Calendar girl #6 #7 #8 – Juin, juillet et Août d’Audrey Carlan en version de poche

by

PARU AUX EDITIONS LIVRE DE POCHE ROMANCE

LIENS D’ACHAT :

JUIN – ICI

JUILLET – ICI

AOÛT – ICI


Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl…
Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.
Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.
Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…


⭐⭐⭐

Après un été mouvementé, j’ai enfin pu relire ce mois de juin. Cet opus m’a redonné des frissons, je ne me souvenais plus du tout de ce que Mia allait vivre aux côtés de Warren Shipley, mais surtout le traumatisme que cela allait engendré.

Mia se rend à Washington, elle a pour mission de jouer la compagne de Warren Shipley, un homme d’un certain âge qui se trouve être l’un des plus riche businessmans des Etats-Unis, autant vous dire qu’elle n’est pas très enthousiaste, mais Mia est bien décidé à mener à bien son année. Mais a-t-elle prévu tous les risques qu’elle encours en étant escort girl ?

Cette relecture m’a quelque peu angoissée, j’avais abordé ce roman différemment la première fois que je l’ai lu et même si j’ai aimé que Mia remplisse enfin son rôle en tant qu’escort et bien j’ai été secouée par ce qu’elle va vivre.

Mia a de plus en plus confiance en elle, elle se prend à espérer terminer l’année et retrouver sa liberté. Ce qui est toujours plus plaisant c’est la continuité de la série, Mia a rencontré des gens formidables qui feront toujours partie de sa vie, et les retrouver a été un petit bonheur.

Calendar girl est une saga sexy à souhait et j’aime quand le sexe est tempéré comme dans ce mois de juin. Audrey Carlan attise toujours le feu mais avec parcimonie.

En bref, un mois de juin éprouvant, des révélations qui remettent beaucoup de choses en question pour l’avenir de Mia que je prends énormément de plaisir à retrouver.


Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire.

Anton Santiago a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.

Même si elle a été choisie pour jouer les séductrices, Mia va aussi pouvoir se remettre doucement des évènements du mois précédent et créer avec Anton une belle complicité amicale.

Mais une surprise de taille va venir agrémenter son séjour à Miami et orienter son destin.


⭐⭐⭐⭐⭐

Ahhh, ce mois de juillet…

Quel bonheur, vraiment !

Vous devez être comme moi, un peu fleur bleue ? Et bien, je dois dire que ce tome m’a énormément plu. C’est d’ailleurs un de mes préférés. Direction Miami où Mia va devoir jouer dans un clip de hip-hop. Vous savez que Mia adore être derrière la caméra mais l’exercice ne va pas être facile. Elle va devoir s’adapter et résister au charme insolent d’Anton Santiago.

Ce mois-ci est propice à l’amitié et la reconstruction. Mia a vécu des choses difficiles et elle a besoin de rebondir… Elle pense de plus en plus à un certain homme qui a marqué sa vie… Vous voyez de qui je parle ?

Un mois de juillet qui m’a réchauffé le cœur. Audrey Carlan met un point d’honneur à mettre les femmes sur le devant de la scène, elle les sublime avec beaucoup de facilité. Mia est une sorte de porte parole, elle met en lumière bien des thèmes de société très importants. Mia a besoin de se retrouver, de se ressourcer et d’avancer mais rien ne sera facile.

J’ai relu ce tome avec beaucoup de plaisir. Je crois que j’ai une fois de plus ressenti cette explosion au fond de mon cœur. Et j’ai senti que Mia avait besoin de se soulagement. C’est donc une excellente lecture, qui prolonge l’été dans le début de ces jours froids à venir.


Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl…

Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission.

Cette fois, c’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la soeur de Maxwell, dont il ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette soeur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia…

Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu’un qu’elle n’est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell.

Elle va s’attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l’accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir…

Un mois riche en rebondissement étonnants.


⭐⭐⭐⭐⭐

Dans cet opus, Mia va apprendre une nouvelle de taille. Une nouvelle qui va bouleverser tout son monde.

La famille est à l’honneur, une notion très bien mis en relief par Audrey Carlan. Mia se retrouve au Texas… Elle doit jouer le rôle de la soeur de son client, Maxwell Cunningham. Une drôle de mission qui va mener Mia a se sentir comme chez elle, dans cette famille qui n’est pas la sienne.

Ce tome-ci fut une véritable surprise, et même si je savais les tenants et les aboutissants j’ai aimé découvrir cette mission sous un autre jour, j’ai fais attention à tous les petits détails, aux échanges entre les personnages et au bonheur de voir Mia sur le chemin de la vérité.

Audrey Carlan sait surprendre ses lecteurs malgré le format très court des tomes. J’aime voir Mia s’attacher aux gens, j’aime la voir généreuse et heureuse. Elle grandit au fil des tomes et même si elle reste campé sur ses positions et bien il y a une réelle évolutions.

Cette saga est assez exceptionnelle, c’est une petite révolution dans le genre de la romance, et c’est toujours aussi agréable à lire même une seconde fois. Ce mois d’août est très intense émotionnellement, j’ai eu le cœur rempli d’amour. C’est donc avec plaisir que je vais retrouver Mia au mois de septembre.


Je remercie les éditions Livre de Poche pour ces lectures

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *