Brooklyn Paradis – Saison 2 » Chris Simon

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Courtney Burden à tout : un riche et beau mari, Jeb ; deux magnifiques enfants, Cameron et Sawyer ; un métier créatif et une brownstone de trois étages à Brooklyn, New York, là où tout le monde veut vivre. Alors pourquoi chine t-elle dans les rues ? A-t-elle un problème ? Est-elle cinglée ? Non, juste une chineuse compulsive qui adopte les objets pour se rassurer… Avait-elle besoin de ramasser ce canapé au petit matin au bord du fleuve et de le ramener chez elle ? Non, mais elle le croyait abandonné sur ce parking paumé. Sauf qu’il ne l’était pas. Et qu’il appartient à des gars pas cool du tout, qui tiennent à leurs affaires… Et que ces gars, super vénères, vont tout faire pour le récupérer. Et ça, c’est le début de la fin pour Courtney et les siens. Cocaïne, gangsters, argent et sexe : les meilleurs ingrédients pour faire exploser une famille modèle. Il y a une bonne dose d’humour aussi… pour sauver les meubles.

 

⭐⭐⭐⭐

Vous savez quoi ? Je suis dans la merde ! Ben oui quoi, je n’ai pas la suite sous la main !!! Lire les deux premières saisons à la suite me laisse maintenant en état de manque de la suite ! Le point positif de ce sentiment de manque, c’est quand même que Chris Simon a réussi à rendre toute cette aventure addictive et que l’on veut absolument poursuivre. Le point négatif ? Ne pas avoir la suite sous la main !!!

Avec cette seconde saison, nous poursuivons l’aventure en compagnie des personnages que nous avons rencontré précédemment, mais maintenant l’histoire prend un rythme différent, plus poussé, un rythme qui empêche le lecteur de vouloir poser son livre, même une minute c’est trop. L’intensité de l’intrigue montait crescendo jusqu’à maintenant, mais là elle est bel et bien en hausse constante, une véritable folie.

Courtney est toujours dans sa recherche d’objets auxquels donner une seconde vie, Jeb son mari, toujours à vouloir freiner cette partie qu’il a du mal à comprendre de sa femme, Harlan le domestique est toujours tiraillé et un peu le souffre-douleur de Courtney et ses trouvailles, Cameron se retrouve maintenant à devoir rendre des comptes au véritable propriétaire du fameux canapé trouvé par sa mère et à qui appartient la coke le remplissant. Un des personnages va malheureusement disparaître durant cette saison, et je commence un peu à flipper pour Cameron qui n’a pas l’air de se rendre compte dans quoi il a fourrer les pieds.

Si 3 à Manhattan m’avait conquise et donner envie de mieux connaître l’univers de l’auteure, je peux vous certifier que je suis sous le charme de cette plume que j’ai découverte sur Simplement.Pro.


Merci à Chris Simon pour sa confiance.

Retrouvez mon avis sur la saison précédente :

Brooklyn Paradis - Saison 1

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *