Fucking Love #1 – For Play » Amheliie

by

Éditeur : Autoédition

Livre : ICI

Bienvenue dans l’univers du porno gay. Chez FUCKING BOYS, le monde du X est revisité. Jaxson Howard est un acteur célèbre. Hétéro, adepte du « Gay for Play », c’est une star reconnue dans son milieu. Père d’une petite fille, l’homme jongle entre son métier tabou et sa vie de famille compliquée, faite de choix et de sacrifices. Quand son partenaire de films décide de mettre brusquement un terme à sa carrière, le label se retrouve dans une position délicate pour leurs affaires. Ils n’ont pas d’autre choix que de lancer un casting pour lui trouver un remplaçant. Ouvrant les portes de la franchise à des inconnus qui ne font pas partis de leur rang. Personne n’avait prévu qu’en une rencontre, une alchimie étrange et dangereuse s’installerait lorsque Dereck Cole pénétrait les lieux. Ce dernier est connu pour ses performances toutes aussi impressionnantes les unes que les autres dans le milieu du porno. Ouvertement gay, la star tatouée est sans limites. Habitué aux productions trash dans ses anciens labels, son contrat chez FUCKING BOYS en surprend plus d’un. Quelles sont les raisons de son arrivée ? Pourtant, malgré des questions restées sans réponses, Jax et Dereck vont se retrouver dans un partenariat flirtant entre professionnalisme et intimité. Alors qu’ils vont apprendre à se connaitre, la fiction menace de devenir leur réalité… Vont-ils résister ou succomber ? »


❤❤❤❤❤

Il était temps que je fasse la connaissance de Jax & Dereck. Il faut savoir que je suis loin d’être à l’aise avec le porno, c’était donc un petit challenge pour moi que de lire un roman qui explore ce milieu… Et le moins que l’on puisse dire c’est que je ressors plus que convaincue par ce premier opus, à tel point que je pourrais devenir accro au porno gay, enfin peut-être pas mais j’ai été séduite par la façon dont Amheliie nous a dépeint le milieu des FUCKING BOYS et mon dieu c’était très chaud mais aussi très touchant.

Et oui, je suis tombée amoureuse de nos deux héros. Avec une narration à double voix on se prend vite d’affection pour ces deux acteurs. Parce qu’au-delà de la fiction, l’amour va s’immiscer et faire exploser toutes les sensations que ce roman distille. Premièrement, j’aimerais vous dire qu’il faut malgré tout être à l’aise avec l’érotisme et le sexe. Le roman ne se limite pas aux scènes érotiques mais… elles occupent une place importante dans l’histoire. Il faut donc que cela soit quelque chose que vous aimiez, personnellement je suis vraiment fan des récits érotiques, surtout quand les sentiments se joignent à la partie, c’est encore meilleur… bref, soyez prévenus, FUCKING LOVE c’est hyper torride… Deuxièmement, j’aimerais vous dire que la toile de fond est hyper bien exploité, le milieu du porno gay est véritablement valorisé dans cette saga. Exit les films de bas étages, ici il n’y a rien de glauque ni de malsain. Les FUCKING BOYS nous promettent du sexe de qualité, des moments d’intimité d’une intensité rare, cela reste du porno mais très bien tourné et mis en scène. J’en ai encore des frissons d’ailleurs, je suis beaucoup plus sensible avec la littérature érotique plutôt qu’avec les images, mais ce genre de récit ont le don d’ouvrir mon esprit et de me prouver que l’on peut aimer la pornographie sans avoir honte. Le porno, c’est toujours tabou, même à notre époque, c’est « mal vu » et « mal perçu » et pourtant il y a du bon et du mauvais porno. Amheliie a créé son propre label avec les FUCKING BOYS et j’ai vraiment aimé ce que j’ai découvert auprès de tous les membres de l’équipe. Je ne ressens aucune honte en vous disant que j’ai pris du plaisir en lisant ce livre. Je suis même hyper fière d’avoir découvert l’histoire de Jax et Dereck.

Amheliie s’attaque une fois de plus à un univers qui dérange. Et je peux vous dire qu’elle a su tirer son épingle du jeu. Bienvenue dans l’univers du porno gay. Au-delà de la profession de nos deux héros, car qu’on se le dise, il s’agit bien de leur travail, vous allez vivre une aventure et une histoire d’amour exceptionnelle et semée d’embûche. Forcément, on a le jugement facile en découvrant que Jax et Dereck sont acteurs porno, mais ne vous arrêtez pas à cela. Jax est un père de famille dévouée, sa fille c’est toute sa vie et il fait tout ce qu’il faut pour son bonheur. Jax est un héros particulier, il tourne du porno gay mais il est hétéro, pour lui c’est beaucoup plus simple de ne pas s’attacher à ses partenaires de tournage, il n’a aucun problème avec sa sexualité et il se démarque totalement de ses collègues. Mais lorsqu’il rencontre Dereck, son monde est sans dessus dessous. Il ne peut expliquer cette soudaine attirance, c’est indéniable et perturbant. La réputation de Dereck Cole n’est plus à faire… il est connu dans le milieu du porno gay… plutôt habitué au trash… Que vient-il faire chez FUCKING BOYS ?, un label connu pour son porno Arty, un genre plus intime avec une réalité à toute épreuve. Jax et Dereck vont être le nouveau duo phare flirtant entre fiction et réalité… Sauront-ils concilier les deux facettes de leur relation ?

Je ressors de cette lecture avec des étoiles plein les yeux. Pour moi, Amheliie a réussi un tour de force. Elle nous propose un récit sulfureux et émouvant avec beaucoup de sentiments. Dans tous les aspects de leurs vies respectives, Jax et Dereck doivent assurer… Jax a des responsabilités et Dereck se remet tout juste de ses vieux démons. Ils sont tous les deux des hommes qui méritent le bonheur. Ensemble, ils vont découvrir qu’il est parfois difficile de faire taire ses émotions. Je me suis tout de suite attaché à eux. Leur personnalité se dévoile au fil des pages, j’ai trouvé que l’autrice avait réussi à leur donner une identité bien distincte. Ils sont très différents et pourtant l’alchimie entre eux est indéniable. Ils se révèlent au contact l’un de l’autre. Ensemble, ils ont fait battre mon cœur à tout rompre, je ne vous parle même pas des sensations fortes que j’ai ressenti lors de leurs ébats ^^

L’intrigue est bien ancrée dans l’univers du porno, les problématiques qui en résultent sont intelligentes et bien menées. Nos héros ont des vies très différentes, ils ont beaucoup de choses à gérer en plus de leurs sentiments naissants. Vous verrez que le scénario est captivant, les rebondissements sont nombreux et donnent un rythme effréné à ce premier opus. Amheliie pose les bases de son univers, FUCKING LOVE nous permet de voir le porno différemment, de mettre de côté les a priori. J’ai été séduite par tous les personnages, ils sont tous formidables, nos autres acteurs sont hyper sexy et intrigants… Les dirigeantes et réalisatrices mettent en scène des films de qualités. Je me suis sentie très à l’aise lors de cette lecture, l’autrice a su me faire percevoir le porno avec un regard nouveau. J’ai été attendrie par la fille de Jax qui est tout simplement adorable, je l’aime d’amour. J’ai trouvé l’ambiance de ce roman très envoûtante, presque hypnotique… C’est sulfureux, intime et très sexy. Mais l’intrigue nous propose vraiment un fond solide et sérieux qui met vraiment les obstacles que nos héros vont rencontrer.

La plume d’Amheliie est très juste ici. Et même si c’est un univers que je ne connais pas et bien je peux dire qu’avec la vision d’Amheliie je dis oui, mais oui quoi ! L’écriture est grisante et percutante. Le récit se déroule sur un laps de temps assez étendu et j’ai aimé avancer avec nos héros… Plus le temps passe et plus on apprend à les connaître et plus on en veut finalement. J’ai dévoré ce livre, il faut croire que j’étais affamée et Amheliie a su rassasier mon appétit, mais en arrivant à la fin, j’ai cru que mon monde allait s’effondrer, j’ai donc directement enchaîné sur le second tome, je vous en parlerai rapidement.

En bref, FUCKING LOVE est la saga é découvrir de toute urgence. Une série qui met K.O les a priori sur l’univers du porno gay ou hétéro d’ailleurs, qui nous permet de voir qu’il peut s’agir d’art au même titre que le cinéma classique. Amheliie nous offre un univers maîtrisé avec une vision particulièrement sensuelle et torride. Jax et Dereck m’ont charmé dès le début et je les ai aimés encore plus au fil des pages. L’autrice n’omet aucun détails pour rendre l’intrigue réaliste et crédible. La fiction flirte dangereusement avec la réalité pour notre plus grand plaisir. C’est un sacré coup de cœur, une vraie surprise. Si vous aimez l’érotisme, le M/M, les histoires d’amour et explorer des univers atypiques alors foncez vous allez trouver ce roman jouissif et addictif…

Le porno peut être diabolique dans certains milieux quand les enjeux son monétaires, quand on tourne des films à fric plutôt que des oeuvres d’arts numériques. J’ai eu de la chance comparé à d’autres.

Cependant, il y a des limites à ne pas franchir, des obstacles à mettre pour que le travail ne déborde pas sur la vie privée.

Je pensais sincèrement être capable de toujours tout contrôler, de ne pas mélanger travail et intimité.

Jusqu’à lui.

Jusqu’à ce que la connexion à l’écran vienne s’installer loin des caméras. Je n’avais pas prévu l’ouragan qu’il serait dans mon existence. J’espérais que rien ne change et puis il est arrivé et mon monde a basculé.


⭐⭐⭐⭐⭐

Oh là là, mais que dire ?

J’ai déjà lu pas mal de parutions MM, parfois certaines sont assez chaudes, voir très chaudes, mais là … cela dépasse tout ce que j’ai pu lire avant ! J’en frétille encore en vous écrivant mon avis !

Je ne suis pas, et n’ai jamais été une adepte du porno, que ce soit en film ou en image, cela ne me tente pas du tout, pourtant j’ai voulu partir à la découverte de Fucking Love dont l’histoire se passe justement dans ce milieu. Maintenant que c’est fait, je peux vous dire que franchement je ne le regrette pas une seconde, je pense même pouvoir dire que je vais avoir du mal à débuter une autre lecture ! Mais, oui il y a un mais, si nous plongeons dans le milieu porno, ce n’est en rien vulgaire ni sale, chose que je redoutais un peu quelque part, j’avais peur que cela fasse trop, mais non, Amhéliie ne part pas dans le hard, alors que franchement avec Dereck et Jax elle aurait pu y aller sans problème. Aucune des scènes érotiques de ce premier tome ne peut laisser le lecteur indifférent, si c’est le cas je ne sais pas de quelle planète vous venez, mais il n’y a pas que de l’érotisme, il y a une histoire derrière, une histoire avec des héros torturés psychologiquement, des héros qui ont un passif compliqué qui les hante encore aujourd’hui, un passif qui fait d’eux les hommes qu’ils sont avec leurs manières de voir la vie, leurs manières de voir le monde.

Mon plus gros souci à l’heure actuelle, c’est que je suis littéralement tombée amoureuse de nos deux héros. Ils ont réussi à me charmer, à me scotcher, à me faire carrément fondre sur place, à me donner envie de sauter sur mon homme afin d’assouvir quelques pulsions, ils ont mit mes émotions et ma libido à mal. J’ai pris énormément de plaisir à les voir évoluer, chacun de leurs côtés et ensemble, les voir affronter ce qu’ils sont, ou pas, assister à leurs doutes, à leurs questionnement. Il reste encore pas mal de chemin à parcourir, mais s’il regarde en arrière, que de chemin déjà parcouru !

J’ai bien cru que mon cœur ne tiendrait pas jusqu’au bout, mais tout va bien, j’ai survécu et je suis partante pour poursuivre l’aventure 🙂

Je terminerai en donnant un petit avertissement, je trouve que cela est assez évident, mais si vous n’aimez pas les scènes érotiques de haut niveau, si vous n’aimez pas la littérature MM, honnêtement ne tentez pas l’expérience avec Fucking Love, prenez plutôt une parution un peu plus soft. Par contre, si l’érotisme et les relations entre hommes ne vous posent pas de problèmes, alors je ne sais pas ce que vous attendez pour faire connaissance avec Dereck et Jax ! Frissons et chaleurs garantis avec effet immédiat et permanent !!!

Je me fige en voyant l’homme tatoué qui aborde un air décontracté en t-shirt et jean noir. Ses lunettes sur le nez le rendent presque mystérieux et comme le dirait Ciera : Sexy. Je ne peux pas juger moi-même, pourtant mon sang ne fait qu’un tour en observant l’homme. Quelque chose d’étrange naît au creux de mon ventre, comme une chaleur suspecte qui me fout des frissons.

C’est bien lui. L’un des Hardeurs les plus connus des Etats-Unis qui charme les dames et les gays avec son accent Australien.

Mais bordel, qu’est-ce que fout Dereck Blacks ici !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *