Le langage des fleurs > Erika Boyer

PARU LE 21 JUIN 2017 EN AUTOÉDITION

LIEN D’ACHAT – ICI

Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son CŒUR à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie. Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ? Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes.


❤❤❤❤❤

Pour la petite histoire, j’avais envie de lire ce roman depuis de nombreux mois, j’ai d’abord été scotchée par la beauté de la couverture,  puis le titre m’a énormément intriguée, quand j’ai découvert le résumé, j’étais convaincue qu’il fallait que je lise ce roman.

Ce livre s’est affirmé très vite comme étant un coup de coeur, je suis tout simplement tombée amoureuse de l’histoire, des personnages et de Lacanau Océan. Dès les premières pages, la magie a opérée d’une bien belle manière. Grâce à la plume délicate, aérienne et très émouvante d’Erika, je n’ai pu que me laisser porter par le récit d’une beauté éblouissante.

[LE LANGAGE DES FLEURS] EST UN ROMAN SOLAIRE QUI MET EN SCÈNE DES PERSONNAGES TOUCHANTS, VRAIS ET SINCÈRES.

Erika Boyer a choisi méticuleusement les thèmes qu’elle aborde dans cette magnifique romance. Rose, notre héroïne n’est pas heureuse dans son couple, mais elle s’est longtemps voilé la face car son compagnon n’a pas toujours été le sale type qu’il est devenu, elle s’est contenté de cette relation insipide teintée de violence car elle n’avait jamais vraiment éprouvé l’amour véritable mais tout change lorsqu’elle fait la connaissance d’Ethan… De cette rencontre naît une véritable attirance qui va bien au-delà de l’attrait physique qu’ils ressentent. Ensemble, c’est presque une évidence, mais Rose ne sait pas comment sortir de l’enfer de son couple, elle a peur et elle doute car elle pourrait le peu d’amour qu’elle reçoit. Rose est une grande romantique, amoureuse de l’amour, elle a besoin de se sentir aimée et elle ne sait pas si Ethan est celui qui lui faut… surtout que le jeune homme a un succès fou chez la gente féminine… Peut-elle bouleverser son univers pour cet homme si secret ? Peut-elle lui accorder sa confiance ? L’été s’annonce bouleversant, et si l’amour était au rendez-vous ?

Ce roman m’a fait un bien fou, j’ai ressenti une énorme bouffée d’air frais lorsque je l’ai lu. J’avais besoin de Rose et d’Ethan, besoin de la bienveillance de la plume d’Erika Boyer, besoin de son regard sur le monde et sur les notions d’amitié, d’amour et de liens familiaux. Erika Boyer est une belle révélation pour moi, à tel point que j’ai envie de lire ses autres romans très rapidement. J’ai été éblouie par cette histoire, par la candeur qui s’en dégage mais aussi par les aspects profondément sérieux et touchants. Erika Boyer amène une véritable réflexion chez le lecteur, elle nous confronte à des thématiques percutantes telles que la violence conjugale, le deuil mais aussi le pardon et la confiance en soi. L’intrigue que l’on découvre explore tous ces sujets de manières directes ou omniscientes. La réflexion est continuelle mais elle ne ternit par le plaisir que l’on prend à la lecture, l’histoire conserve un côté léger et divertissant qui s’associe à la profondeur des sujets abordés.

LES PERSONNAGES SONT FANTASTIQUES.

Rose est une héroïne douce et attachante. Elle est très attachée à son magasin de vêtements qu’elle tient en héritage de son père, elle continue de le faire vivre à travers ses créations. Notre héroïne est très accessible, c’est une fleur fragile qui a bon cœur, j’ai vraiment aimé son tempérament, elle est aux prises avec ses doutes et son manque de confiance en elle. Je me suis beaucoup identifiée à elle, je me suis sentie proche d’elle et je pense que c’est pour cela que j’ai eu un coup de cœur pour son personnage.

Ethan est quant à lui très attirant. C’est un homme qui ne laisse pas indifférent, je dois dire qu’il me fut facile de tomber sous son charme. Mais Ethan m’a aussi fait ressentir pas mal de sentiments contradictoires. Bon surtout à cause de mon tempérament… Et puis, il y avait son secret, mon dieu, j’ai eu peur pendant toute ma lecture. Il conserve ce côté secret pendant un bon moment, j’ai donc appris à l’aimer au fil des pages.

Les personnages secondaires ont une place de choix dans le récit. Stecy, la sœur d’Ethan est terriblement touchante, je vous avoue que je me suis déjà attachée à elle. Lucas, le cousin de Rose est tout aussi intriguant, on sent que son histoire est très compliquée, j’ai hâte de découvrir [Le chant de l’océan] qui est le spin-off qui leur est consacré. Erika a réussi a créer des personnages avec de sacrées personnalités.  Elle a pris son temps pour les façonner, pour leur donner vie à travers cette belle histoire. Erika a aussi créé des personnages horripilants, mon dieu, j’ai eu des envies de meurtre…

L’INTRIGUE EST TEINTÉE DE BEAUCOUP D’ÉMOTION, ELLE EST ADDICTIVE ET TRÈS TOUCHANTE.

Erika Boyer a construit son histoire avec beaucoup de détails, grâce à sa plume douce et sensible, il n’y a aucune longueur dans l’histoire, tout est limpide et bien mené. Avec une narration à deux voix, elle emporte le lecteur dans son univers. Les aventures de nos héros se déroulent à LACANAU OCÉAN, un endroit que j’ai maintenant très envie de visiter, je m’y vois déjà en vacances sur les pas de Rose et Ethan !

LA ROMANCE EST NATURELLE, INTIMISTE ET ROMANTIQUE.

J’ai tellement aimé la manière dont l’histoire d’amour naît entre nos deux héros. Les sentiments ne sont pas poussifs ni surjoués, nos personnages ne sont pas parfaits et ils composent avec leur personnalité, leurs failles et leurs forces. J’ai aimé la délicatesse des émotions, l’amour est un sentiment que l’on doit chérir et c’est ce dont il s’agit dans cette romance. Erika Boyer a fait fleurir l’amour dans le cœur de ses héros, celui-ci s’est enraciné de la manière la plus naturelle qui soit.

[LE LANGAGE DES FLEURS], UN LANGAGE UNIVERSEL POUR PARLER D’AMOUR !

La signification du titre est vraiment symbolique dans le roman. Et ce fut la grosse surprise pour moi car je n’avais pas découvert qui se cachait derrière les mystérieuses livraisons de fleurs. J’ai trouvé cela tellement beau quand les révélations tombent, mon cœur s’est serré d’amour pour tous les personnages.

EN BREF : 

[LE LANGAGE DES FLEURS] est un beau coup de cœur ! J’ai été touchée par la sensibilité de la plume d’Erika Boyer, conquise par sa manière d’aborder des thématiques percutantes dans un récit qui conserve un côté léger et divertissant. Rose et Ethan m’ont emmené avec eux à LACANAU OCÉAN et j’ai hâte d’y retourner pour vivre l’histoire de Stecy et Lucas dans [LE CHANT DE L’OCÉAN].  Merci Erika pour cette merveilleuse histoire d’amour que je recommande à tous les lecteurs qui aiment les récits touchants qui mêlent habilement fiction et réalité !


J’aime comment mon nom caresse mes lèvres lorsque je le prononce, j’aime ses longs cheveux, j’aime le corps tout en formes devant moi et je me surprends à aimer la petite cicatrice que j’aperçois sur son genou. Je réalise qu’elle est parfaite, physiquement tout du moins, et je m’en trouve ennuyé car cela rend mon envie d’elle plus grande encore qu’elle ne l’est déjà. Je suis attiré vers elle sans que je comprenne la réelle origine de l’attraction, et je me félicite de lui avoir trouvé ce surnom mythique. La sirène. C’est ce qu’elle est. Belle, elle vous appelle, vous ensorcelle et obtient probablement ce qu’elle veut de chaque homme. La chant des sirènes ne tourne-t-il pas la tête des marins ? Et moi, vais-je finir au fond de l’océan ? J’espère que non. Je préférerais finir dans ses draps.
– Je ne connais même pas ton nom…
Elle semble déçue par cette constatation. De mon côté, je suis si surpris que ce soit la première chose qu’elle trouve à me dire que je ne peux m’empêcher de rire. Ma réaction la renfrogne et elle tourne les talons. Je  me mords la lèvre, ravi de la voir si réactive à mon attitude, et je ne l’espérais et je peux m’empêcher de m’approcher d’elle, de trop près, peut-être.
– Ethan, lui murmuré-je à l’oreille.
– Ethan…
L’entendre prononcer mon nom et sentir la chair de poule parsemer son bras sous mes doigts a un effet aphrodisiaque. Je résiste difficilement à mon envie de goûter la petite parcelle de peau derrière son oreille, un morceau de chair tentant, en dépit des marques déjà laissées par un autre. Je me contente d’humer son parfum puis la lâche avant de perdre la tête. Je vais également devoir veiller à garder mes yeux sur son visage si je ne veux pas mal tourner. Rose n’est pas filiforme et ses courbes rendraient fou le plus sain des hommes. Si certains aiment les femmes fines, je les préfère avec quelques rondeurs. Mon interlocutrice en a peu mais vois tout de même ses adorables poignées d’amour auxquelles j’ai terriblement envie de m’accrocher au cours d’une séance très, très, très chaleureuse. Je suppose que je me suis perdu dans la contemplation de son physique sans m’en apercevoir car elle s’entoure d’un paréo. J’espère qu’elle n’est pas mal à l’aise avec son corps et que son copain, à défaut d’être fidèle, lui dit souvent combien elle est belle, divine, même.

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

3 commentaires sur “Le langage des fleurs > Erika Boyer

  1. Waouh quelle chronique ! Je suis vraiment émue par tes mots et j’ai adoré lire ton avis si détaillé, ça fait tellement plaisir… Savoir que tu as autant aimé le livre et qu’il t’a fait du bien, surtout en ce moment que je sais que les choses sont difficiles pour toi, ça me rend très heureuse. Pouvoir apporter du bonheur aux gens, c’est quand même une de mes choses préférées en tant qu’auteur…
    J’espère que mes autres livres te plairont tout autant, j’ai déjà hâte d’avoir ton avis dessus !

    Encore merci pour tes mots si gentils au sujet de ‘Le langage des fleurs’ mais aussi de ma plume. Vraiment, ça me touche énormément ♡

    P.S. : Si tu en as la possibilité, est-ce que tu peux poster ton avis sur Amazon, s’il te plaît ? Cela m’aiderait beaucoup ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *