Baby random #1 » Alexia Gaia

Editeur : Hugo & Cie

Livre : ICI

L’imprévu pourrait être sa plus belle surprise !

Il est 10 h 30 quand son patron arrive au café dans lequel travaille Célia. Il lui fait un sourire et l’invite une fois de plus à dîner. Mais Max est Français, et la réputation des Français pour briser les cœurs n’est plus à faire… Quelle excuse va-t-elle pouvoir trouver pour l’éviter ? Et si elle mettait ses préjugés de côté, Célia ne serait-elle pas surprise ? Il est 11 h 05. Célia est debout derrière sa caisse. Il va arriver, elle le sait. Il vient tous les jours depuis un an, toujours à la même heure. Il ne dit pas bonjour, ne sourit pas, ne la regarde pas et commande toujours la même chose. Célia se maudit de n’être qu’une petite serveuse dans le décor de cet homme d’affaires. Pourquoi aurait-il envie de la regarder, après tout ? Et si le sort décidait de se mêler de la vie amoureuse de Célia Fowell et de tout renverser sur son passage telle une tornade dans un magasin de porcelaine ?

 

⭐⭐⭐⭐

Après avoir vu plusieurs avis sur le net, des avis à chaque fois hyper positif, je pense que je vais passer pour la bête noire du moment. Bon ok j’ai quand même donné 4 étoiles, mais si je dois être tout à fait franche avec vous, au départ, je voulais mettre 3,5, mais j’ai finalement décidé que cela méritait les 4 étoiles.

Maintenant il faut que je m’explique.

Pour commencer, je voudrais dire, que mon ressenti, comme toujours, n’engage que moi, la preuve c’est que ceux que j’ai pu voir sur le net sont tous beaucoup plus enthousiaste que le mien. N’hésitez pas à vous faire votre propre avis, il n’y a que de cette manière que l’on saura si vous aurez le même ressenti que moi.

Je tiens également à souligner le fait que cela n’a absolument rien à voir avec la plume de l’auteure que j’ai d’ailleurs trouvée jolie et fluide. Cela vient principalement de la globalité de l’histoire, là vous allez me dire que je n’ai qu’une partie de celle-ci, et je vous direz que oui je le sais, mais si je n’accroche pas totalement à ce premier tome, il y a forcément une ou plusieurs raisons qui influenceront mon envie de poursuivre ou pas. Je ne peux pas donner de réponse au moment où j’écris mon avis, je verrai par la suite si au moment de poursuivre, j’en ressens l’envie, parce que désolée mais je ne suis pas du genre à me forcer, même si c’est clair que je préfère avoir l’entièreté d’une histoire plutôt que de rester sur un avis en demi teinte.

Comme la plupart des lecteurs, j’aime pouvoir m’attacher à au moins un des personnages, même si ce n’est pas immédiat, j’aime pouvoir m’immerger dans l’histoire que je lis, là non plus il ne faut pas forcément que ce soit avec effet immédiat, j’aime aussi lorsque cela prend du temps. Personnellement, cela vient peut-être de mon propre vécu, mais la seule personne à qui j’ai réussi à m’attacher c’est Mona une dame de plus de 80 ans que j’ai aimée dès sa première apparition. D’une certaine manière, elle m’a fait penser à ma propre grand-mère avec sa manière de penser, de voir les choses, sa générosité. Quesque j’ai eu envie de la prendre dans mes bras et de la serrer tellement fort ! Je l’ai adorée, tout simplement !

En ce qui concerne les autres personnages, Mona/Roman/Max, l’étincelle ne c’est pas faite, je n’ai pas eu cette envie de les connaître encore mieux. Le problème, c’est que je ne peux nier le fait qu’ils sont assez complets, que le côté psychologique est bien travaillé, malgré tout, le courant n’est pas passé. A certains moments, j’étais plus énervée qu’autre chose, je n’ai pas pu réellement apprécier ma lecture comme j’aurais du. Cela vient peut-être uniquement de moi, il faut dire que passer juste après une excellente lecture c’est un peu difficile, je devais certainement être encore sous l’influence de celle-ci.

Je suis la première désolée de ne pas avoir un avis autant enthousiaste que les autres, de ne pas avoir été emballée par ce premier tome, malgré tout je maintiens que cela vaut bien 4 étoiles et non les 3,5 que je voulais donner. Quant à savoir si je vais poursuivre ou pas, je verrai cela le moment venu, bien que j’aie envie de poursuivre malgré tout. J’espère vraiment que mon avis ne vous influencera pas dans le mauvais sens et que vous aurez l’envie de découvrir ce premier opus.

L’alcool s’évapore doucement, et dans le bus, je n’arrive plus à retenir mes larmes. Mais quel connard… Il m’a payée ? Il m’a prise pour… Putain, je n’arrive même pas à le dire.

Je suis conne. Vraiment conne… Je me hais d’avoir été si facile à berner.


Merci aux éditions Hugo & Cie pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 commentaires sur “Baby random #1 » Alexia Gaia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *