Hybrides #1 – Rage » Laurann Dohner

by

Editeur : Milady

Livre : ICI

Ellie est horrifiée de découvrir que le laboratoire dans lequel elle travaille mène à bien des expériences sur des sujets humains, leur injectant de l’ADN animal pour créer une nouvelle espèce. Lorsqu’elle se prend d’affection pour l’un de ces cobayes, elle risque tout pour le sauver – même s’il doit pour cela la haïr. Car Rage n’a jamais connu l’amour ou la pitié, et il ne pardonne pas la trahison. Une fois libre, il jure de la tuer, mais lorsqu’il la tient entre ses griffes, ce n’est plus la haine, mais le désir qui envahit son âme…

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Un premier tome que j’ai trouvé vachement addictif, heureusement j’ai décidé d’enchaîner les trois premiers tomes à la suite, parce que honnêtement je ne pense pas que j’aurais pu attendre pour poursuivre !

Ce premier opus est le plus long, niveau nombre de pages, car c’est ce premier tome qui nous permet de comprendre l’histoire, de comprendre comment Rage et les autres Hybrides en sont arrivés là, de comprendre comment Ellie en est arrivée à jouer les taupes au sein de l’entreprise pharmaceutique pour laquelle elle travaillait. Dans un premier temps, c’est principalement Rage et Ellie que nous apprenons à connaître, alors qu’il n’est pas encore Rage mais bien le sujet 416, et qu’elle risque sa vie à jouer les taupes, et encore plus le jour où elle va intervenir alors que Rage est sur le point de se faire tuer par un des pires techniciens de ce labo secret qui mène des expériences sur les Hybrides. Hybrides qui ne sont au final que les créations d’esprits calculateurs et ambitieux, mais surtout sans aucune conscience ni éthique.

Rage, qui porte très bien son nom d’ailleurs, est un Hybride canin, durant son séjour au labo, il a été torturé comme la plupart de ses congénères. Si aujourd’hui il a juré de tuer Ellie, c’est parce que celle-ci, lui a fait porter le chapeau pour un acte abominable, ce qu’il ne sait pas à ce moment-là, c’est que ce n’est pas pur lui nuire que la jeune femme l’a fait, bien au contraire, mais elle n’a pas eu trop le choix. Alors imaginez un peu quelle a pu être sa réaction plusieurs mois après, lorsqu’il se retrouve dans la même pièce qu’elle … Pourtant, là encore, Ellie va agir pour le bien de l’Hybride, qui maintenant n’est plus le sujet 416, mais bien un homme en colère du prénom de Rage. Mais la situation a bien changé entre le jour où il a juré de se venger de cette femme et le moment où ils se retrouvent. Les Hybrides ne sont plus dans un labo, ils ont été libérés grâce au boulot de taupe d’Ellie.

Mais pour Rage, cela ne s’arrêtera pas là, s’il ne veut plus trop assouvir cette vengeance sur la jeune femme, leurs relations a changé, maintenant c’est surtout son désir d’elle qu’il veut assouvir. Là encore, ce qu’il ne sait pas c’est que pour Ellie ce désir est présent depuis la toute première fois où elle l’a vu alors qu’il n’était qu’un rat de laboratoire. Leur relation va mettre pas mal de temps à se mettre en place, mais lorsque c’est chose faite, je peux vous dire que ces deux-là sont plutôt du genre chaud bouillant, c’est carrément de la dynamite, ma libido va avoir un peu de mal à s’en remettre !

Pourtant, ils ne sont pas au bout de leur peine, les militants anti-Hybrides ne sont pas prêt de lâcher l’affaire, ni ceux de l’entreprise pharmaceutique. Homeland qui est censé être l’endroit où les Hybrides peuvent retrouver une vie normale, même cet endroit risque de devenir un véritable cauchemar. Tout n’est pas rose, les Hybrides vont encore en prendre plein la face.

Dans ce premier tome, il n’y a pas que Rage et Ellie, il y a les autres Hybrides parmi lesquels nous rencontrons Justice, Slade, Tigre, ou encore, parmi les femmes, Brise, Reine, Puce. Tout le monde doit s’acclimater à cette nouvelle vie. Je dois bien avouer que celui qui m’intrigue le plus c’est Justice, Slade a l’air pas mal non plus dans son genre, mais j’ai hâte de pouvoir en être au quatrième tome qui est consacré à Justice.

Quoi qu’il en soit, j’ai franchement adoré ce premier tome, Laurann Dohner a réussi à me mettre les nerfs en pelote à plusieurs reprise, mais pas que, j’ai eu les sensations à fleur de peau et ma libido en a prit un sacré coup, les émotions, ô les émotions, parlons-en des émotions … je suis passée un peu par toutes les couleurs, la colère, la haine, l’incompréhension, le doute, la joie, le bonheur, l’envie de tout foutre en l’air. Malgré tout, ce premier tome nous fait ressentir tout ce que les Hybrides ont pu ressentir, et que quelque part, il  a toujours une lueur d’espoir qu’il ne faut pas perdre de vue.

Maintenant je vous abandonne et je file en apprendre plus sur Slade avec le second tome 🙂

Rage plissa les yeux.

– Tu as dit que tu étais prête à tout pour faire amende honorable. J’ai  jugé que tu méritais une punition. (Nouveau silence.) Mais j’ignore si j dois te croire. Tu es une espionne, habituée à mentir, à débiter aux gens ce qu’ils ont envie d’entendre pour échapper au danger. Tu as fait insulte à ma fierté et trahi ma confiance : tu vas la payer. As-tu seulement idée de ce qu’ils m’ont fait endurer pour le meurtre du technicien ?

– Quoi ? glapit Ellie, bouche bée.

Elle n’en croyait pas ses oreilles. Oh non. Le chagrin lui serra le cœur.

– Ils m’en ont salement voulu, d’avoir tué cet humain. Alors ils m’ont puni à ta place.


4 Comments on Hybrides #1 – Rage » Laurann Dohner

  1. Pommy
    9 octobre 2018 at 10 h 59 min (1 semaine ago)

    J’ai très envie de lire cette saga je n’en entend que du bien, ta chronique me donne encore plus envie de l’acheter 🙂

    Répondre
    • Alouqua
      9 octobre 2018 at 11 h 03 min (1 semaine ago)

      Perso je suis à fond de dans, là je vais terminer le troisième tome, donc mon avis aujourd’hui sur le blog. Je râle déjà de devoir attendre pour le quatrième (me suis fais les trois premiers à la suite lol).

      Répondre

2Pingbacks & Trackbacks on Hybrides #1 – Rage » Laurann Dohner

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *