La course des nuages » Claude-Henri Tixier

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Quelques minutes avant l’Armistice de 1918, un obus français détruit, par erreur, la vie et les projets de THIBAUT, poilu dans un Corps Franc. Défiguré, il est retrouvé mourant, le lendemain, par un jeune Allemand. La première Guerre Mondiale est finie.
Il a laissé au pays l’amour de sa vie, qui, le croyant disparu, s’est mariée.
Pourra-t-il revenir dans son village, et retrouver les siens ?

 

⭐⭐⭐⭐

Si je dois faire un avis très court, je dirais que ce roman de Claude-Henri Tixier est prenant, poignant, émouvant. La plume de cet auteur que je découvre à travers ce livre est fluide et d’une justesse incroyable.

L’auteur nous plonge dans l’enfer de la guerre, nous allons vivre aux côtés de Thibaut ce que lui a vécu durant cette période sombre, ses espoirs, ses mauvais moments, ses désillusions, ses envies de faire plus, tellement plus. Mais pour lui, cette période de notre histoire ne sera pas qu’une histoire de guerre, celle-ci va le marquer à jamais, va changer sa vie, pas forcément en bien. J’ai adoré ce personnage, Thibaut est ce que j’appelle un bel homme, pas dans le sens physique du terme, mais bien dans tout les autres, il est beau à l’intérieur, j’ai pris un plaisir énorme en apprenant à le connaître. Tout ce qui n’est pas lui, va façonner l’homme qu’il est devenu. Que ce soit son enfance, son adolescence, sa période sur le front et dans les tranchées, son entourage, les personnes qu’il a rencontré au fil des années qui passent, chacune de ses choses font de lui cet homme qui m’a ému et touchée.

Une partie du livre est consacrée à cette période de guerre, et j’ai aimé vivre cette période, cela m’a permis de mieux comprendre certaines choses, certaines manières d’agir de Thibaut. Lorsque je dis que j’ai aimé vivre cette période, il faut comprendre que ce fut une horreur de chaque jour de la vivre réellement, mais ici cela nous permet de cerner encore mieux Thibaut, de comprendre son fonctionnement, voilà pourquoi j’ai aimé cette partie du livre.

En dehors de cette partie, eh bien nous apprenons la vie de cette époque, ce que faisaient les gens, que ce soit pour travailler ou s’amuser, et là on se dit forcément que c’était une autre époque, mais les gens s’avaient s’amuser sans se prendre la tête. C’est également une des raisons qui fait que j’aime lire des livres qui se passent durant ces temps anciens.

Pour moi, c’est une première expérience réussie, j’ai aimé l’univers de l’auteur et je suis curieuse de découvrir ses autres livres, de voir ce que sa plume pourra me faire ressentir à travers d’autres histoires et d’autres contextes.

Des ennemis farouches d’hier, s’entraidaient aujourd’hui.

Il se changea.

Ses nouveaux vêtements lui donnaient vraiment l’air d’un paysan. Les Suisses avaient pensé à tout.


Merci à Claude-Henri Tixier pour sa proposition de service presse.

Les autres livres de l'auteur : Les livres de … Claude-Henri Tixier

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *