STARS #1 – Nos étoiles perdues > Anna Todd

PARU LE 4 OCTOBRE 2018 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

Karina Fischer avait dix-sept ans quand son père militaire l’a fait déménager à l’autre bout du pays, ce qui ne l’a pas dérangée car elle voulait vraiment quitter la Californie. Trois ans plus tard,Karina travaille comme kiné à la base et se sent bien pour la première fois de sa vie.
Mais les difficultés semblent revenir une fois encore. L’engrenage des affectations de son père ne facilite pas leurs relations qui deviennent tendues et le comportement quasi incontrolable de son frère entraîne la famille vers la rupture. C’est à ce moment-là que Karina rencontre Kael. Durant ses premiers rendez-vous de massage le soldat reste silencieux, ce qui apaise Karina. Quelque chose chez lui l’aide à reconsidérer le chaos qui l’entoure. Il ne la connait pas, et n’a pas l’air de vouloir approfondir leur rencontre. Et il ne parle pas… jamais.
Karina voit en Kael la stabilité dont elle a besoin, et comble de silences ses propres illusions. Mais les illusions peuvent se briser aussi vite que créées. Quand Karina pénètre dans le monde de Kael, elle découvre des mensonges plus forts que ce qu’elle pouvait imaginer.


⭐⭐⭐,5

ANNA TODD REVIENT AVEC UNE SAGA TIRÉE DE SA PROPRE HISTOIRE ! 

Je pense que c’est ce qui m’a donné envie de découvrir la nouvelle saga d’Anna Todd. J’aime beaucoup les military romance, et je ne me voyais pas faire l’impasse sur celle-ci, alors certes ce premier opus ne m’a pas totalement convaincue, mais une chose est certaine, je poursuivrais l’aventure car les derniers chapitres m’ont montré que l’histoire a du potentiel.

Anna Todd s’ouvre à ses lecteurs, c’est tout de même quelque chose d’exceptionnel, alors difficile de démêler fiction et réalité mais là encore c’est un aspect que j’ai particulièrement aimé.

« Les étoiles les plus brillantes sont celles qui se consument le plus vite, nous devons donc les aimer tant que nous le pouvons »

DES HÉROS TROUBLANTS ET INTÉRESSANTS.

Dans ce premier opus, on fait connaissance avec des personnages intéressants, ils ne sont pas encore attachants mais j’ai aimé les découvrir au fil des pages. Karina, notre héroïne a réussi à s’émanciper, elle a sa propre maison, et exerce la profession de massothérapeute dans une base militaire. Karina est une jeune femme encore un peu naïve qui a besoin d’indépendance. Elle a subit toute sa vie durant le fait d’être la fille d’un militaire. C’est une héroïne qui m’a pas réellement interpellé et pourtant elle est loin d’être inintéressante. J’espère m’attacher un peu plus à elle dans le second opus.

Kael est sans doute le gros point fort de ce premier tome. Son personnage est mystérieux, troublant et parfois dérangeant. Kael revient d’un énième déploiement, il a besoin de retrouver ses marques et son silence démontre une certaine difficulté à se réinsérer dans la vie civile. J’ai vraiment aimé le personnage de Kael malgré ses silences, il est vraiment captivant et les révélations le concernant ont été à la hauteur de mes attentes.

DES PERSONNAGES SECONDAIRES TOUT AUSSI INTÉRESSANT ET INDISPENSABLES AU BON DÉROULEMENT DE L’INTRIGUE.

Les personnages secondaires ne sont pas si nombreux que ça et ils font réellement avancer l’intrigue qui est vraiment lente dans ce premier opus. Anna Todd a pris le temps de poser le cadre de sa trilogie, peut-être un peu trop. Je me suis posé énormément de question sur les personnages, l’autrice garde vraiment le mystère sur chacun d’entre eux.

UNE INTRIGUE QUI EXPLOSE A LA TOUTE FIN DE CET OPUS. 

C’est très certainement ce que l’on peut reprocher à ce roman. L’intrigue met énormément de temps à partir, il y a parfois trop de détails insignifiants qui alourdissent le récit pour finalement ne rien apporter à l’histoire. Je dirais qu’à partir de la moitié du roman j’ai commencé à voir le potentiel de l’histoire, et l’on termine sur un cliffhanger explosif ! Nous avons donc une montée en douceur et un dénouement de plus addictif.

ANNA TODD NOUS OFFRE UNE ROMANCE TUMULTUEUSE ET PLEINE DE REBONDISSEMENTS ÉMOTIONNELS. 

Entre Karina et Kael, rien ne laisse présager qu’il puisse y avoir quelque chose entre eux. Karina est une jeune femme très curieuse qui parle énormément, quand Kael est silencieux et peu intrigué par le monde qui l’entoure, pourtant il n’en reste pas moins attentif. L’histoire d’amour se développe naturellement, j’ai aimé le tempo de celle-ci, on ne peut pas dire que les choses soient précipitées, ce qui est un point positif. J’ai trouvé que les émotions étaient très belles et vraies.

« C’est une attirance magnétique. Une attraction irrésistible. »

UN UNIVERS MAÎTRISÉ ET BIEN DÉVELOPPÉ ! 

Une chose est indéniable, Anna Todd sait de quoi elle parle et cela se sent dans son récit. Elle connaît le monde militaire et elle nous l’offre sur un plateau d’argent, j’ai trouvé son univers crédible et j’ai aimé en découvrir certains aspects. Je pense qu’elle a su nous livrer naturellement les contraintes de la vie militaire. Elle aborde certaines thématiques liées à cette vie et j’ai été convaincue par la véracité du livre.

EN BREF :

Anna Todd nous revient avec une nouvelle trilogie qui explore un univers qu’elle connaît bien. Même si je n’ai pas été convaincue par tous les aspects de ce premier opus, mon avis reste positif car l’autrice a su renverser la vapeur au bon moment pour me garder sur les rails avec elle. Karina et Kael ont encore des secrets à me livrer et je serais au rendez-vous pour la suite de leurs aventures.


« Va-t-il m’embrasser ?
Sa bouche ne tarde pas à répondre à ma question. Il se penche et pose ses douces lèvres contre les miennes. Je n’entends plus rien à partir de cet instant. Ni le trafic. Ni le chant des oiseaux. Ni même le grésillement du petit émetteur dans ma tête. Je n’ai plus de mot. Plus de pensées. Juste lui.
C’est un baiser timide au début, tendre… jusqu’à ce que j’insère ma langue entre ses lèvres pour le goûter. A partir de là, mon addiction s’embrase et je sais que plus jamais je ne serai rassasiée de lui. Je saisirai chaque occasion, chaque opportunité pour recommencer.
Ce premier baiser se transforme en d’innombrables autres, et nous franchissons la frontière entre légèreté et intensité. Je connais le danger. »

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Un commentaire sur “STARS #1 – Nos étoiles perdues > Anna Todd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *