Sois sage, Reine-May » Colline Hoarau

by

Editeur : Editions Dédicaces

Livre : ICI

À dix ans, Reine-May quitte son île, la Réunion, pour être adoptée par un couple de Bretons dans le Centre Bretagne, à Sainte-Tréphine. Quelques années plus tard, elle reçoit une lettre. Elle doit venir régler des affaires dans l’Océan Indien. C’est un voyage dans le temps dans deux univers différents : la Bretagne et la Réunion. Le lecteur plonge dans les charmes de ces régions éloignées. Reine-May a un secret que nous serons amenés à deviner et à découvrir. Ce troisième roman de l’auteure est entraînant, oscillant entre la découverte et l’émotion. Bon voyage à ceux qui auront la chance de le commencer !

 

⭐⭐⭐⭐, 5

Bon eh bien j’ai des envies de vacances maintenant, je me verrais bien faire un petit séjour à la Réunion 🙂 C’est l’avantage de certains livres, ils vous donnent cette envie de vouloir découvrir le décor par vous-même, surtout si c’est un endroit où vous n’avez jamais mis les pieds. C’est cet effet que celui-ci a eu sur moi.

Sois sage, Reine-May est un roman court, à peine un peu plus de 100 pages, je ne vais donc pas trop vous en dévoiler. En quelques mots, mon ressenti pourrait donner ceci : un roman court, certes, mais humain, qui recèle un secret, un lourd secret, des personnages simples et complexes en même temps, l’amour d’une patrie, l’amour de deux patries, des souvenirs, beaux et moins beaux, une lettre manuscrite comme nous n’en recevons que peu en ces temps modernes, des pensées qui reflètent la hantise et le secret de Reine-May, un décor à couper le souffle et qui donne envie de voyager. En peu de mots disais-je, mais j’aurais encore tellement de choses à vous dire sur ce livre court, trop court, j’aurais aimé rester dans ce décor.

Je découvre également une auteure avec ce livre, une auteure que je ne connaissais que de nom mais dont la plume m’était inconnue, quelle erreur de ma part de ne pas l’avoir découverte avant ! Une auteure à la plume addictive et fluide, simple et complexe comme ses personnages, d’une sensibilité extraordinaire qui nous emporte dans son univers sans difficultés.

Après cette première découverte de l’auteure, en tout cas en ce qui me concerne, chacun de ses autres écrits a rejoint ma whishlist, car oui, je veux tous les lire, même sans en ire les résumés avant.

Je m’appelle Reine-May. Je suis née le jour de la Sainte-Reine. C’est un prénom courant à la Réunion mais ici, en Bretagne, personne ne s’appelait ainsi. Cela faisait toujours de l’effet.

– Sérieusement ? Tu t’appelles comme ça ?


Merci à Colline pour sa confiance ainsi qu’au site Simplement.Pro.

You might also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *