THE PLAYER > K. Bromberg

PARU LE 4 OCTOBRE 2018 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

Easton Wilder, est le lanceur vedette de la MLB. Beau, charmeur, il va et vient à son aise sur le terrain. Victime d’une blessure susceptible de mettre un terme à sa carrière, il a besoin des services du meilleur entraîneur qu’on puisse trouver. Malheureusement ce dernier envoie sa fille à sa place. Scout est bien déterminée à se montrer à la hauteur de la réputation de son père (personne ne sait que celui-ci est gravement malade et n’a plus que quelques mois à vivre). Assurer la rééducation d’Easton Wylder est pour elle la voie royale pour honorer cette promesse. Mais, ce que redoutent par dessus tout Easton et Scout, c’est de tomber amoureux. Alors quand l’étincelle se sera produite, quand les limites seront franchies, pourront-ils résister au feu de la passion ou l’un des deux voudra t-il s’en affranchir pour s’y consumer ? Le Cliffhangher, de la fin du tome 1, pousse forcément à vouloir lire le second volume.


⭐⭐⭐⭐,5

K. BROMBERG NOUS REVIENT AVEC UNE DUOLOGIE AXÉE SUR LE BASE-BALL ! 

Je suis absolument fan de la plume de K. Bromberg. Ce n’est plus un secret, j’attends toujours ses romans avec impatience. Ici on plonge dans l’univers du Base-ball et c’est vraiment sympa de découvrir un sport que je ne connais pas. On entre très vite dans le vif du sujet…

Easton Wylder, joueur vedette de la ligue majeure de Base-ball, doit se remettre d’une blessure importante à l’épaule, après plusieurs mois de convalescence, Easton espère bien retrouver totalement la forme pour retourner sur le terrain avec ses co-équipiers. C’est à Scout Dalton de l’aider à retrouver la capacité de jouer, Scout n’est autre que la fille du célèbre Doc Dalton qui n’a pu être présent pour s’occuper de la rééducation d’Easton.

Entre Scout et Easton c’est explosif dès leur première rencontre. Easton remet en question ses facultés de kiné, et oui, être une femme dans un milieu d’hommes pose encore quelques soucis… Mais Scout a ce qu’il faut là où il faut et elle sait se faire respecter… Elle a travaillé dur pour arriver là où elle en est, ce n’est pas un joueur trop sûr de lui et arrogant qui va la déstabiliser… Mais que faire quand l’attirance est plus forte que la raison ?

EASTON WYLDER… ROI DU BASE-BALL !

Easton est le fils d’une grande star du base-ball… Cela a toujours pesé lourd sur ses épaules et on ne peut pas dire que ses relations avec son père soit au beau fixe. Cela fait beaucoup de pression pour un joueur qui espèce reprendre très vite sa place sur le marbre… Easton est un héros très sexy, évidemment. Sa personnalité est très intéressante et il se dévoile au fil des pages. J’ai aimé cet homme un peu cavalier car il a vraiment de quoi faire craquer les filles. Il est déterminé dans tous les domaines… Scout le met dans tout ses états le pauvre…

« Elle est superbe. 
Un chaos absolu et magnifique avec ses cheveux encadrant son visage, les marques des oreillers sur ses joues, un doux sourire sur ses lèvres et une émotion insondable dans les yeux. 
Bon Dieu ! 
Le chaos ne m’a jamais paru si attirant. »

SCOUT DALTON… UNE FEMME DE CARACTÈRE DANS UN MILIEU 100% MASCULIN. 

Scout est une héroïne comme je les aime, avec un tempérament de feu… Mais Scout est aussi une femme fragile qui a peur de l’abandon. Elle a du mal à prendre des décisions pour elle, je l’ai trouvé un peu inconstante mais avec son histoire c’était compréhensible. J’avoue que j’espère qu’elle sera un peu plus sûre d’elle dans la suite.

UNE INTRIGUE AVEC DES ENJEUX CONSIDÉRABLES !

Dans ce premier opus, les enjeux sont considérables… Easton veut retrouver la forme pour retourner sur le marbre, et Scout doit être irréprochables pour décrocher un contrat avec l’équipe. Clairement, leur relation pourrait faire beaucoup de tort à leurs objectifs respectifs. Le scénario est captivant, j’ai aimé le cheminement de l’histoire qui est sans grandes surprises mais franchement cela fonctionne à merveille.

UNE ROMANCE SECRÈTE, TORRIDE ET ADDICTIVE. 

La romance s’installe assez rapidement, comme un coup de foudre, nos héros vont se tourner autour, ils vont se vouloir mais ils savent que cela doit rester secret… Le duo qu’ils forment est addictif, ils vont bien ensemble et ils se complètent. J’ai adoré leur idylle qui est loin d’être simple, il y a quelques obstacles à franchir mais cela en vaut la peine pour une belle relation comme la leur. C’est torride, coquin à souhait mais aussi touchant et passionné.

EN BREF : 

La plume de K. Bromberg a fait des merveilles. J’ai adoré ce premier opus qui offre tout ce que j’aime dans la new romance. Un héros un brin trop sûre de lui et arrogant, une héroïne qui s’impose dans un milieu masculin malgré sa fragilité sous-jacente, une romance pleine d’émotions, torride et sexy dans un milieu sportif que je ne connaissais que très peu. Ça a matché dès les premières lignes, on se retrouve très vite pour la suite.


« – Scout.
Il dit seulement mon prénom, mais dans le timbre de sa voix j’entends tellement plus de choses qu’il faudrait que je recule.
J’avance vers lui. 
On dirait que le temps s’arrête.
Il retient sa respiration.
Puis repart au ralenti.
Son petit doigt serre le mien doucement. 
Et accélère soudain.
En une fraction de seconde se produit ce que je précisément je voulais et redoutais à la fois, ses lèvres sont sur les miennes. Pour un baiser lent, à couper le souffle, où les lèvres sont douces et les langues délicates, les soupirs murmurés, guidés du bout des doigts.
Il ne faut pas, Scout. Il ne faut pas. Mais pourquoi faudrait-il résister quand c’est si bon avec lui ? 
– Easton.
Je me dis qu’il faut que je recule. Que je résiste. Que je ne dois pas l’embrasser. Mais alors, nos langues se retrouvent en un langoureux ballet de soupirs et de manque.
– Je crois que nous devrions aller voir…
Ses lèvres étouffent les mots sur les miennes.
– … votre terrain…
Il mordille ma lèvre inférieur.
– … vos bases…
Sa langue excite la mienne.
– … votre…
– Allez-vous vous taire à la fin ?
Il rit contre ma bouche.
– Vous avez résisté à ce baiser toute la journée, et je me suis exercé à la retenue comme vous m’avez dit de le faire… mais maintenant ? Maintenant, je vais vous embrasser sans aucune retenue, Scout, et je veux en profiter, putain. Alors, pour l’amour du ciel, servez-vous de votre bouche pour répondre à mon baiser, pas pour parler.
Cette réprimande érotique provoque un flot d’émotions en moi, mais il n’y en a qu’une que j’identifie, l’envie. Bon sang, j’en ai vraiment envie. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *