Dormir éveillée » Elisabeth Molina

Editeur : Editions des Tourments

Livre : ICI

Aurora est une petite fille à part terrorisée par le monde extérieur. Suite à un traumatisme qu’elle tente d’oublier, elle est confrontée à la dure réalité qu’elle a toujours fuie. Des meurtres ont lieu dans le village où elle vit et il semblerait que l’identification du coupable puisse être possible grâce aux rêves qu’elle fait…

 

⭐⭐⭐⭐

Cela fait bien longtemps que je ne me souviens pas des rêves que je fait, ni de mes cauchemars d’ailleurs. Et franchement, lorsque je vois les cauchemars de la petite Aurora, je me dis que ce n’est pas plus mal que je ne me souvienne de rien.

Bien que j’ai adoré m’immerger dans cet univers captivant que nous donne l’auteure, je trouve que le « découpage » est un peu particulier, AU sein d’un seul chapitre, nous pouvons très bien avoir plusieurs parties, alors que je trouve que cela n’était pas spécialement nécessaire pour la compréhension. Si j’ai réussi à passer au-dessus de ce point, c’est vrai que cela m’a malgré tout un peu gênée lors de ma lecture, par contre, c’est idéal si l’on veut faire une pause avant le début d’un nouveau chapitre.

Dès le début, Elisabeth Molina nous plonge dans les tourments de la petite Aurora, le lecteur comprend directement que cette fillette est différente, ou du moins qu’elle demande beaucoup plus d’attention du fait qu’elle fait énormément de cauchemars. Cauchemars qu’elle fait principalement lorsqu’elle est dans sa propre maison, il faut bien dire que sa mère n’aide pas vraiment à ce que sa fille puisse s’apaiser. Je ne vous cache pas qu’étant maman moi-même, j’ai eu du mal à comprendre cette mère et son comportement envers sa fille, du moins dans les débuts du livre.

Plusieurs questions se posent au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire, des questions qui ne trouvent pas forcément de réponses rapidement, je dois dire que sur ce point, l’auteure a très bien mené sa barque, elle maintient le suspens jusqu’au bout. Les rêves prémonitoires, voilà un sujet que j’ai toujours trouvé captivant, du coup  je ne pouvais qu’être ravie d’avoir ce livre entre les mains. Je trouve que l’intrigue est bien menée, cohérente, l’auteure maintient un rythme assez stable qui devient parfois très intense. J’en ai parfois eu le souffle coupé et la respiration haletante.

De ce que j’en sait, c’est le premier livre publié de l’auteure, et d’après moi elle va faire parler d’elle dans le domaine du thriller. J’espère qu’elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, parce que moi, je suis conquise par sa plume.

– Papa !

Téo Valdés avait profité de l’absence de sa femme pour venir embrasser sa fille.

– Qui t’as fait ça ? demanda le père préoccupé de voir une tache de sang sur l’épaule de sa fille.

– Personne, je me suis juste donnée un petit coup sur la rampe en descendant à toute vitesse.

M. Valdés regarda sa petite fille avec tendresse et émotion. En lui prenant les mains, il aperçut du sang dans les ongles de sa main gauche. Il comprit alors qu’Aurora continuait à sa faire du mal elle-même pour combattre ses démons intérieurs.


Merci à Jean-Christophe et aux éditions des Tourments pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 commentaires sur “Dormir éveillée » Elisabeth Molina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *