Hybrides #3 – Vaillant » Laurann Dohner

by

Editeur : Milady

Livre : ICI

Tammy croyait être préparée à faire face à tout ce que pourrait lui réserver la vie… sauf un homme-lion aussi sexy que terrifiant. Vaillant a toujours haï les humains, mais lorsqu’une femme adorable s’aventure sur son territoire, il est contraint de revoir sa position sur le sujet. Les effluves de sa peur constituent une tentation douce, à l’état pur, et plus il se rapproche d’elle, plus elle l’attire. Dès qu’il pose les mains sur elle, il refuse de la laisser partir. Désormais, une seule chose compte pour lui : la convaincre de rester avec lui pour toujours.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Eh bien il envoie du lourd ce cher Vaillant !

Vaillant est un Hybrides félin, lion plus précisément, il fait partie des Hybrides qui ont déjà été libérés, il vit à la Réserve, mais dans la partie que l’on appelle la zone interdite. En effet, il ne veut rien avoir à faire avec les humains, de plus, il ressemble moins à un humain que les Hybrides vivant à Homeland, sa partie animale est beaucoup plus présente, tant physiquement que pour le reste d’ailleurs. Je peux aussi vous dire que clairement c’est un Hybride qui pourrait effrayer n’importe qui, de part sa carrure impressionnante déjà, mais par son comportement également, c’est un véritable prédateur, et ne vous avisez surtout pas d’approcher son territoire, où à vos risques et périls !

C’est ce qu’a expérimenté la pauvre Tammy lors d’une soirée organisée à la Réserve. Lorsqu’elle a reçu le plan des lieux, elle n’a malheureusement pas reçu le bon et c’est retrouvée sur le territoire de Vaillant. Non seulement il n’apprécie pas les humains, mais elle est sur son territoire, et en pleine période d’ovulation, ce qui a pour effet d’attirer sa partie animale, le prédateur est à l’affut. Autant vous dire qu’à ce moment-là la pauvre n’en mène pas large du tout et donnerait n’importe quoi pour se trouver ailleurs. Je la comprend parfaitement, imaginez un peu la scène, vous vous retrouvez face à un véritable prédateur à l’apparence plus animale qu’humaine, il avance vers vous, mais pas à toute vitesse. Vous avez déjà du voir un reportage à la télé sur les prédateurs, vous savez comment ils approchent de leurs proies, lentement et sans les lâcher du regard, il y a de quoi vous couper les jambes et la voix.

C’est vrai qu’ici c’est beaucoup plus rapide à se mettre en place et que cela peut gêner les lecteurs qui aiment lorsque cela va plus lentement, et même si ce fut ma première pensée également, croyez-moi cela vaut le coup de poursuivre l’aventure car Vaillant et les autres Hybrides vous réservent pas mal de surprises pour la suite. Les groupes anti-Hybrides continuent leur lutte et montent en puissance, ils tentent par n’importe quel moyen de montrer que les Hybrides ne méritent pas de vivre. Honnêtement, c’est vrai que l’inconnu peut faire peur, mais ont-ils demandé à vivre, ont-ils demandé à être des rats de laboratoire ? Non, ils n’ont rien demandé à personne, encore moins d’être torturé, de vivre dans des cages comme des animaux, de se voir forcer de s’accoupler avec des femelles de leurs espèces afin de produire la nouvelle génération Hybride.

Si la relation Vaillant/Tammy ne va pas être des plus simples, le sort des Hybrides est loin d’être uniquement positif, si certains humains les ont acceptés, d’autres continuent de tout mettre en œuvre pour que ceux-ci soient éliminés. Dans certaines sagas, lorsque l’on début un nouveau tome, on entend plus ou peu parler des personnages précédents, ici ce n’est pas le cas, ils sont encore bien présents car nous ne sautons pas du coq à l’âne et d’un couple à l’autre, l’auteure a poursuivit l’histoire des Hybrides et j’apprécie énormément de pouvoir les voir évoluer, de continuer à rencontrer les personnages autres que principaux, les personnages que j’ai appris à connaître précédemment.

Les Hybrides pourront-ils vivre réellement libres un jour ? Finiront-ils pas être enfin acceptés dans la société ? N’ont-ils pas le droit de vivre tranquillement après ce qu’ils ont dû subir pour que la cupidité de certains puissent être assouvie ? Vaillant et son apparence plus animale qu’humaine n’a-t-il pas droit au bonheur au même titre que vous et moi ? Si ce bonheur est auprès d’une humaine et non une Hybride, qui peut juger de ce qui est bien ou pas pour lui ? Et pour Tammy, qui peut l’obliger à se mettre en couple avec un humain et non un Hybride ?

Avec ce troisième tome, nous allons vivre un événement qui pourrait tout changer pour les Hybrides et leur survie dans le temps, mais nous allons également vivre une partie du calvaire enduré par un Hybride encore prisonnier d’un labo, nous allons encore mieux comprendre le calvaire qu’ils doivent subir, nous allons plonger droit dans l’horreur qui fut leur quotidien, et encore la vie actuelle de tout les Hybrides n’ayant pas encore été libérés. L’esprit pervers de l’homme n’a aucune limite et cela fait franchement peur de s’imaginer que peut-être quelque part dans ce monde, certaines personnes subissent cette horreur. Des expériences sont bien menées sur les animaux, pourquoi pas sur les humains ? Qui peut certifier qu’une telle tragédie n’existe pas quelque part ?

Comme précédemment, je suis impatiente de pouvoir en apprendre plus sur Justice North, le chef des Hybrides, non seulement il m’intrigue, mais je trouve qu’il en fait tellement pour le bien-être des siens, que lui aussi mérite d’avoir le bonheur. Franchement, lorsque l’on voit les responsabilités qu’il endosse, tout ce qu’il doit faire pour que cela se passe bien entre humains et Hybrides, tout en continuant de trouver d’autres Hybrides à libérer, à donner des conférences de presse. Il a un emploi du temps qui ne lui permet pas une nuit complète de repos, et ce sans aucune objection de sa part, il doit protéger les siens et fera tout ce qu’il faut pour. N’a-t-il pas le droit de trouver enfin celle qui apprendra à le connaître et qui l’aimera pour ce qu’il est au fond de lui ? Comme on dit : Suite au prochain épisode 🙂

– Qu’est-ce qu’elle a dit . Tu as entendu ?

Il plongea son regard amusé dans le sien.

– J’ai une excellente ouïe. (Il approcha les lèvres de son oreille.) Elle a dit qu’elle serait heureuse d’avoir mes bras autour d’elle et qu’elle aimerait bien aussi enrouler ses cuisses autour de moi.

– Oh.

Tammy rougit avant de se mettre en colère, tiraillée par une pointe de jalousie. Elle le fusilla du regard, ne partageant pas l’hilarité manifeste qui lui inspirait les paroles de l’ambulancière.


Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

Retrouvez mes avis sur les opus précédents :

#1 Rage

#2 Slade

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *