Passionnels rendez-vous #2 » Beth Kery

Editeur : J’ai Lu pour Elle

Livre : ICI

Alice est ravie d’avoir intégré la formation du célèbre Camp Durand, géré par le séduisant milliardaire Dylan Fall. Si, professionnellement, elle a pris ses marques et fait preuve de qualités indéniables en management, émotionnellement, c’est une tout autre affaire… Car le regard pénétrant, le corps envoûtant et les désirs exigeants de Dylan ont eu raison d’elle. Chaque nuit, Alice le rejoint et découvre à son côté un monde de plaisirs et de luxure qu’elle n’aurait jamais pu soupçonner. Or, si attentionné et passionné soit-il, Dylan semble dissimuler une âme tourmentée. Leur relation intense survivra-t-elle au poids du passé ?

 

⭐⭐⭐⭐

Voilà bien une suite mouvementée comme je l’avais prévu en terminant la première partie. Quand je dis mouvementée, ce n’est pas réellement en action pure, mais bien au niveau des révélations et de tout ce que celles-ci impliquent pour l’avenir de notre couple.

Dans la première partie, j’avais bien ressenti que Dylan cachait quelque chose, que sa manière d’être avec Alice était parfois un peu trop protectrice, que parfois ses réactions étaient un peu trop exagérées. Mais maintenant que j’en connais la raison, tout s’explique, tout prend un sens réel et assez logique finalement. Et pourtant, nous ne savons pas encore tout, même en arrivant en fin de deuxième partie, car il y a une suite également en 2 parties. Si nous avons ici une révélation qui risque de tout changer, je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises, parce que Dylan reste malgré tout assez mystérieux sur son passé et que j’ai l’impression qu’il a encore pas mal de choses à nous raconter.

Beth Kery est hyper douée pour maintenir le lecteur en haleine, j’en suis arrivée à retenir ma respiration à plusieurs occasions. Lors de la grande révélation notamment, mais également lorsque Alice a malencontreusement surpris une conversation entre deux des autres participants au camp Durand, là aussi je pense qu’il y a anguille sous roche, et que cette révélation là va faire quelques dégâts. Lorsqu’il s’agit des scènes érotiques, là, je dois dire que l’auteure ne nous ménage pas non plus, c’est juste impossible et impensable de rester de marbre face à temps de sensualité et de détails, parfois quelques mots crus mais qui ne sont aucunement gênant car ils sont prononcés dans le feu de l’action et qu’il prenne un sens particulier.

J’ai adoré la relation d’Alice avec certains des enfants dont elle a la responsabilité, voir ces relations évolués au fil des pages, certaines ne sont pas du tout évidente, mais elle s’en sort franchement pas mal du tout, ce qui pourrait en étonner plus d’un s’il avait connaissance du passé d’Alice. Cette jeune femme de 24 ans n’est pas au bout de ses peines, et pourtant, peu importe la situation, elle réussi à gérer beaucoup mieux que je n’aurais pu le faire à certains moments. Je pense qu’elle va en étonner plus d’un avec sa volonté et sa force, mais aussi avec ses faiblesses qui font d’elle cette jeune femme pétillante.

Vivement que je me plonge dans la suite, parce que je ressens un manque et j’ai envie d’en savoir encore plus, voir les conséquences de la fameuse révélation, voir le couple Dylan/Alice évoluer, voir comment les enfants vont évoluer eux aussi. Enfin bref, vous aurez compris que j’ai hâte de poursuivre 😉

Il glissa sa main sous la petite table et posa sa main juste au-dessus de son genou. Il referma ses doigts sur elle.
– Tu es spéciale à mes yeux. Ne le prends pas à la légère.
Alice ouvrit la bouche pour répondre mais les flammes qui animaient son regard la laissèrent sans voix.

Merci aux éditions J’ai Lu pour Elle pour leur confiance.

Retrouvez mon avis sur l'opus précédent :

Passionnels rendez-vous #1

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *