Blood Of Silence #1 – Hurricane & Creed » Maryrhage & Amheliie

by

Éditeur : Autoédition

Livre : ICI

L’amitié sera-t-elle plus forte que l’amour ? Hurricane et Creed, sont amis depuis l’enfance, comme deux frères, ils sont inséparables en amitié comme dans les affaires. Tout deux sont chefs du club de bikers « Blood Of Silence », un groupe de passionné de moto qui flirte avec la légalité. Mais quand Hurricane rencontre Tennessee, tout change pour les deux hommes. Tennessee est tout ce qu’ils ne sont pas et si Hurricane succombe rapidement à son charme, la belle jeune femme ne laisse pas Creed indifférent. Dans un chaos professionnel où un trafic fait resurgir le passé, les ennuis ne font que commencer, les deux bikers vont être prit dans une spiral dangereuse, où tout sera remis en question, même leur amitié.


⭐⭐⭐⭐,5

Il n’est jamais trop tard pour découvrir une bonne saga ? N’est-ce pas ?

Avec #Alouqua, on a décidé de se faire les [Blood of Silence] en LC et ce premier opus m’a énormément plu. J’ai déjà lu plusieurs séries qui mettent en scène des bikers, et j’avoue qu’elles ne m’avaient pas toute plues car certains étaient un peu trop hard. Ici avec les Blood j’ai retrouvé ce que j’aime dans cet univers avec une ambiance particulière et une écriture très addictive.

On ne présente plus Maryrhage et Amheliie, j’ai lu quelques uns de leurs romans et on devient très vite accro. Ici vous allez découvrir une narration 100% masculine, mais quel bonheur. Vous allez plonger dans les pensées de Creed et Hurricane, les deux héros de ce premier opus… Exit l’héroïne qui se lamente et qui nous soûle avec ses émotions. J’ai aimé ce côté brut du récit, je dois dire que jusqu’à la fin, je ne savais pas trop qui avait ma préférence. Mais je peux l’avouer maintenant, je suis #TEAMHURRICANE !

Hurricane et Creed sont amis depuis l’enfance, et ils sont tous les deux à la tête du club de bikers « Blood of Silence ». Ils sont inséparables et ils donneraient leur vie l’un pour l’autre. Mais quand Tennessee débarque dans leur vie, tout change. Hurricane l’a dans la peau mais la jeune femme ne laisse pas Creed indifférent. Nos héros vont devoir affronter des sentiments qui leur sont encore inconnus. Entre danger, tension, attirance et loyauté, sortiront-ils indemnes ?

Ce premier tome démarre sur les chapeaux de roue… Je l’ai trouvé vraiment captivant et terriblement addictif. Tout d’abord, la narration est exceptionnelle, cela met vraiment nos deux héros sur le devant de la scène. Hurricane et Creed ont des valeurs, ils ont affrontés beaucoup d’épreuves ensemble et ils s’étaient toujours juré d’être là l’un pour l’autre… Mais que faire quand tout s’emballe ? Comment gérer des émotions et une attirance interdite ? Creed et Hurricane vont devoir s’affronter pour le meilleur et pour le pire. L’intrigue est très intense, je trouve que le cheminement et les rebondissements apportent énormément de rythme dans le récit.

Il faut savoir qu’il s’agit-là d’une fiction qui met en scène de la violence, des trafics illégaux et du danger. Le côté romance n’est pas au premier plan, et c’est finalement ce qui m’a plu. On suit davantage l’histoire d’Hurricane et Creed, leur amitié mise à mal et les ennuis qu’ils vont devoir régler avec le club.

J’ai préféré le personnage d’Hurricane car il est très famille, c’est un homme de principe même s’il trempe dans des affaires louches. Hurricane et généreux et loyal. J’ai aimé son tempérament et sa façon de voir les choses. Et puis bah il est hyper viril ce qui ne gâche rien. Concernant Creed, je ne peux pas dire que je ne l’ai pas aimé car il est très intéressant. Beaucoup plus borderline que H, Creed lutte contre ses anciens démons, il se laisse facilement dépassé par son besoin de violence et j’avoue qu’il m’a fait peur jusqu’à la fin.

Les autres « Blood » sont au top et très intrigants. J’ai déjà hâte de découvrir les tomes qui leur seront consacrés. Sinon faut-il que je vous parle de Tennessee ? Parce que franchement elle m’a sorti par les yeux. Le problème c’est que l’on ne savait rien d’elle, j’avais du mal à la cerner et à comprendre son attitude. C’est une héroïne qui fait beaucoup de dégâts, et finalement elle est une des problématiques de ce premier tome. En arrivant à la fin, j’étais un peu sidérée en ce qui la concerne et bien sûr le gros cliffhanger qui débarque avant de lire « à suivre… »

Ce roman m’a vraiment fait passer un bon moment, je dois dire que je suis très friande de ce genre d’histoire. Le mélange de genre était parfaitement dosé ici, malgré les activités illégales des Blood, il y a tout de même de beaux messages dans le récit. La violence n’est pas gratuite mais elle fait partie intégrante de la vie de nos héros. Maryrhage et Amheliie m’ont totalement conquise avec ce premier opus, il pose les bases de l’histoire, de l’univers des Blood. Il est haletant et très bien narré. Si l’on ne peut pas affirmé que c’est une romance en tant que tel et bien il y a beaucoup de sentiments qui enrichissent l’histoire. L’amour y trouve totalement sa place, les sentiments amoureux et l’amour fraternel qu’il y a entre les Blood et leur famille.

Ce roman est un condensé de sensations fortes… Peur, angoisse, désir et excitation se mêlent à merveille. Le sexe est hyper addictif car il ne vient pas obstruer l’intrigue. Les scènes sont chaudes et très sensuelles, elles sont très intenses et grisantes. J’ai trouvé que les autrices maîtrisaient à merveille les passages torrides du roman qui s’inséraient parfaitement à l’action.

En bref, un premier opus très intense et addictif. Creed et Hurricane ont su me séduire à leur façon au fil des pages. J’affirme mon attachement à Hurricane ! #TEAMHURRICANE ! Maryrhage et Amheliie s’approprie l’univers des bikers avec beaucoup de facilité, j’ai aimé l’ambiance de l’histoire et les nombreux rebondissements qui m’ont fait frissonner de peur et d’envie. Un tome très convaincant, on se retrouve très vite pour la suite 🙂

– Tu la connais la greluche ? me demande Creed en la montrant du menton.

– Ma future femme.

Mon pote tourne son visage vers moi, ses sourcils se froncent sur ses yeux bleus, il essaye de savoir si je suis sérieux ou pas.

– Quoi ?

– Femme ou plan cul ?

Je regarde Tennessee qui met une main en visière sur son front pour nous regarder. Je ne sais pas, cette fille m’amuse et m’excite en même temps. J’aime bien son côté coincé, mais un truc me dit qu’elle ne l’est pas tant que ça.


⭐⭐⭐⭐

Depuis un bon moment j’avais envie de me lancer dans cette saga d’Amheliie et Maryrhage, et cette fois, c’est enfin fait 🙂

Moi qui aime les bikers, comment j’aurais pu ne pas avoir envie de découvrir cette saga qui commence avec un duo d’enfer, Creed et Hurricane ? Evidemment, comme chaque personne ayant lu ce premier tome, j’ai forcément eu ma petite préférence sur l’un deux, mais qui ? Pour #Marlène, c’est Hurricane. Ai-je la même préférence que ma jumelle ou pas ? Sachant que nous avons souvent, très souvent d’ailleurs, les mêmes goûts et attentes … Verdict un peu plus loin dans mon avis sur ce premier tome 😉

Creed et Hurricane se connaissent depuis un bail, ils sont complémentaires, ils sont meilleurs amis, des frères, même si ce n’est pas le même sang qui coule dans leurs veines. Ils sont à la tête des Blood of silence, depuis pas mal de temps. On peut dire que jusque là, même si la vie n’est pas un long fleuve tranquille, tout va bien pour eux, malgré les blessures du passé encore très présentes en eux. Malheureusement, tout va changer le jour où une petite bourgeoise va faire son apparition dans leurs vies. Cela se sent là que je n’ai pas du tout aimer cette fameuse Tennessee ? Non mais sérieusement, dès qu’elle a commencé à côtoyer l’un d’eux, tout à commencer à partir en cacahuètes !!!

Tennessee, ma chère Tennessee, sache ma chère que dès le départ je ne t’ai pas du tout appréciée, peut-être que je changerai d’avis un jour, bien que j’en doute énormément, mais n’y a t-il pas que les fous qui ne changent pas d’avis ?

Que je vous explique pourquoi je n’aime pas cette fille. Lorsqu’elle a fait son apparition, Hurricane c’est mit en tête qu’elle devait tête à lui, non pas juste pour une partie de baise, mais pour plus que cela, pour plus que l’amusement. Jusque là, rien à dire, il a le droit de vouloir plus avec une femme, il le mérite c’est indéniable. Mais si maintenant, vous ajoutez le fait que Creed ne peut s’empêcher de désirer cette même femme, mais que celle-ci est celle que son frère de toujours semble aimer réellement, on est clairement dans la mouise. Ajoutez encore à cela, des emmerdes à n’en plus voir le bout, le passé qui revient faire des siennes dans le présent, cela donne au final un premier tome totalement addictif, captivant, émouvant également.

Mais le plus du plus, c’est quand même que j’ai adoré rencontrer chacun des membres de ce club de bikers, j’ai hâte d’apprendre à mieux les connaître dans les prochains opus de la saga. Là aussi j’ai eu ma petite préférence, je dois dire que les jumeaux m’intriguent.

Et si maintenant je vous révélais enfin vers qui ma préférence c’est tournée ?

Si j’ai aimé Hurricane, c’est pour sa manière de voir les choses, de vouloir toujours tout gérer, le fait qu’il soit très axé sur la famille, il veut à tout prix prendre soin des siens, que ceux-ci soit de son sang ou pas. Si j’ai aimé Creed, c’est pour tout ce qu’il représente, pour les émotions qu’il m’a fait ressentir, j’ai parfois eu envie de lui en retourner une tellement il me mettait en rogne, et pourtant je suis carrément #TEAMCREED et je ne pense pas changer d’avis un jour.

Maintenant, une seule hâte, poursuivre la saga et mieux connaître les autres Blood, mieux comprendre certaines de leurs réactions dans ce premier tome.

Je secoue la tête, pose ma bière sur la table et m’avance vers ma mère. Ma mère, ce que j’ai de plus précieux sur cette terre, celle que j’aime plus que tout et que j’admire. Elle avance vers moi, le sourire aux lèvres, les bras grands ouverts. Petite femme toute fine, mais dieu, quel caractère !

– Mio bambino !

Je lève les yeux au ciel pour le geste et la serre dans mes bras. J’ai vingt-sept ans, pas loin de 1 m 90 et 90 kilos, mais elle m’appellera toujours son bébé.

– Mama !

Ma mère me serre fort avant de prendre mon visage dans ses mains, m’obligeant à me baisser, ses yeux chocolat me scrutent intensément au cas où depuis la semaine dernière, je me sois cassé une dent. Elle me détaille et je vois le coin de sa bouche s’affaisser un instant, je sais ce qu’elle voit,  mon père en me regardant, mais elle chasse cette idée d’un clignement de paupière pour ressortir un sourire sincère. Ma plus grande honte, ressembler à mon père et faire souffrir ma mère même rien qu’un instant quand elle me regarde. Je ne veux pas qu’elle le voie en moi, je n’ai rien à voir avec ce connard.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *