Riders #3 – Chevauchée intense » Lorelei James

Editeur : Milady

Livre : ICI

AJ Foster aime Cord McKay depuis toujours. Pendant longtemps, il n’a vu en elle qu’une gamine, mais elle est désormais en âge de lui avouer son attirance. Pour se rapprocher de cet homme solitaire, elle lui demande des cours d’équitation – même si, à vrai dire, ce ne sont pas les chevaux qu’elle voudrait apprendre à monter…
Depuis son divorce, Cord McKay vit seul avec son fils. Il a juré qu’il ne se laisserait plus séduire par une femme. Face au mélange d’audace et d’innocence de sa jeune élève, il baisse sa garde, mais il lui faudra plus qu’un coup de lasso pour prendre son cœur.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Les hommes de la famille McKay vont avoir ma peau ! Non mais sérieusement, c’est quelque chose un homme de cette famille !!! Cette fois c’est Cord, que nous rencontrons d’ailleurs à diverses occasions dans les tomes précédents. AJ également nous la rencontrons plusieurs fois précédemment, mais jusque là je n’accrochais pas trop avec elle, je la trouvais un peu trop superficielle, un peu trop pot de colle avec Cord, du coup, je ne vous cache pas que j’avais un peu peur de me lancer dans ce tome. Mais c’est justement le fait qu’elle soit un des personnages principaux qui fait que j’ai pu apprendre à l’apprécier et à la connaître, finalement elle est tellement différente de ce que j’avais comme avis sur elle, que je ne peux qu’être ravie de ne pas lui avoir totalement fermé la porte.

Je pense que nous ne sommes pas au bout de nos peines avec la famille McKay, car ici nous en rencontrons d’autres, et franchement ils sont tous pire que des volcans ! Je ne voudrais pas être leur mère, ils me rendraient complètement folle ^_^ Par contre, je ne suis pas contre le fait de faire partie de cette famille, parce que oui ok ils sont chauds comme la braise, mais l’esprit de famille est bel et bien présent, c’est toujours agréable de savoir que quoi qu’il arrive on aura toujours le soutien des personnes auxquelles nous tenons. Une chose que j’aime beaucoup avec cette saga, c’est que nous ne coupons pas les ponts avec les personnages ayant déjà eu leur tome, leurs histoires se poursuivent et nous les croisons souvent, c’est génial de voir où ils en sont dans leurs histoires, de continuer de les voir évoluer.

Niveau émotions, ce troisième opus est le plus intense, il y a un enfant en jeu, Cord a un fils adorable d’une précédente relation. Le fait d’être responsable d’un enfant et son expérience malheureuse, ne lui donne pas envie de se réengager, ce que l’on peut comprendre, pourtant, l’amour que ressent AJ pour lui, et ce depuis qu’elle-même était une enfant, va petit à petit réussir à le convaincre que peut-être il pourrait se donner une nouvelle chance d’être heureux. La différence d’âge entre eux, le freine également, il ne veut pas « se taper » une petite jeunette, mais les sentiments qui entrent en jeux pourraient à long terme se montrer plus fort que cette différence qui au final n’est pas non plus énorme.

La relation Cord/AJ est certes d’une intensité extraordinaire, mais elle est également pleine de tendresse, de sentiments, d’émotions.  A ce niveau, pour moi en tout cas, c’est le tome le plus abouti et complet jusqu’à maintenant, je ne sais pas ce que la suite nous réserve, mais à mon avis cela va être difficile de dépasser Cord et AJ qui m’ont complètement remuée.

La plume de Lorelei James est fluide et addictive, mais j’ai l’impression qu’elle s’affute au fil des tomes, bien que ce ne soit pas sa seule saga, c’est la seule que je lis pour le moment. Que ce soit au niveau des émotions, des scènes érotiques, tout dans ce tome est d’une intensité telle que le lecteur ne peut que tout ressentir en même temps, voir même plus fort que les personnages. J’ai terminé ce troisième opus sur les rotules et à fleur de peau, clairement c’est mon tome favori pour le moment.

– Je te préviens, AJ.
– Quoi ?
– Arrête de me regarder comme si tu voulais me dévorer.
– C’est ta faute. Tu n’as qu’à troquer ton corps contre celui d’un type mal fichu.
Le sourire de Cord se dessina au coin de ses lèvres.
– Tu aimes ce que tu vois ?
– Depuis toujours.

Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

Retrouvez mes avis sur les opus précédents :

#1 Chevauchée Exquise

#2 Chevauchée Ardente

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *