Duel #1 – Des braises sous la cendre » Maëlle D.

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Le duellisme judiciaire, ce n’est pas pour les femmes ! Il paraît… Mais Heza ne l’entend pas de cette oreille. À la recherche de sa soeur, elle intègre l’Institut et le cursus de duellisme judiciaire, dans l’espoir de pouvoir poursuivre sa quête.Mais son arrivée n’est pas passée inaperçue, et la protection que lui procurait son anonymat s’étiole dès passée la lourde grille de l’enceinte. Qui est-elle ? Et qui cherche donc à la tuer ?

***Dans ce premier roman mêlant dystopie et fantastique, Maëlle D. nous invite à suivre le parcours d’Heza, de son entrée à l’Institut en classe de duellisme judiciaire jusqu’à sa prise de contrôle du Royaume.***

 

⭐⭐⭐⭐

Comment faire lorsque la suite n’est pas encore disponible ? Eh bien on prend son mal en patience et on attend bien gentiment !

Pour vous faire une idée de son niveau d’addictivité, je l’ai débuté hier soir en me disant que quelques chapitres avant d’aller dormir cela me donnerait une idée de l’ambiance du livre. Voilà bien une énorme erreur de ma part, je n’aurais pas du le commencer en soirée !!! Surtout en sachant que je me lève à 5h15 pour que mes enfants soient prêts pour l’école. Mais bon, c’est fait, et je n’ai pas fermé l’œil de la nuit, mais pas grave parce que franchement il en valait largement la peine et je ne regrettes pas ma nuit sans sommeil. J’irai dormir un peu plus tôt ce soir 😉

Ce premier tome renferme tout ce que j’attends, non seulement d’un bon livre, mais également dans le genre dystopie et fantasy, le mélange est équilibré et cela nous donne un excellent moment de lecture, mais une frustration totale lorsque l’on arrive à la fin !

Déjà, chapeau à Maëlle pour tout ce qui concerne le décor dans lequel elle plonge les lecteurs, il est simplement incroyable et très riche, je n’ai eu aucun mal à le voir, à l’imaginer, et voir les personnages évoluer à l’intérieur. Mais ce n’est pas tout, il y a également tout les rebondissements, les personnages auxquels j’ai aimé m’attacher, le suspens, l’action, honnêtement, il ne manque rien, tout y est, et franchement pour un premier tome, c’est juste incroyable cette richesse qu’il renferme. En général c’est assez évolutif au rythme des tomes, mais pas ici, nous sommes directement dans le bain et nous n’avons plus envie d’en sortir.

L’auteure maîtrise tout, du premier au dernier mot, elle emporte le lecteur et ne le relâche plus avant la fin, et j’ai adoré me laisser guider de la sorte. Je suis juste frustrée de ne pas avoir la suite, je l’aurais enchaînée sans même y réfléchir une seconde. N’empêche, j’espère que cette suite ne se fera pas désirer trop longtemps, parce que j’ai réellement hâte de pouvoir poursuivre et de retrouver Heza, Ajit et Moran, ils me manquent déjà 🙁

Je nageais en plein cauchemar. Après cette première vraie session d’entraînement, j’avais l’impression que mes cuisses avaient quadruplé de volume et je peinais à soulever mes bras. Moran ne m’avait de plus pas lâché de la journée et les poids qu’il m’avait attachés me grattaient et m’irritaient la peau. J’avais ingurgité autant de nourriture qu’Ajit le soir au réfectoire, Mira me resservant consciencieusement. Elle me répétait à quel point il était indispensable de bien m’alimenter et m’hydrater avec ces entraînements intensifs.

Merci à Maëlle D. ainsi qu’au site Simplement.Pro.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 commentaires sur “Duel #1 – Des braises sous la cendre » Maëlle D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *