Un millier d’étoiles dans mon cœur > Laetitia Celerien

by

PARU AUX EDITIONS FRANCE LOISIRS

LIEN D’ACHAT – ICI

Aston, surfeur solitaire, croit reconnaître, sur la couverture d’un magazine, sa meilleure amie d’enfance, Chelsea, disparue mystérieusement 16 ans plus tôt. Il décide de se rendre à New-York pour la retrouver. La jeune femme, Madison, ne semble pas identifier Aston, mais sur un malentendu, ce dernier devient son colocataire…


❤❤❤❤❤

Il y a des couvertures pour lesquelles j’ai des coups de cœur, celle-ci est l’une d’entre elles. J’étais déjà conquise avant même d’avoir ouvert le livre. Je trouve qu’elle représente tellement bien l’histoire que je suis émue rien qu’à la contempler.

Laetitia Celerien a eu raison de moi dès le prologue. L’essence même de son histoire se dévoile dès les premières lignes. Sa plume si touchante m’a portée jusqu’à la toute fin, emportant tout sur son passage. Ce roman c’est l’histoire de toute une vie, la destinée de nos héros m’a emplit le cœur d’une telle façon…

« Lorsque j’étais petit et que nous observions les astres avec mon télescope, maman me racontait toujours la même histoire à propose des étoiles. Elle disait qu’à la naissance, on en reçoit tous un millier en nous, dans notre cœur. On ne les voit pas, elles sont comme le vent. On peut juste les sentir au plus profond de nous. Ces petites lueurs nous guident et nous montrent le chemin lorsqu’il fait trop sombre dans nos vies, et que nous perdons espoir. »

C’est beau, n’est-ce pas ? Ce roman, j’ai du mal à en parler, je dois dire qu’il m’a touché au plus profond de moi-même, me révélant à moi-même face à mon parcours personnel. Laetitia Celerien a un véritable don pour l’écriture, à tel point que j’en suis encore chamboulée. Ce livre, c’est une pépite qui a éclairé ma vie. Je me suis sentie tellement différente après l’avoir lu, c’est étrange et en même temps terriblement apaisant.

Vous allez vibrer aux côtés de Aston et Madison (Chelsea). Notre héros dérive depuis de nombreuses années, il n’espère plus grand chose de la vie, noyé dans l’obscurité et le désespoir. Aston a tout perdu et peine à continuer de vivre, heureusement le surf et la nature lui apporte encore un semblant de réconfort… Puis un jour, il croit reconnaître son amie d’enfance en couverture d’un magazine… Est-ce un signe du destin ?

Aston décide de partir pour New-York, pour provoquer sa chance de retrouver celle qu’il n’a jamais pu oublier. Mais la vie le rattrape et Chelsea ne se souvient pas de lui, de plus cette jeune femme se prénomme Madison, pourtant Aston ressent une myriade d’émotions à l’idée de la retrouver enfin. Mais sur un malentendu et les non-dits, il se retrouve colocataire avec cette jeune femme qu’il souhaite redécouvrir… Mais comment tisser des sentiments sincères sur de mauvaises bases ? Auront-ils droit à leur fin heureuse ?

Cette histoire est avant tout le récit de toute une vie. L’histoire d’un premier amour et des affres de la vie. Un récit hors du commun, envoûtant et très émouvant. Je me suis laissée guider par la plume de Laetitia qui s’avère exceptionnelle. Ses personnages m’ont touché au plus haut point. Aston est un jeune homme introverti, il ne s’est finalement jamais épanouit dans le monde qui l’entoure. En marge de la société il erre dans une existence qu’il subit, il se cherche et ne sait pas comment reprendre le dessus. Aston n’est pas quelqu’un de faible, c’est un homme brisé par la vie. Un homme très attachant, un peu maladroit mais ô combien intéressant et attirant. Il ne fait qu’un avec sa passion pour le surf et il ne s’est jamais remis de ce que la vie l’a fait endurer. Madison quant à elle est son opposé. Elle est intrépide et s’attache directement aux gens qu’elle rencontre alors quand le destin va mettre Aston sur son chemin, elle va perdre ses repères et remettre en question toute son existence. J’ai adoré notre héroïne, elle est pleine de pep’s, elle croque la vie à pleine dent mais n’a pas pour autant tout ce qu’elle désire. Madison est unique et très attachante. Un vrai rayon de soleil.

Le récit est terriblement touchant, mon dieu, mais ce livre c’est une merveille. Les émotions ont fait chavirer mon cœur. Je suis tombée follement amoureuse de Madison et Aston. Malgré l’aspect trop « parfait » de leur relation naissance, les non-dits s’accumulent et précipitent leur chute. J’ai été scotchée par les rebondissements et le dénouement de l’histoire. A mes yeux, c’était parfait. L’écriture de Laetitia est d’une justesse implacable, teintée de nombreux sentiments. Le lien entre les personnages est indéfectible, et le cheminement de l’histoire nous mène à des révélations ahurissantes. Je suis restée coite car je n’avais rien vu venir.

La romance est tellement belle. Lumineuse et époustouflante. La narration nous offre les points de vue de nos deux héros, ce qui est une excellente chose. En parallèle, nous découvrons aussi leur histoire des années avant leurs retrouvailles. Ce qui fait qu’au fil des pages tout devient plus clair. Les indices nous portent vraiment jusqu’au bout de l’histoire.

L’amour est mis en lumière de la plus belle des façons. L’amour ne souffre pas de l’égoïsme de nos héros, il est généreux et vrai, doux et déchirant. L’autrice a su faire exploser mon cœur en un millier d’étoile. J’ai plus que ressenti les émotions, elles m’ont semblé réelles, à tel point que les larmes ont ravagé mon visage sans que je puisse les maîtriser.

En bref, [Un millier d’étoile dans mon cœur] est une histoire inoubliable. Une ode à la vie, l’amour et l’espoir. Un récit magnifique et très émouvant porté par des personnages qui resteront gravés dans mon cœur de lectrice. Je me laisserais davantage guidé par les étoiles pour apercevoir toujours la lumière au fond de mon cœur. Laetitia Celerien est une autrice à suivre, ce roman est un merveilleux coup de cœur !


– Bonjour !

– AAAAH !

Ne l’ayant pas vu arriver, je sursaute et ne peux retenir un cri de surprise. Je rêve ou je viens vraiment de hurler ? Je sens mon sang affluer sur mon visage et je suis prête à parier que ma couleur a viré à l’écarlate. Si seulement je pouvais disparaître d’un seul claquement de doigts, là, maintenant…

– Pardon, je ne voulais pas vous effrayer !

J’ose enfin relever la tête vers lui, confuse. Il me dévisage, totalement transi. Il semble perturbé et visiblement aussi mal à l’aise que moi. Le voir ainsi dissipe quelque peu ma gêne.

– Bonjour, lui réponds-je enfin à mon tour.

Je suis subjuguée par la façon dont il me regarde. Il est encore plus séduisant de près. Ses yeux sont pourtant de couleur sombre, mais son regard est profond et si envoûtant. Il a sans doute des origines métissées et sa peau cuivrée est semblable à du caramel. Ce détail à son importance pour une gourmande comme moi. Il porte un bonnet, duquel s’échappent d’indisciplinées boucles brunes aux reflets dorés. Quand à sa barbe naissante, elle lui confère un côté mature et terriblement sexy à la fois. J’attends qu’il me dise quelque chose, ce qu’il cherche, ou pourquoi il est là. Sans doute a-t-il un manuscrit à me proposer. Pourtant, il n’en fait rien. Il me détaille bien plus que de raison. Et je me sens un peu troublée, ne sachant plus trop ce que je dois faire.

– Je peux vous aider . Vous cherchez quelqu’un ? dis-je pour rompre ce silence pesant.

– Oui… soupire-t-il.

Je remarque immédiatement son désarroi.


Si on m’avait demandé si j’étais heureuse il y a deux semaines à peine, j’aurais bien entendu dit oui. Et je l’étais. Épanouie dans mon travail et en amitié, j’avais le sentiment de ne manquer de rien. Redemandez-moi aujourd’hui si c’était vraiment le bonheur ; certainement que cela ne l’était pas totalement. Depuis ma rencontre avec Aston, j’ai conscience que je suis en train de revoir mes exigences à la hausse. Il éveille de nouveaux désirs en moi, et j’aspire désormais à bien davantage dans ma vie.

En fin de compte, je crois que le bonheur c’est ça : un moment comme celui-ci que je suis en train de vivre et que j’essaye de graver à jamais dans ma mémoire. C’est Aston qui danse tout contre moi. Ce sont ses deux mains fermes sur mes hanches, c’est l’exotisme qui se dégage de son parfum de vanille et de tiaré, c’est la nuée de papillons qui me chatouillent le ventre quand je suis avec lui.

[…]

Tous ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas une fille raisonnable, alors ce n’est pas aujourd’hui que cela va commencer. Je n’ai jamais su me contenter d’un carré de chocolat, il me faut la tablette entière.

Je remercie les éditions France Loisirs pour cette lecture. 

2 Comments on Un millier d’étoiles dans mon cœur > Laetitia Celerien

  1. Pommy
    9 octobre 2018 at 11 h 04 min (1 semaine ago)

    Je ne connaissais pas, mais je l’ajoute dans ma wishlist, car il me fait envie 🙂

    Répondre
  2. Laetitia celerien
    14 octobre 2018 at 3 h 45 min (4 jours ago)

    Merci mille fois. Ton avis me touche profondement. Vraiment. J’aimerais la graver en moi et m’en souvenir lorsque je doute. Merci

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *