Attachement > Rainbow Rowell

PARU LE 16 AOÛT 2018 AUX EDITIONS MILADY

LIEN D’ACHAT – ICI

Le coup de foudre est possible, même avant le premier regard !
1999. Lincoln, gentil geek aux faux airs d’Harrison Ford, travaille dans une entreprise où son rôle consiste à contrôler les mails des employés. C’est ainsi qu’il parcourt les échanges de Jennifer et de Beth, deux copines aussi drôles et imprévisibles qu’attachantes.
Sans même l’avoir vue, Lincoln va tomber amoureux de Beth.
Mais comment lui déclarer sa flamme sans passer pour un fou ? Surtout que la jeune femme semble avoir un faible pour un « inconnu » qui travaille dans le même immeuble…


⭐⭐⭐,5

Je ne connaissais Rainbow Rowell que de nom étant donné que je n’avais encore jamais lu un de ses romans. Le pitch d’ [Attachement] a eu raison de moi. J’avoue que le thème est plutôt intéressant, non ? Pensez-vous que l’on puisse tomber amoureux avant le premier regard ? C’est un peu ce que va vivre Lincoln, notre héros.

Le point fort de ce roman est indéniablement sa narration et son personnage masculin qui m’a particulièrement touché. Lincoln a un job plutôt ennuyeux qui lui pèse de plus en plus. Il doit contrôler les mails des employés… A ce sujet, j’avoue que j’ai été surprise, cette idée ne m’a jamais réellement traversé l’esprit que quelqu’un soit chargé d’espionner les employés d’une entreprise. Finalement, à l’heure du numérique, je crois que cela arrive fréquemment. Bref, passons ! Lincoln va y trouver une raison de vivre en tombant sur les échanges de deux copines, Jennifer et Beth… A travers leurs mails, il va apprendre à les connaître et il va s’éprendre de Beth. C’est aussi merveilleux que perturbant pour Lincoln, aura-t-il le courage d’aborder Beth surtout en sachant qu’elle craque pour un inconnu qui travaille dans le même immeuble qu’elle.

Ce roman m’a tout de même réconcilié avec le genre contemporain même s’il conserve un rythme très lent avec quelques longueurs. Le récit est centré sur Lincoln, et c’est pour cela que je me suis sentie proche de lui, pour une fois c’était l’homme qui était mis en avant et qui se livrait à nous sans concession. Comme lui, on découvre la vie de Beth et Jennifer, à travers leurs échanges de mail pour le moins éloquents. Il est vrai que du coup on reste un peu en retrait de nos héroïnes, nous sommes plutôt observateurs et détachés. Je n’ai ressenti de gêne qu’à un certain moment car je pensais que la dynamique de l’histoire évoluerait différemment. Malgré cela, le schéma narratif est ce qui rend l’histoire originale et addictive.

Lincoln est un homme que j’ai aimé suivre, parce qu’il est loin des héros que l’on peut rencontrer dans certaines romances. Il se pose beaucoup de question, il n’est pas sûr de lui et il agit dans l’ombre. Forcément, quand ses sentiments s’affirment en ce qui concerne Beth il est plus perdu que jamais mais c’était touchant à lire. Difficile de se prononcer pour Beth, c’est la première fois que je découvrais une héroïne de cette manière, il y a donc plein de questions qui restent en suspens. Mais la thématique abordée dans l’histoire étant totalement traitée cela ne m’a pas dérangée plus que cela. Après tout, j’étais déjà bien occupé avec Lincoln.

Ce roman nous offre une véritable réflexion sur l’amour, les sentiments et la façon dont on peut tomber amoureux. Peut-on réellement aimer quelqu’un avant le premier regard ? Est-il possible que les sentiments soient réels quand les échanges sont inexistants ? Ce roman m’a fait réfléchir, je dois dire que j’y pense encore et que je n’oublierai pas cette histoire rapidement.

L’écriture de Rainbow Rowell est touchante et agréable à lire. Je suis contente d’avoir franchit le cap pour découvrir cette autrice. Il y a un côté psychologique très bien amené dans cette histoire, c’est une tranche de vie particulière et mis en scène de façon assez singulière.

En bref, [Attachement] m’a réconcilié avec le genre contemporain. On y découvre une histoire d’amour pas comme les autres sur fond d’amitié et d’humour. Rainbow Rowell fait partie de ces autrices qui creusent en profondeur les thèmes qu’elles abordent. A découvrir !


« – Tu crois à la magie du premier regard ?

Il se força à la regarder, à contempler ses yeux écarquillés et son front si sérieux. Et sa bouche irrésistiblement douce.

– Je ne sais pas. Tu crois à l’amour avant même le premier regard ? »

Je remercie les éditions Milady pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *