Ténégria #2 – La voleuse » Séverine Silbert

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Date de parution : 30/05/2018

L’espoir commence à renaître dans le cœur des habitants de Ténégria depuis la réapparition d’une Gardienne. Cependant, cet espoir reste fragile. Alicia et Louis doivent chaque jour faire face aux manigances de leurs ennemis qui se dévoilent enfin. De son côté, Melchior a quitté l’Angleterre pour la France afin de partir en quête de l’un des Veilleurs. Il y voit là un moyen de prouver sa loyauté et peut-être, de guérir son âme. Son voyage ne se fera pas sans encombre. Sur sa route, il va croiser une voleuse qui rendra ses investigations beaucoup plus tumultueuses et enrichissantes que prévu. Dans ce deuxième volet, retrouvez les frères Matharel et leurs alliés pour une aventure empreinte de danger, de passion et de chagrin.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Par quoi commencer ?

Tout d’abord, je suis ravie d’avoir poursuivi l’aventure, je ne savais pas trop comment ce tome tournerait, mais je suis on ne peut plus ravie. J’ai trouvé que Séverine Silbert avait évolué entre ces deux tomes, j’ai eu l’impression que la plume c’était affinée, qu’elle devenait plus fluide, et encore plus au fil des pages. Entre les deux mon cœur balance ? Pas du tout, j’ai aimé le premier tome, mais celui-ci est vraiment au top.

Mais si la plume a bel et bien évolué, les personnages également. Nous retrouvons certains personnages que l’on rencontre dans le premier opus, et pour moi, ils ont évolués également, un peu comme si du stade enfant, ils étaient passés adolescents. Je sais c’est peut-être une manière étrange de dire les choses, mais c’est pour que vous compreniez bien l’évolution que j’ai ressentie. A cette cadence, je vais très vite en arriver au coup de cœur, c’est vous dire si l’amélioration est fulgurante. Mais pour en arriver au coup de cœur, il faut également que je puisse rester en immersion dans l’histoire, que je puisse ne plus avoir envie de quitter l’univers créé par Séverine, mais honnêtement, je ne me fais pas de soucis, parce que le niveau grimpe et je pense vraiment que la suite sera encore un niveau plus haut.

Dans ce tome, j’ai eu un petit coup de cœur pour Melchior, ce qui n’était pas le cas en fin de premier tome. Il a ce petit truc qui a fait que je me suis sentie attirée vers lui plutôt que vers un autre, il dégage une aura de mystère qui fait que l’on a envie d’encore mieux le connaître. J’ai aimé ou apprécié également les autres personnages, mais Melchior est arrivé nettement en tête 🙂

Je ne vais pas vous en dire plus, ni vous parler de l’histoire en elle-même, mais sachez que Ténégria fait partie des saga que je veux absolument dans la bibliothèque, surtout avec des couvertures que je trouve franchement superbes. J’attend que le troisième tome soit disponible avant de les acheter, mais j’ai trop hâte de les voir chez moi 🙂

– Tu es la honte de la famille ! Une bonne à rien passant son temps à pleurnicher.
Très vite, l’air lui manqua et des points noirs apparurent devant ses yeux. Elle se débattit, lui griffa le visage, mais rien n’y fit. Il semblait ne rien ressentir. C’était la fin, elle allait mourir ce soir. Tout ce temps perdu, tous ces sacrifices pour finir étranglée par la main même de son frère.

Merci à Séverine pour sa confiance.

Retrouvez mon avis sur le premier tome :

#1 La gardienne

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *