L’ombre du phénix #1 – Leaven » Lage Ender

Editeur : Butterfly

Livre : ICI

Lorsque Leaven, 17 ans, rencontre Chest son univers bascule. Différent d’elle, différent des autres, différent de ce qu’elle connaît… Et c’est justement cette différence qui l’attire. Envers et contre tous.

 

⭐⭐⭐⭐,5

Je vais commencer par ce qui m’a posé un petit souci, d’où le fait que je n’ai pas donné  les 5 étoiles. Si Leaven appelle bien ses parents papa et maman, lorsqu’elle parle d’eux, elle utilise leurs prénoms respectifs. J’avoue que cela m’a perturbé jusqu’au bout, comme si un de mes enfants disait Brigitte en parlant de moi avec un de ses potes, ben non, désolée je ne pourrais définitivement pas accepter, donc forcément j’ai un petit souci avec ce fait tout au long de ce premier tome. Mais comme vous le voyez, ma note étant de 4,5, c’est le seul problème que j’ai rencontré durant ma lecture, et je ne voulais pas retirer une étoile complète à cause de cela, surtout que tout le reste aurait bien mérité que je donne les 5 étoiles.

Leaven, alors qu’elle n’a que 17 ans et toute la vie devant elle, va faire face à un aspect de la vie pas simple à appréhender, pas facile à accepter. Sa mère, après s’être battue, a malheureusement succomber à un cancer. 17 ans, c’est en général un âge où nous avons affreusement besoin de nos parents, même si la plupart du temps nous prenons plaisir à les énerver et les contredire. Pour Leaven, se sera l’âge où elle devra apprendre à vivre sans sa mère. Malheureusement le destin s’acharne sur elle et sa famille, car son père, le seul parent qu’il lui reste hormis son frère aîné, est également atteint de cette maladie et il n’en a plus pour très longtemps. Si celui-ci a voulu épargner ses enfants durant la maladie de leur mère, et juste après la fin du combat de celle-ci, sa santé déclinant à une vitesse monstrueuse, va se retrouver à l’hôpital. Leaven et son frère se retrouvent maintenant livrés à eux-mêmes, face aux drames qui s’abattent successivement sur leur famille, chacun a sa propre manière de « gérer » le  choc.

Leaven est une jeune fille qui m’a émue, elle et moi avons un peu un point commun, le fait d’avoir perdu une personne qui nous était chère, si elle c’est sa mère, moi ce fut ma grand-mère il y a presque 16 ans et au jour d’aujourd’hui je ne m’en suis pas encore remise. De ce point commun, j’ai peut-être pu plus facilement comprendre ses réactions en apprenant que son père allait lui aussi succomber peu de temps après sa mère.

C’est sur les banc de sa classe qu’elle fera la rencontre de Chest, son père lui ayant fait promettre qu’elle allait reprendre sa scolarité, dès le premier regard, elle va se sentir perturbée par ce jeune homme, son voisin de classe. C’est vrai qu’il est plutôt mystérieux et franchement attirant, il se dégage de lui une telle aura que personne ne peut l’ignorer. Assez rapidement, il va se montrer protecteur envers Leaven, parfois même un peu possessif alors qu’ils ne se connaissent que depuis très peu de temps finalement. Si au fil des pages, nous en apprenons un peu plus sur Chest, je trouve qu’il reste encore pas mal de zones d’ombres. Le mystère Chest est, à mon avis, loin d’être simple, c’est un jeune homme relativement complexe.

SI ce n’est mon petit soucis dont je vous parle plus haut, j’ai passé une excellent moment, l’auteure maintient un certain rythme dans cette histoire, elle ne dévoile certaines choses qu’avec parcimonie, j’avoue que j’ai parfois eu envie d’hurler et d’en savoir plus, mais je trouve aussi que c’est plutôt pas mal de laisser planer le mystère, cela ne peut que donner envie de poursuivre, ce qui est d’ailleurs mon cas. A la fin de ce premier tome, il reste encore tellement de questions sans réponses, tellement de zones d’ombres, notamment sur le passif entre Chest et Stryker, je suis certaine que nous ne savons pas tout, même si Chest a fait des révélations à Leaven, je pense qu’il passe encore certaines choses sous silence, et cela m’énèèèèèèèèèèèrve parce que je veux connaitre le fin fond de cette histoire. Mais il y a également la peste, en la personne de Ember, qu’est-ce que j’ai eu envie de lui mettre ma main en pleine face à celle-là, et ce à plusieurs reprises, ce n’est pas le malheur qui va la frapper qui m’a donner envie de e retenir, oh que non ! Je ne supporte pas ce genre de fille qui se croit supérieure aux autres, grrrrrr à bas les pestes ! Dane, le frère de Leaven, est du genre mystérieux lui aussi, pas forcément dans le bon sens du terme, cependant j’ai envie d’en savoir plus sur lui, de mieux le comprendre.

Ce premier tome est une très bonne entrée en matière, il nous promet une suite mouvementée, d’après moi, et j’ai franchement hâte de pouvoir avoir certaines réponses que je n’ai pas eues ici.

Autant ne pas me voiler la face, je ne pouvais pas ignorer certains signes. Chest n’agissait pas ainsi avec toutes les filles, du moins, je l’espérais. Il se montrait tellement prévenant et protecteur que je comprenais un peu mieux ce que Lage essayait de me dire. Effectivement, peut-être que je lui plaisais bien un peu. Ceci étant, je n’étais pas naïve au point de croire qu’il me trouvait forcément à son goût ou qu’il ne me voyait pas comme une pauvre fille qu’il fallait aider. En fait, je n’étais sûre de rien. S’intéressait-il à moi ou à ma vie de paumée ?


Merci aux éditions Butterfly ainsi qu’au site Simplement.Pro.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *