, mais ses romans ne trouvent pas d’éditeur, plus les mois avancent, plus il déchante et plus il s’enfonce. En dette envers son propriétaire, il sait qu’après la trêve hivernale il n’aura plus de logement, il espérait tellement que ses livres trouveraient un éditeur, que ce n’était qu’une mauvaise passe provisoire, mais malheureusement, cela se prolonge et les placards comme le frigo sont vides, tout comme son estomac. Loris n’est pas heureux dans son couple, et suite à un post de Sébastien sur Facebook, il va vouloir prendre les choses en main lorsqu’il aura connaissance de la situation de son ami virtuel, dans un premier temps sans lui révéler.

Ce que Loris ne sait pas à ce moment-là, c’est que cette cagnotte qu’il va mettre en place pour son ami va se remplir très rapidement, il ne s’attendait pas à un tel succès, son ami va pouvoir garder son logement et ainsi entièrement se consacrer à l’écriture. Si au départ, il ne se parlaient que par messagerie, ils sont passés au coup de téléphone, mine de rien cela crée un rapprochement entre nos deux hommes, une certaine attirance va petit à petit se faire une place, pourtant, il ne se sont jamais vu, leurs avatars ne les aidant pas car ceux-ci ne sont pas des photos. Ils échangent beaucoup autour du nouveau livre en cours d’écriture par Sébastien, Loris l’aide beaucoup.

Mais le virtuel reste du virtuel, il faudrait peut-être penser à une véritable rencontre, mais il y a chaque fois quelque chose qui les en empêche, cela traîne. Finiront-ils par se retrouver ? Les petits secrets de chacun ne seront-ils pas un véritable obstacle entre eux ? Ce n’est pas faute de ne rein ressentir pour l’autre, que ce soit uniquement virtuel n’a pas empêché un rapprochement, mais le cap est difficile à franchir.

Une romance toute douce qui prend son temps et qui donne le  sourire. L’esprit des fêtes de Noël est bien présent et risque encore une fois de faire des miracles.


Merci à Angie Le Gac ainsi qu’au site Simplement.Pro.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *